Le massage améliore la qualité de vie en cas de cancer

Le diagnostic et le traitement du cancer entraînent malheureusement son lot de douleurs. La souffrance physique et psychologique est une tragédie vécue au quotidien par la majorité des personnes atteintes d’un cancer. Même s’il n’y a pas de remèdes miracles pour soulager cette souffrance, des études suggèrent que certaines techniques de relaxation comme la massothérapie, intégrées dans les protocoles de traitement, peuvent améliorer la qualité de vie des patients. La massothérapie est intégrée dans plusieurs centres de traitement du cancer, à travers le monde.

Le développement d’un cancer a des conséquences catastrophiques sur le corps humain. D’une part, la présence d’une masse cancéreuse au niveau d’un organe donné en altère les capacités fonctionnelles et perturbe par conséquent l’équilibre général de l’organisme. Par exemple, une tumeur qui se développe au niveau du côlon provoque l’obstruction du système digestif et empêche l’absorption des nutriments essentiels de la nourriture. Mais en plus de compromettre le fonctionnement général du corps, une masse tumorale en pleine croissance peut aussi entraîner de grandes douleurs si elle touche des régions riches en terminaisons nerveuses. Cette douleur est particulièrement présente dans les stades avancés de la maladie où le cancer a réussi à envahir plusieurs régions du corps sous forme de métastases. La souffrance qui en résulte, combinée à un état de grande faiblesse, est dévastatrice autant du point de vue du malade que de ses proches, car il est associé à une perte dramatique de la qualité de vie.

Donc, en plus d’être une maladie extrêmement difficile à soigner, et ce, malgré l’amélioration notable des traitements anticancéreux (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie), la souffrance causée par le cancer pose aussi un sérieux problème thérapeutique, autant sur le physique que le psychologique. Le soulagement de cette souffrance nécessite donc souvent une approche multidisciplinaire, basée sur la réduction de la douleur physique ainsi que sur une amélioration du moral des patients.

Le massage diminue l’anxiété et favorise le sommeil

Plusieurs études se sont penchées sur l’impact de la massothérapie sur la qualité de vie des personnes atteintes de cancer. L’analyse détaillée de l’ensemble de ces études montre que la massothérapie est associée à une amélioration notable du bien-être des patients à court terme, tel que mis en évidence par une meilleure capacité à relaxer, une diminution de l’anxiété et une amélioration de la qualité du sommeil.

Dans certains cas, par exemple chez les femmes atteintes d’un cancer du sein, une étude suggère que le massage pourrait même réduire la douleur et les nausées associées aux traitements de chimiothérapie. Les personnes accompagnatrices peuvent aussi profiter des bénéfices de la massothérapie : par exemple, des séances régulières de massage d’enfants de moins de 14 ans traités en chimiothérapie et de leurs parents montrent que la massothérapie est capable de réduire l’anxiété, autant celle des enfants que des parents. Globalement, la massothérapie peut donc être considérée comme une façon simple et non invasive d’améliorer l’humeur et l’état d’esprit des patients atteints de cancer et ainsi contribuer à leur mieux-être.

Source

Myers C.D. et coll. The value of massage therapy in cancer care. Hematol Oncol Clin North Am. 22 : 649-660

Billhult A. et coll. Massage relieves nausea in women with breast cancer who are undergoing chemotherapy. J Altern. Complement. Med. 13: 53-57.

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.