Le cyclotourisme : En quête de détente et de découverte

Le tourisme à vélo est une façon émergente de comprendre un ensemble d’activités économiques impliquant le vélo. C’est le point de rencontre entre le commerce, le tourisme et la défense des intérêts.

Parce qu’il est si multidisciplinaire, qu’il prend de nombreuses formes et qu’il ne s’inscrit pas dans le discours traditionnel de la promotion du vélo ou du tourisme. Il est difficile de définir exactement ce qu’est le tourisme à vélo. Certaines définitions de l’industrie du tourisme classent un touriste comme une personne qui voyage à plus de 80 km de son domicile. Bien entendu, cette définition s’effondre si l’on considère les caractéristiques physiques et l’utilisation d’une bicyclette. Pour une voiture, 80 km n’est pas une grande distance, mais pour un vélo, en fonction du cycliste et du terrain, 80 km peuvent représenter une journée entière de voyage.

En ce qui nous concerne, nous définissons le cyclotourisme comme toute activité liée au voyage à des fins de plaisir qui fait appel à la bicyclette. Cette définition est large, mais elle l’est volontairement, car l’utilisation de la bicyclette est très variée.

5 raisons pour lesquelles le cyclotourisme est le meilleur moyen de voyager.

  1. Vos sens s’exacerbent.

Vos sens s’éveilleront comme jamais auparavant lorsque vous vivrez en plein air 24 heures sur 24 pendant des jours, des semaines ou des mois. Vous sentirez le soleil sur votre visage, le vent dans vos cheveux, la pluie sur votre tête et le froid à travers vos vêtements d’une nouvelle manière lorsqu’il n’y a pas moyen d’échapper aux éléments. Tous vos sens en éveil toute la journée sur un vélo vous feront vous sentir plus vivant à l’intérieur comme à l’extérieur. Il n’y a rien de mieux que de voyager comme un oiseau, libre et indépendant.

  1. Vous avez plus de chances de rencontrer des gens.

Une bicyclette chargée à bloc représente une aventure et un long voyage physique pour arriver là où vous êtes. Les gens sont naturellement curieux et vous êtes rapidement respecté pour vos efforts et votre sens de l’aventure. Vous seriez surpris à quel point cela se traduit par des invitations à être hébergé ou un repas gratuit.

  1. Trouvez la pleine conscience sur la route.

Lorsque vous n’avez que la route devant vous et que vos sens sont exposés aux éléments et aux paysages, vous pouvez être distrait de votre passé et de votre avenir. Parce que vous vivez votre journée sans les distractions habituelles d’une routine mortelle ou d’un quotidien stressant. Le cyclotourisme vous donnera également le temps nécessaire pour travailler sur divers problèmes ou défis qui vous ont retenu dans votre vie normale.

  1. Relevez des défis et découvrez-vous.

Le cyclotourisme s’accompagne d’un défi mental :

  • La solitude potentielle ou l’incertitude si les choses ne se passent pas comme prévu.
  • Peu de gens sont en fait habitués à parcourir 50 à 100 km à vélo tous les jours.
  • Des problèmes peuvent survenir, que vous devez résoudre ou pour lesquels vous avez besoin d’aide. Ce sont les défis habituels du cyclotourisme.
  • Plus important encore, ce sont des défis que vous pouvez surmonter et dont vous vous sentez plus fier et bien dans votre peau.
  1. Faites-vous de nouveaux amis dans le monde entier.

Que vous partagiez votre voyage sur les médias sociaux ou non, les gens aiment faire partie d’une grande histoire. Et parce que vous êtes plus facile à approcher par les habitants, vous devez vous préparer à de nombreuses conversations informelles. Mais aussi à des conversations plus profondes et à l’accueil d’invitations qui mènent à des amitiés.

Conseils pour rouler en toute sécurité lors d’une randonnée à vélo.

  1. Entretien du vélo :

L’entretien de votre vélo devient (ou du moins devrait devenir !) une question de routine lors d’une randonnée à vélo. S’assurer que les pneus sont suffisamment gonflés est une évidence, mais on oublie parfois les choses les plus simples, comme le serrage des boulons.

Les boulons du porte-bagages arrière sont particulièrement susceptibles de se desserrer avec le temps. Et vous ne voulez vraiment pas qu’ils se détachent et se prennent dans les rayons. Surveillez régulièrement les pneus, en échangeant l’avant et l’arrière pour équilibrer leur degré d’usure. Aussi, vérifiez que les jantes ne sont pas fissurées.

  1. Respectez le code de la route local :

Connaître le code de la route local, ou du moins faire comme les locaux, est un autre moyen de rester en sécurité à vélo. Sans vouloir lancer un débat sur le casque pour le cyclotourisme. Il va sans dire que si le pays dans lequel vous roulez l’exige, vous devez en porter un !

  1. Pédalez avec les deux mains sur le guidon :

Vous pouvez penser que vous êtes cool en pédalant sur la route avec une main sur le guidon et en prenant un selfie avec l’autre. Vous n’aurez probablement pas l’air aussi intelligent lorsque vous rencontrerez un nid-de-poule et passerez par-dessus l’avant, vous faisant perdre toutes vos dents.

  1. Contrôlez votre vitesse :

Rouler trop vite sur un vélo chargé lors d’une randonnée à vélo n’est pas un problème auquel beaucoup de gens sont confrontés, sauf dans une situation particulière : la descente d’une colline. Après avoir passé des heures à gravir une colline, il peut être tentant de se laisser aller et de descendre de l’autre côté aussi vite que possible. Mais le bon sens veut que l’on garde le contrôle. Même si vous devez vous arrêter quelques fois, c’est mieux que de faire une chute à 60 km/h.

Circuler à vélo la nuit : les prérequis à envisager !

Tout d’abord, il est important de s’assurer que votre vélo est équipé d’un éclairage approprié. Un phare avant doit être suffisamment lumineux pour éclairer la route devant vous. Tandis qu’un phare arrière aidera les conducteurs à vous voir de derrière. Deuxièmement, il est également important de porter des vêtements réfléchissants afin d’être visible par les autres usagers de la route. Troisièmement, il est sage de s’en tenir à des routes bien éclairées et bien fréquentées où vous risquez moins de rencontrer des dangers. En suivant ces conseils simples, vous pouvez faire en sorte que vos promenades nocturnes soient sûres et agréables.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.