Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Activité physiqueBien être

Qu’est-ce que l’aqua yoga et quels sont ses bienfaits ? Essayez ces 6 poses de yoga dans l’eau

L'aqua yoga, également connu sous le nom de yoga aquatique, est une forme émergente de yoga qui gagne en popularité, en particulier chez les personnes vivant dans des climats plus chauds ou ayant des problèmes de mobilité.

Hélène Leroy

Cette pratique combine les bienfaits du yoga traditionnel avec les propriétés thérapeutiques de l’eau. Dans cet article, nous explorerons les bases de l’aqua yoga, son fonctionnement sur le corps, les accessoires nécessaires pour le pratiquer, et les nombreux avantages qu’il offre.

Photo Freepik

Qu’est-ce que l’aqua yoga ?

L’aqua yoga, également connu sous le nom de yoga aquatique, est une pratique dans laquelle les asanas, ou poses de yoga, sont effectuées dans un milieu aquatique tel qu’une piscine, un bain, un lac ou même la mer. La présence de l’eau offre une résistance naturelle qui renforce les muscles et permet d’atteindre une plus grande amplitude de mouvement. De plus, l’eau permet de réduire l’impact sur les articulations, offrant ainsi une pratique plus douce et plus accessible pour les personnes souffrant de douleurs articulaires ou de problèmes de mobilité.

Comment fonctionne l’aqua yoga ?

L’aqua yoga fonctionne en adaptant les principes et les poses du yoga traditionnel à l’environnement aquatique. La résistance de l’eau permet de renforcer les muscles tout en offrant un soutien aux articulations. Les poses peuvent être modifiées pour être réalisées avec ou sans équipement, selon les besoins et les préférences de chaque pratiquant. De plus, l’eau offre une sensation de légèreté et de flottaison, ce qui facilite l’exécution des poses et permet d’explorer de nouvelles variations.

Photo Freepik

Qui peut pratiquer l’aqua yoga ?

L’aqua yoga peut être pratiqué par tout le monde, quel que soit l’âge ou le niveau de forme physique. Il est particulièrement bénéfique pour les personnes souffrant de douleurs articulaires, de problèmes de mobilité, de douleurs chroniques ou de conditions médicales telles que l’arthrite, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, la dépression, l’anxiété et les femmes enceintes. Grâce à l’eau, les poses sont plus douces pour les articulations et permettent de renforcer les muscles en douceur. De plus, l’aqua yoga peut être adapté en fonction des besoins spécifiques de chaque individu, ce qui en fait une pratique très polyvalente.

Les bienfaits de l’aqua yoga

L’aqua yoga offre de nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit. Voici quelques-uns des avantages les plus courants :

  • Réduction de la douleur : L’eau offre un soutien naturel aux articulations, ce qui réduit la pression et soulage les douleurs articulaires.
  • Renforcement musculaire : La résistance de l’eau permet de renforcer les muscles sans solliciter excessivement les articulations.
  • Amélioration de l’équilibre : L’eau offre une base stable pour pratiquer les poses, ce qui permet d’améliorer l’équilibre et la stabilité.
  • Augmentation de la flexibilité : La résistance de l’eau permet d’étirer les muscles en douceur, ce qui favorise une plus grande flexibilité.
  • Réduction du stress : La pratique de l’aqua yoga dans l’eau offre une sensation de calme et de détente, ce qui aide à réduire le stress et l’anxiété.
  • Amélioration de la circulation sanguine : L’eau chaude favorise la circulation sanguine, ce qui peut aider à réduire l’inflammation et à favoriser la guérison.
Photo Freepik

Les accessoires nécessaires pour pratiquer l’aqua yoga

Bien que l’aqua yoga puisse être pratiqué sans accessoires, certains équipements peuvent être utilisés pour augmenter le soutien et l’équilibre dans l’eau. Voici quelques accessoires couramment utilisés pour la pratique de l’aqua yoga :

  • Noodles de piscine : Les noodles de piscine sont des flotteurs en mousse qui offrent un soutien supplémentaire pendant la pratique de l’aqua yoga.
  • Sangles de yoga : Les sangles de yoga peuvent être utilisées pour aider à maintenir certaines poses et à améliorer la flexibilité.
  • Planche de kickboard : Les planches de kickboard peuvent être utilisées pour soutenir le haut du corps pendant la pratique de poses debout ou de poses de renforcement musculaire.
  • Ceinture de flottaison : Les ceintures de flottaison offrent un soutien supplémentaire pour les poses d’équilibre et aident à maintenir une flottabilité optimale dans l’eau.
  • Palmes de natation : Les palmes de natation peuvent être utilisées pour ajouter de la résistance à l’eau et renforcer les muscles des jambes pendant la pratique de l’aqua yoga.

