Le régime cétogène : Efficace pour maigrir ?

régime cétogène

Datant de plus d’un siècle, le régime cétogène reste en vogue jusqu’à nos jours. Il possède des pouvoirs prouvés pour traiter certaines pathologies. Ses effets amaigrissants font de nombreux sceptiques à cause de l’apport lipidique important.

Principes fondamentaux du régime

La principale règle va à l’encontre des bases traditionnelles de la conception de l’alimentation. Le régime cétogène s’emploie pour de nombreux objectifs santé.

  • Constitution nutritive du régime

La diète cétogène prescrit une préférence pour les substances lipidiques. L’alimentation comprend ainsi 75 % de lipides. La quantité de protéines ingérée garde sa valeur de 20 % de la ration journalière. Côté glucides, la part devient 5 %. Cela équivaut à une consommation maximale de 50 grammes de sucre par jour.

  • Objectif principal

Le régime Keto vise essentiellement à engendrer l’état de cétose. Il s’agit de l’accumulation de corps cétoniques consécutive à une privation de sucre. Ceux-ci se substituent au glucose en tant que source d’énergie pour les organes vitaux.

  • Indications thérapeutiques

Initialement, le régime keto a été connu pour ses effets contre les convulsions. Les thérapeutes le prescrivent pour atténuer les symptômes de l’épilepsie. On lui a ensuite découvert des vertus pour calmer les effets du diabète de type 2. Il permet aussi de soigner des cancers, des troubles cardiovasculaires et des maladies inflammatoires.

  • Aliments préconisés

La diète keto recommande les poissons et les fruits de mer, les viandes et les volailles. Elle incite aussi la consommation d’œufs, de beurre, d’huiles végétales et de vinaigre. Elle autorise les fruits comme les olives et l’avocat et les légumes pauvres en glucides.

  • Aliments déconseillés

Tous les produits sucrés sont à exclure de l’alimentation. Elle ne permet pas l’ingestion de céréales et de pâtisseries. Elle bannit les aliments lactés et les fruits sucrés et leurs dérivés.

Effets du régime sur la perte de poids

En temps normal, l’organisme puise l’énergie dans les glucides de la ration journalière pour fonctionner. Comme le régime cétogène ne présente pas d’apport suffisant, il extrait les réserves de glycogène dans le foie et les muscles. La consommation du glycogène implique la perte d’eau à raison de 3 à 4 grammes par gramme de glycogène. Cette perte d’eau marque le début de l’amaigrissement pendant les premières semaines de régime.

Le stock de glycogène s’épuise au bout d’un certain temps. Les lipides constituent alors la principale source d’énergie. Les déchets issus de la combustion des lipides appelés cétones s’entassent dans la circulation sanguine. Ils induisent l’état de cétose dont témoigne une odeur particulière de l’haleine. Cela induit une perte d’appétit et une réduction de la consommation alimentaire.

Effets secondaires du régime

L’adoption du régime cétogène passe par une phase d’adaptation produisant des effets secondaires désagréables. En début de régime apparaissent la constipation, des nausées, des migraines et des crampes. Les restrictions mènent à des carences qui nécessitent des compléments alimentaires. Une reprise de poids peut survenir à l’arrêt du régime.