L’auto-coaching, s’aider soi-même à aller mieux

767

 

L’auto-coaching est une méthode de développement personnel qui peut être une aide utile pour se fixer des objectifs et gérer ses appréhensions au quotidien. Faire tomber les barrières, déterminer des objectifs, aller au delà de ses peurs, l’auto-coaching vous pousse dans le bon sens.

L’auto-coaching est un outil de développement personnel qui se réalise seul, à l’aide d’un manuel. L’objectif est d’observer ce qui se passe au présent pour transformer le futur. Ce n’est pas une thérapie où l’on s’intéresse au passé. L’auto-coaching permet de transformer son état d’esprit et d’activer ses ressources personnelles. C’est un outil qui, s’il peut être efficace n’est pas recommandé pour toutes les situations. Les exercices d’auto-coaching sont basés sur la réflexion, la créativité, l’action, la visualisation. Ils peuvent servir de préliminaire, de complément ou faire suite à un coaching.

Une méthode simple et personnelle

L’avantage d’une pratique personnelle, en plus du rythme qui s’adapte à chacun, est de développer l’autonomie et de stimuler la notion de travail personnel. On peut par exemple agir sur le stress et l’anxiété qui proviennent souvent d’un sentiment d’impuissance à contrôler un environnement complexe et incertain. En utilisant cette méthode régulièrement, la pratique de l’auto-coaching aide à apaiser spontanément ces émotions. Cet outil personnel active la créativité individuelle permettant à chacun de développer ses propres astuces, celles qui lui conviendront et surtout qu’il aura plaisir à pratiquer.

Le but, c’est l’action en vue de l’amélioration

L’auto-coaching n’est pas une méditation, son but est pratique et vise l’action en vu de résoudre une situation qui nous pose problème. On se sent toujours mieux si on agit que si l’on subit. Cependant rien ne sert de se répéter et d’agir comme si tout allait bien si ce n’est pas le cas. Ce qu’il faut avant tout, c’est s’écouter. Un exercice facile pour débuter consiste à détendre son corps et son esprit puis à imaginer un tableau, reflet direct d’une situation qui nous est difficile. La personne peut alors chercher à embellir ce tableau, le changer de place, l’ajuster jusqu’à ce qu’il lui convienne mieux. C’est un bon moyen de prendre de la distance avec une situation douloureuse.

Mots clés : Auto-coaching, stress, anxiété, émotions, bien-être

Si cet article vous a plu abonnez-vous à notre news letter !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here