les symptômes d’un cancer du côlon qui doivent vous alerter

Par quels moyens peut-on distinguer le cancer du côlon ?

Depuis longtemps, les symptômes du cancer du côlon sont restés inconnus. En effet, le cancer colorectal évolue au début sans aucun symptôme apparent.  De ce fait, la détection de la maladie est effective le plus souvent tardivement. Or, un diagnostic précoce assure une meilleure prise en charge. De nos jours, il est possible de réaliser un dépistage, mais il ne faudra pas passer à côté de certains signes.

La présence de saignement dans les selles

Dans ce cas, la présence de sang de couleur rouge ou foncée peut apparaître dans les selles. Généralement, les selles sont sanglantes ou présentent des stries de sang. Lorsque le sang passe par une digestion au niveau du côlon, les selles sont alors de couleur noire. Par ailleurs, il est tout à fait possible que les saignements ne soient pas visibles à l’œil nu. Il est conseillé de réaliser des examens pour pouvoir confirmer la présence de sang dans les selles. Il ne faudra pas déduire automatiquement que ce phénomène est lié aux hémorroïdes. Seul un avis médical pourra statuer sur la situation.

L’apparition de troubles du transit

Il s’agit de troubles inhabituels qui apparaissent soudainement, puis persistent. On dénombre plusieurs cas. Le cancer du côlon pourra se manifester par une constipation soudaine, une diarrhée qui persiste, mais aussi l’alternance de ces deux troubles. Il faudra faire attention lorsque les selles ont un aspect plus étroit. Cela signifie que les selles sont plus longues et minces, de la taille d’un crayon. Il se peut également que vous ressentiez une envie pressante et permanente d’aller aux toilettes. C’est surtout le cas le matin. Par ailleurs, une sensation de tension peut survenir au niveau du rectum, comme si ce dernier était plein. La fausse envie d’aller à la selle est une autre manifestation du cancer colorectal. Enfin, le malade pourra ressentir une difficulté à évacuer. L’opération peut même se révéler douloureuse.

Des douleurs abdominales fréquentes et constantes

L’apparition de douleurs abdominales inexpliquées, telles que des crampes, des flatulences, un ballonnement au niveau du bas ventre ou encore une gêne lorsque vous êtes assises sont autant de signes qui doivent vous alerter. Elles peuvent  être liées au cancer du côlon.

Les autres manifestations du cancer colorectal

Une personne souffrant d’une grande fatigue ou encore d’une perte de poids sans cause apparente amèneront à consulter. Lorsque des saignements sont observés au niveau du rectum, il pourra s’agir du cancer du rectum.

À moindre mesure, le cancer du côlon peut provoquer l’apparition de glaires provenant de l’anus ou une anémie.

Un bon diagnostic pour une meilleure prise en charge

Dès lors qu’un ou plusieurs symptômes apparaissent, il est conseillé de consulter le plus rapidement possible. Les causes ne seront pas toujours à imputer au cancer colorectal. Le médecin effectuera à la fois un entretien et un examen clinique et pourra par la suite vous prescrire des examens supplémentaires, comme une coloscopie. Il vous dirigera alors vers un spécialiste, à savoir un gastro-entérologue.