Le gattilier, quels sont ses bienfaits pour la santé ?

effets du gattilier sur les irrégularités hormonales

Le gattilier ou poivre moine, de son nom scientifique Vitex agnus-castus, est une plante de la famille des Verbénacées. Il s’agit d’un arbuste qui peut atteindre 1,5 à 2 m de hauteur. On peut le reconnaître par ses feuilles en forme d’épi et ses fleurs bleuâtres ou violacées dégageant une odeur poivrée. Originaire d’Asie centrale et du bassin méditerranéen, cet arbuste pousse dans les régions humides. On le multiplie par semis au printemps et en automne. On cueille ses baies mures en automne. Les écrits relatent que des religieux mâchaient ses baies pour modérer la libido. Les baies du poivre moine renferment notamment de l’huile essentielle (cinéol), des flavonoïdes (casticine) et des iridoïdes (aucubine, agnoside, eurostoside).

Quels sont ses principaux effets sur l’organisme ?

L’OMS reconnait le poivre moine par son influence sur les irrégularités hormonales et menstruelles.

  • Régulateur hormonal : celui-ci agit principalement sur la régularisation de la production d’hormones féminines. Cela s’explique par sa stimulation de l’activité progestative.
  • Troubles menstruels : le phytothérapeute peut préconiser la plante pour traiter les divers troubles associés au syndrome prémenstruel, de règles absentes ou irrégulières. En cas de syndrome prémenstruel, une administration durant plusieurs mois peut s’avérer nécessaire pour faire disparaître les gonflements douloureux du sein. Enfin, il régularise le cycle menstruel. En effet, ses principes actifs lui permettent de raccourcir les cycles longs et de rallonger les cycles courts.
  • Stérilité : une stérilité occasionnée par un taux de progestérone insuffisant peut être remédié en suivant un traitement à base de cette plante.
  • Montée de lait difficile : les baies du poivre moine présentent une alternative pour augmente la sécrétion de lait.

Sous quelle forme peut-on utiliser le gattilier en phytothérapie ?

La phytothérapie utilise ses baies, à l’état frais ou sec, et ses sommités fleuries. Cependant, il en existe désormais sur le marché divers extraits (comprimés, extraits liquides, extraits solides, teinture mère).

Comment l’utiliser pour profiter de ses bienfaits thérapeutiques ?

  • En cas de règles irrégulières, prenez en comprimés ou bien 30 à 40 gouttes de teinture diluée, chaque matin au réveil pendant 2 mois au minimum. Attention ! la phytothérapie contre-indique l’usage d’extrait de cette baie en cas de règles abondantes.
  • Les syndromes prémenstruels peuvent être remédiés avec la même posologie que les règles irrégulières.
  • En cas de baisse de la production d’œstrogène et de progestérone, prenez l’extrait en comprimé, ou 2à à 40 gouttes de teinture mère diluée dans de l’eau chaque matin avant le petit-déjeuner.

Quelle précaution faut-il connaitre avant d’utiliser le gattilier ?

Le dérèglement du cycle menstruel est un cas médical délicat. En effet, cela peut résulter d’une pathologie latente. Ainsi, une automédication pourrait traiter la maladie ; dans le pire des cas, cela pourrait aggraver l’état de santé de la personne.

Quelles sont les contre-indications ?

Les femmes enceintes ne doivent en aucun cas prendre la baie des moines dans toutes ses formes. Les personnes qui suivent un traitement à base d’antidopaminergiques ou anovulants et hormonothérapie de substitution ne doivent non plus consommer la plante.