Le massage thaïlandais dans sa propre définition

le massage thaïlandais dans sa propre définition

Le massage thaïlandais permet d’équilibrer l’énergie vitale. Il libère les tensions accumulées par le corps. C’est un vrai travail d’énergie. Il regroupe différentes disciplines comme le pétrissage des muscles, la réflexologie, l’acupressure rythmique, les étirements et la digitopuncture. En fait, il tire ses origines des pratiques ayurvédiques, du yoga, de la médecine chinoise et du bouddhisme. C’est une discipline thérapeutique qui consiste à apporter un bien-être général et une santé au quotidien. Comme toutes les autres techniques de massage, elle produit des réelles vertus et des bienfaits médicinaux. En Thaïlande, on considère cette méthode comme un traitement thérapeutique et elle se pratique même dans les hôpitaux.

Le massage thaïlandais et sa première découverte

La naissance du massage thaïlandais date d’il y a 2500 ans. En fait, elle faisait son apparition suite à l’arrivée des moines bouddhistes indiens en Thaïlande à cette époque. Ces personnes ont transmis oralement l’art du massage thaïlandais. Les thérapeutes commençaient à l’utiliser vers les années 1960. De nombreux praticiens décident par la suite d’aller en Thaïlande pour mieux connaître et étudier ce type de massage. Partout dans le monde, plusieurs écoles et centres de remise en forme se lancent dans l’enseignement du ce massage.

Considéré comme le plus vieux type de massage, le massage thaïlandais entre facilement dans le domaine thérapeutique. En Occident, on l’appelle : massage yoga, Nuat, NuadBo’Rarn ou NuadPhaen. Son fondateur se nomme « Jivaka KOMARBHACCA ».

La cohérence cardiaque assure notamment la santé du cœur

Le massage thaïlandais assure la souplesse du corps, le confort émotionnel, la relaxation des muscles et l’apaisement de l’esprit. En fait, elle ne néglige pas le bien-être de tout l’organisme. Il soulage les douleurs dorsales, le stress, les douleurs sacro-lombaires, les maux de tête et les jambes lourdes. Elle élimine les mauvaises ondes, les sentiments négatifs et les mélancolies. Elle permet de lutter contre les insomnies et les troubles du sommeil.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Le massage thaïlandais stimule certains circuits des méridiens et évacue les tensions les différentes tensions mentales ou physiques. Il protège également les articulations.

Le massage thaïlandais dans la pratique. Comment se déroule une séance ?

Si vous souhaitez bénéficier d’un massage thaïlandais, vous devez consacrer un peu plus de temps. En effet, vous devez vous préparer car une séance complète dure en moyenne 2 heures. Assurez-vous également d’avoir une bonne condition physique et une certaine souplesse pour pouvoir tenir une bonne posture. Puis, vous devez avoir une concentration absolue, faire le vide et canaliser toute votre attention sur les différentes postures.

La séance commence toujours par un échange avec le patient et le masseur. Voici les trois étapes de ce massage :

  • Le massage des pieds donne au masseur les premiers indices nécessaires à la suite de la session. Cela lui permet d’identifier la force qu’il devra appliquer par la suite sur les autres parties du corps.
  • Le massage des jambes permet d’étirer les muscles.
  • Le massage du haut du corps et de la tête.