6 poses de yoga aquatique à essayer

Maintenant que vous en savez plus sur l’aqua yoga, voici six poses de yoga aquatique que vous pouvez essayer dans une piscine :

Pose de l’arbre aquatique (Aqua Vrksasana) : Tenez-vous près du mur de la piscine et assurez-vous d’avoir une base solide sur le fond de la piscine. Levez et pliez votre jambe droite en vous tenant au mur pour maintenir l’équilibre. Placez la plante du pied droit à l’intérieur de la cuisse gauche. Lorsque vous vous sentez stable, lâchez le mur et levez les bras au-dessus de votre tête en joignant les paumes des mains. Maintenez cette pose aussi longtemps que vous le pouvez, ou au moins 3 à 5 respirations. Répétez avec l’autre jambe.

Pose de l’étoile du nord : Tenez-vous dos au mur de la piscine, les jambes légèrement plus écartées que la largeur des épaules. En fonction de votre taille, tenez-vous dans la partie peu profonde de la piscine de manière à ce que votre cou et votre tête restent au-dessus de l’eau. Gardez les bras tendus devant vous ou tenez-vous au mur à l’arrière. Après avoir gagné en stabilité, levez les bras au-dessus de votre tête en joignant les paumes des mains. Maintenez cette pose pendant 5 à 7 respirations.

Pose de l’avion (Dekasana) : Tenez-vous en position debout près du mur de la piscine et prenez quelques respirations profondes pour établir votre stabilité. Tenez-vous au mur et commencez à vous pencher en avant jusqu’à ce que votre poitrine et votre menton touchent l’eau. En même temps, levez une de vos jambes, en la gardant droite et tendue pendant la flexion vers l’avant. Appuyez sur les talons et le sommet de la tête des côtés opposés pour maintenir la formation en T. Continuez à tenir le mur jusqu’à ce que vous vous sentiez équilibré et stable. Une fois que vous êtes confiant, vous pouvez lâcher le mur et placer vos bras le long de votre corps. Maintenez cette pose pendant 3 à 5 respirations. Répétez avec l’autre jambe.

Pose de la chaise aquatique (Utkatasana) : Tenez-vous à l’extrémité peu profonde de la piscine et écartez vos jambes à la largeur des épaules. Placez vos mains devant vous pour flotter sur l’eau. Vous pouvez tenir un noodle de piscine pour vous aider à maintenir l’équilibre. Engagez votre centre et pliez légèrement les genoux comme si vous alliez vous asseoir sur une chaise. Vous pouvez garder les bras tendus devant vous ou les lever au-dessus de votre tête, avec le noodle de piscine. Maintenez cette pose pendant 3 à 5 respirations.

Pose de la main sur le gros orteil (Padangusthasana) : En vous tenant debout, tendez un bras pour saisir un noodle ou le mur gauche ou droit. Pliez la jambe opposée au mur pour amener votre genou vers votre poitrine. Tenez le gros orteil ou le bord extérieur du pied plié et étendez-le devant vous. Lentement et progressivement, déplacez la jambe sur le côté en maintenant un dos droit et des hanches tournées vers l’avant. Relâchez le mur ou le noodle lorsque vous vous sentez à l’aise. Maintenez votre posture et votre équilibre pendant au moins 5 respirations. Répétez avec l’autre jambe.

Pose du triangle (Trikonasana) : Tenez le bord du mur de la piscine avec votre main droite et reculez jusqu’à ce que vous soyez à une longueur de bras du mur. Avancez votre pied droit en tournant les orteils vers le mur. La distance entre les jambes doit être égale à la largeur des épaules. Le bord intérieur du pied arrière doit être parallèle au mur de la piscine. Tournez-vous vers votre gauche et levez le bras gauche au-dessus de votre tête en vous penchant vers votre bras droit. Étirez votre côté gauche tout en gardant le pied arrière fermement ancré. Après avoir maintenu la position pendant 3 à 5 respirations, revenez à la position de départ, puis changez de jambe et regardez dans la direction opposée.

5/5 - (17 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi