Le régime cétogène et la perte de poids. On vous dit tout.

Pour perdre du poids, plusieurs régimes alimentaires sont à votre disposition. Le régime cétogène en fait partie! Découvrez-en plus!

Être en surpoids, n’est pas toujours chose aisée à vivre. Les personnes qui en sont victimes ont un désir profond de manger à leur faim tout en oubliant le contrôle sur leur alimentation. La conséquence est souvent perceptible chez ces personnes qui sont dans une détresse et un manque de confiance très profonds.

Les régimes classiques, ne faisant pas l’unanimité, elles se sont penchées au régime cétogène grâce à ses résultats concrets.

Le principe du régime cétogène consiste à limiter tous les aliments riches en glucides (aliments sucrés, féculents, fruits) et de privilégier les graisses. L’objectif est de limiter les réserves de sucre dans le but de produire des corps cétoniques comme source d’énergie alternative.

Il est toutefois important de savoir comment s’y prendre pour ne pas s’exposer à des risques dans le long terme.

 

Le fonctionnement du régime cétogène

Le régime cétogène aurait de nombreux bienfaits sur la santé sans compter le fait qu’il permet une perte de poids importante. La consommation de glucides est fortement recommandée au profil des lipides. Cela a pour objectif de créer un état de cétose.

Habituellement, à partir des glucides consommés dans la journée, le corps en prend l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement.

Pendant le régime cétogène, cependant, les glucides sont extrêmement limités. Sur ce, le corps commence à chercher dans les réserves des muscles et du foie plutôt connue sous le nom de réserves de « glycogène ».

Et une fois les réserves de glycogène épuisées, la production se fera à partir des lipides ou de matières grasses. Le corps commence alors à consommer les lipides à la place des glucides et produit des substances alternatives appelées corps cétoniques, qui proviennent par la modification de certaines graisses par le foie et les transformer en déchets à éliminer.

Beaucoup de pertes d’eau sont notées au début du régime cétogène favorisant ainsi la perte de poids rapide chez le sujet exposé. Ce qui a pour conséquence une diminution marquée de l’appétit. Appelée état de cétose, elle peut provoquer des nausées et beaucoup de fatigue.

Notons qu’1 g de glycogène représente 3-4 g d’eau dans l’organisme.

 

Les aliments essentiels du régime cétogène

Comme tout régime, une certaine discipline est de rigueur pour avoir des résultats escomptés. Et le régime cétogène n’en est pas une exception grâce à ses bienfaits énormes sur la santé. Quelle que soit votre habitude alimentaire, le principe de base du régime cétogène reste le même : beaucoup de bonnes graisses, des protéines limitées et très peu de glucides.

Par conséquent, quelle est la liste d’aliments autorisés pendant le régime cétogène ?

  • Les avocats : Sont indiqués grâce à sa richesse en matières grasses.
  • Les œufs : En plus des protéines, contiennent beaucoup de gras.
  • Les légumes comme les épinards, les choux-fleurs, les brocolis…
  • Les noix d’amandes, de pécan
  • Les fruits de mer
  • Les poissons
  • Les viandes de bœuf et de porc (la volaille est exclue)

Les aliments cités plus haut ont la réputation d’être très pratiques pendant le régime. Par contre, ils doivent faire l’objet d’une rigueur absolue et dans la durée.

 

Le régime cétogène, convient-il à la femme enceinte et aux séniors ?

La discipline alimentaire imposée lors d’un régime cétogène correspondrait il aux besoins nutritionnels de la femme enceinte ? La réponse est non ! Ce type de régime n’est pas recommandé pour les femmes enceintes du fait qu’elles sont privées de vitamines et de glucides, importants au développement du fœtus. Afin d’éviter tout type d’effets secondaires du régime cétogène sur la femme enceinte, il est préférable de l’arrêter et d’avoir recours à une alimentation variée et saine. Sinon, la santé de la maman et du bébé peut en prendre un grand coup. Toutefois, en cas de force majeure, l’avis d’un spécialiste est très utile.

Contrairement aux femmes enceintes, l’organisme des séniors s’adapterait beaucoup plus à ce type d’alimentation. Chez eux, l’obésité serait plus présente et causerait des ennuis beaucoup plus importants que chez les sujets plus jeunes. Les maladies cardiovasculaires et les diabètes de type 2 sont plus en plus présentes chez les personnes à l’âge avancé.

Dans cette logique, perdre du poids est primordial et efficace pour lutter contre ces maladies. Non seulement, c’est un régime de prévention contre certains facteurs à risque, mais aussi un style de vie alimentaire pour se relooker et vivre paisiblement.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -