Le cœur influence le cerveau, les pensées et les émotions. Comment y parvenir simplement

Nous avons tous appris à l’école que le cœur répond aux « ordres » envoyés par le cerveau sous forme de signaux neuronaux. Cependant, il est moins connu que le cœur envoie en fait plus de signaux au cerveau que le cerveau n’en envoie au cœur ! Ces signaux cardiaques ont un effet significatif sur le fonctionnement du cerveau, influençant le traitement des émotions ainsi que les facultés cognitives supérieures telles que:

  • l’attention,
  • la perception,
  • la mémoire
  • la résolution de problèmes.

En d’autres termes, non seulement le cœur répond au cerveau, mais le cerveau répond continuellement au cœur.

L’effet de l’activité cardiaque sur le fonctionnement du cerveau a fait l’objet de nombreuses recherches au cours des 40 dernières années environ.

Les recherches ont montré que différentes activités cardiaques ont des effets distincts sur les fonctions cognitives et émotionnelles. En période de stress et d’émotions négatives, lorsque le rythme cardiaque est irrégulier et perturbé, le schéma correspondant de signaux neuronaux voyageant du cœur vers le cerveau inhibe les fonctions cognitives supérieures. Cela limite notre capacité à penser clairement, à se souvenir, à apprendre, à raisonner et à prendre des décisions efficaces. Cela explique pourquoi nous pouvons souvent agir de manière impulsive et imprudente lorsque nous sommes stressés.

En revanche, le schéma plus ordonné et plus stable de l’apport du cœur au cerveau pendant les états émotionnels positifs a l’effet inverse : il facilite la fonction cognitive et renforce les sentiments positifs et la stabilité émotionnelle. Cela signifie qu’apprendre à générer une cohérence accrue du rythme cardiaque, en soutenant des émotions positives, ne bénéficie pas seulement à l’ensemble du corps, mais affecte aussi profondément la façon dont nous percevons, pensons, ressentons et agissons.

Le rythme de votre cœur change constamment, même au repos

On pensait autrefois que le cœur au repos fonctionnait comme un métronome, battant fidèlement un rythme régulier et constant. Mais les scientifiques et les médecins savent aujourd’hui que c’est loin d’être le cas. Au lieu d’être monotone et régulier, le rythme d’un cœur sain, même au repos, est en fait étonnamment irrégulier, l’intervalle de temps entre deux battements cardiaques consécutifs variant constamment. Cette variation naturelle du rythme cardiaque d’un battement à l’autre est appelée variabilité du rythme cardiaque (VFC).

Notre coeur est aussi influencé par nos pensées et nos émotions

De nombreux facteurs influent la VRC. Il s’agit notamment de nos modes de respiration, de l’exercice physique et même de nos pensées. Les recherches ont montré que l’un des facteurs les plus puissants qui influent sur le rythme changeant de notre cœur sont nos sentiments et nos émotions. Les émotions que nous ressentons ont un effet direct sur notre rythme cardiaque, ce qui nous en dit long sur le fonctionnement de notre corps.

En général, le stress émotionnel, y compris les émotions telles que la colère, la frustration et l’anxiété, donne lieu à des rythmes cardiaques qui semblent irréguliers et erratiques. Les schémas incohérents d’activité physiologique associés aux émotions stressantes peuvent entraîner un fonctionnement inefficace de notre corps, épuiser notre énergie et produire une usure supplémentaire de tout notre système. Cela est particulièrement vrai si le stress et les émotions négatives se prolongent ou sont souvent vécus.

En revanche, les émotions positives envoient un signal très différent dans tout notre corps. Lorsque nous ressentons des émotions positives telles que l’appréciation, la joie, les soins et l’amour, notre rythme cardiaque devient très ordonné, ressemblant à une onde douce et harmonieuse. C’est ce que l’on appelle l’état de cohérence cardiaque.

Lorsque nous générons un rythme cardiaque cohérent, les systèmes du corps fonctionnent avec une efficacité et une harmonie accrues. Il n’est pas étonnant que les émotions positives soient si agréables, elles aident en fait les systèmes de notre corps à se synchroniser et à mieux fonctionner.

Entrer facilement en état de cohérence cardiaque avec sa respiration.. et un webinaire

En pratique, la cohérence cardiaque c’est très simple, il vous suffit d’inspirer pendant 5 secondes, puis d’expirer pendant 5 secondes et ce pendant 5 minutes. Après ce laps de temps, voilà, vous y êtes, vous êtes en état de cohérence cardiaque.

Mais pour être sûr d’y parvenir et de découvrir tout ce que cette pratique peut vous apporter en terme de gestion des émotions, de génération d’émotions positive, de développement de l’intuition, connectez-vous ce soir, mardi 25 Février  à ce webinaire gratuit qui débutera à 20H30 à ce lien:

https://www.mybebooda.com/inscription-webinaire-de-reiner-krutti-mardi-25-fevrier-2020-coherence-cardiaque-respirer-pour-mettre-coeur-et-cerveau-en-coherence-typinscr/?aff=xm0nep&cpg=5c9499