Le mauvais cholestérol, qu’est-ce que c’est ?

exercice physique

Sachant que le cholestérol n’est pas toujours mauvais pour la santé tant qu’il est dans la norme. C’est-à-dire quand il ne dérange ou n’obstrue pas les artères et la circulation sanguine. De plus, il y a le bon (HDL ou lipoprotéines de haute densité) et le mauvais (LDL ou lipoprotéines de faible densité). Le mauvais cholestérol est donc le résultat d’un taux des LDL en excès. Cette augmentation est parfois d’origine génétique, issue d’une alimentation trop grasse ou d’un manque d’exercice physique. Elle peut aussi être causée par la prise de certains médicaments (diurétiques et contraceptifs oraux) et de certaines maladies thyroïdiennes ou rénales.

Comment et pourquoi réduire le mauvais cholestérol ?

Comme une meilleure alimentation, une activité physique joue aussi un rôle vraiment primordial pour stabiliser et réduire le taux de cholestérol. En effet, de nombreuses études ont montré que l’exercice physique combiné avec une bonne nutrition (variée et équilibrée) maintient efficacement la santé du cœur et améliore le taux de cholestérol. Le principe est de faire monter le taux du bon cholestérol et de réduire le mauvais.

La nécessité d’une réduction du mauvais cholestérol réside sur la lutte contre différents problèmes : obésités, surcharges pondérales, diabètes et troubles cardiaques.

L’exercice physique pour réduire le taux de cholestérol

On a vu que l’un des points clés si on veut rester en bonne santé est le sport. Il paraît qu’il peut favorablement nous aider. Mais ici, on va savoir exactement comment l’exercice physique peut réduire le mauvais cholestérol et à quelle fréquence ?

En pratique, le sport empêche l’installation des plaques d’athérome dans les artères, diminue le taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang. Les spécialistes disent que la pratique des activités physiques d’au moins trois fois par semaine réduit favorablement le taux de cholestérol et prévient les maladies cardiaques. Si vous avez le temps, l’idéal est de 30 minutes à 1 heure par jour. Course à pied, vélo, nation, fitness, aérobie, marche, jardinage sont par exemple des excellents régulateurs du taux de cholestérol.

Les sports pour prévenir les maladies cardiaques

Les bienfaits de l’exercice physique au quotidien ne se limitent pas seulement à la régulation ou la diminution du taux de cholestérol, mais ils se développent également dans la prévention des pathologies cardiaques. En effet, le sport fluidifie le sang et normalise le rythme cardiaque. Il prévient également l’infarctus du myocarde et les éventuels accidents vasculaires cérébraux.

Quels types d’aliments prendre pour éliminer le mauvais cholestérol ?

On confirme que pour maintenir la santé, on doit faire attention à notre mode de vie. C’est-à-dire, en mangeant sainement et en bougeant de temps en temps. Pour protéger l’organisme, on ne doit donc pas négliger ce concept. Pour combattre le mauvais cholestérol, plusieurs aliments sont favorables comme l’ail et la pomme. Par contre, les laits végétaux (le soja, le riz, l’amande, la châtaigne, l’avoine, le chanvre) sont excellents.