L’aromathérapie, un soin naturel étonnant

l’aromathérapie et ses privilèges sur la santé

L’aromathérapie définit l’usage des substances aromatiques extraites des végétaux. En effet, elle indique l’utilisation des huiles essentielles pour des fines thérapeutiques. A partir d’une distillation des feuilles, des sommités fleuries, des racines ou des écorces, on obtient ces essences curatives. Notamment antihistaminiques, anti-inflammatoires, anxiolytiques et anti-infectieuses, elles disposent encore d’autres innombrables propriétés. Ses fragrances proposent des vertus curatives, apaisent les tensions et permettent naturellement de soulager les fatigues psychiques. En résumé, l’aromathérapie, c’est le fait de se soigner avec les liquides fluides obtenus des plantes.

Particularités de l’aromathérapie : quelle est son histoire ?

L’aromathérapie n’est pas une forme de thérapie découverte récemment mais elle date déjà des civilisations antiques. Les égyptiens sont les premiers utilisateurs, suivis par les Chinois et les indiens. Les Grecs et les Romains l’utilisaient surtout sous forme d’onguents gras. Comme la phytothérapie, elle sert à soigner les maladies avec des produits dérivés des plantes médicinales. L’aromathérapie utilise plus précisément les huiles essentielles. Depuis le Xème siècle jusqu’à aujourd’hui, les pharmacopées profitent de ses avantages et les procédés d’extractions ne cessent de s’améliorer. Les praticiens œuvrant dans ce domaine thérapeutique s’appellent aromatologue ou aromathérapeute.

Bienfaits et raisons thérapeutiques liés à son usage

L’aromathérapie solutionne les maladies infectieuses, les infections bactériennes ou virales, les peaux grasses, les varices et les cellulites. Elle guérit les digestions problématiques, les aigreurs d’estomac, les acnés, les ballonnements, les jambes lourdes et les épidémies. L’aromathérapie rafraîchit l’air, combat contre les maladies intestinales et règle tous les problèmes du système respiratoire. Elle favorise une bonne circulation sanguine et prévient les maladies cardiaques (hypertension, hypotension, AVC, infarctus, rétention d’eau).

Les soins avec les essences aromatiques atténuent toutes formes de déprimes : angoisses, pessimismes, anxiétés, fatigues, stress, agressivités ou mélancolies. Elle assure un bien-être parfait, augmente la joie de vivre, procure un moment de détente et de relaxation. Si vous avez des problèmes de sommeils ou d’insomnies, elle vous aide efficacement à trouver un bon sommeil. Elle répare également le manque de confiance en soi et optimise l’affirmation de soi.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ses vertus sont accessibles sous ses différentes formes d’usage

En aromathérapie, les huiles essentielles s’utilisent :

  • En application cutanée : en massage, en friction, bain ou compresse froids.
  • Par voie respiratoire : en olfaction, en diffusion ou en inhalation.
  • Par voie interne : par voie vaginale, orale ou rectale

Pour bien privilégier de tous les atouts de cette thérapie, il faut connaître les précautions d’emploi et les contre-indications. Cela vous met également à l’écart des éventuels effets secondaires, des dangers ou risques en association avec son usage. Elle demande un respect total de la dose préalablement recommandée et requiert un avis médical chez certaines personnes. C’est-à-dire les femmes (en gestation ou en lactation) et les enfants (de moins de 7 ans). Les liquides aromatiques exigent une dilution avec des huiles végétales et après une application externe, il faut éviter le soleil. Le traitement avec cette méthode ne doit surtout pas être prolongé.