L’Aloe : origine de cette souche homéopathique

Soin de l’hémorroïde avec la souche homéopathique Aloe

Notamment originaire d’Afrique du Sud, plus précisément dans la commune du Cap, l’Aloe désigne une plante grasse très curative.  Dotant particulièrement des troncs plus ou moins courts, vivaces et robustes, cette plante regorge des gels vertueux. Tout autour, ces troncs s’ornementent des petites épines. A sa floraison, il dévoile des belles fleurs rouges qui se présentent particulièrement sous forme de hampe florale. Les souches homéopathiques Aloe en doses globules ou en granules se constituent de lactose et de saccharose. C’est un remède homéopathique d’origine végétale que les anciens utilisent traditionnellement les hémorroïdes brûlantes et les diarrhées. La teinture mère se prépare à partir du suc concentré déshydraté (extrait des feuilles).

Indications thérapeutiques de l’aloe

Très vertueux pour la santé de l’organisme, l’Aloe se constitue comme un produit homéopathique efficient en cas d’hémorroïde. En effet, il aide efficacement les patients souffrant d’hémorroïde, notamment ceux qui présentent des douleurs piquantes avec suintement. Les homéopathes l’utilisent pour régler tous les malaises intestinaux et digestifs : reflux gastro-œsophagien, ballonnements, constipation et diarrhée. Prescrit surtout en situation de selles muqueuses, de colite chronique avec beaucoup de flatulences et tendance à l’incontinence. Il traite la dysenterie, l’entérocolite et les autres maux de ventre. Plus particulièrement, tous ces malaises se manifestent sitôt après avoir bu ou mangé, ainsi qu’au réveil.

L’Aloe peut également régler d’autres problèmes : congestion veineuse, céphalée des gros mangeurs, céphalées frontales, lumbago, brûlures dans le rectum. Il traite en particulier les hémorroïdes en grappes de raisin très douloureuses améliorées par le bain de siège froid. Ce remède n’a pas de contre-indication pour les femmes enceintes et allaitantes. Donc, les homéopathes peuvent tout à fait le recommander au cours de la grossesse.

Conseils de prise et dosage

Pour traiter l’hémorroïde, prenez un bain froid avec de l’Aloe, puis réaliser une marche lente. Après cette approche, vous pour sentirez sûrement un vrai soulagement. Il convient également d’éviter toutes sortes de produits alimentaires stimulants. En effet, vous devez éviter les piments, les épices, le café, le thé et la menthe.

Les posologies idéales et sans danger :

  • Prenez 5 granules, 3 fois/j : matin, midi, soir,
  • 5 ou 7 CH en basse dilution.

Pour soulager les crises hémorroïdaires ou la poussée d’entérocolite, cette médication se prend en 5 ou 7 CH. La prise doit se relayer sous une fréquence de trois fois par jour : matin, midi et soir. Pour vraiment soigner en profondeur les hémorroïdes, utilisez 5 CH, 5 granules,  quatre fois par jour. Pour régler les petites incontinences anales ou l’insécurité sphinctérienne, prenez 9 CH, 5 granules, une seule fois par jour. En général, le traitement ne dure qu’une semaine (à prendre en dehors des repas, de la menthe, du tabac, et du café). Pour les nourrissons, les granules et les doses globules doivent être dissoutes dans de l’eau.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide