Laissez votre corps vous guider grâce à l’alimentation intuitive.

Si vous suivez un régime depuis des années, pouvez-vous imaginer laisser votre corps décider lui-même de ce que vous mangez et en quelle quantité, au lieu de vous laisser guider par les règles du régime ? Pour beaucoup, l’idée de faire cela peut sembler effrayante.

Après tout, si vous laissez votre corps décider, que se passera-t-il s’il choisit de manger des beignets, des glaces et des chips toute la journée ?  Et s’il décide qu’il a envie de trop manger tout le temps ? Si vous pouvez embrasser pleinement l’alimentation intuitive, vous trouverez probablement le contraire.

Apprenez à écouter votre corps !

L’alimentation intuitive est une approche de l’alimentation qui vous encourage à écouter votre corps et ses signaux internes de faim. Elle est différente d’un régime restrictif qui ignore ces signaux naturels. L’accent n’est pas mis sur la balance, mais sur des comportements favorables à la santé, tels que l’amélioration de l’image corporelle et de votre relation avec la nourriture.

Souvent, soit à cause d’un passé de régime restrictif, soit sous la pression de la culture des régimes, nous avons perdu le contact avec notre capacité à reconnaître les véritables signaux de faim et de satiété.

L’alimentation intuitive vous apprend à réapprendre ces signaux naturels afin que vous puissiez trouver une façon équilibrée et agréable de manger sans culpabilité. Des études ont montré que la pratique de cette approche améliore la santé physique et mentale.

L’approche de l’alimentation intuitive repose sur 8 principes fondamentaux. Ces principes sont les suivants :

Rejetez la mentalité du régime.

La recherche prouve que les régimes restrictifs ne fonctionnent pas. Bien sûr, vous pouvez perdre du poids à court terme, mais il y a de fortes chances que vous le repreniez, voire plus, dans les 5 ans.

En fait, à long terme, le fait de perdre puis de reprendre du poids peut vous causer plus de tort physique et mental que les bénéfices à court terme que vous ayez reçus. Rejetez l’idée que vous n’avez pas de volonté ou que vous avez « échoué » lorsque vous n’avez pas pu suivre un régime ou que vous avez repris du poids par la suite.

Respectez votre faim.

La faim est un processus normal, et non quelque chose que vous devez ignorer ou craindre. Cette alimentation intuitive se concentre sur l’apprentissage de la manière de nourrir votre corps tout au long de la journée avec des aliments nourrissants.

Si vous avez déjà ignoré votre faim, vous constaterez probablement que vos fringales ou vos risques de frénésie alimentaire augmentent. Lorsque vous ignorez ce que votre corps vous dit, celui-ci réagit pour vous protéger, en augmentant la faim.

Faites la paix avec la nourriture.

Cela signifie vous autoriser à manger des aliments qui vous étaient auparavant interdits. Si vous vous êtes déjà dit que vous ne pouviez pas manger certains aliments à cause de votre régime alimentaire, vous avez probablement constaté que vous avez encore plus envie de ces aliments. Cela conduit à un cycle de restriction et de frénésie alimentaire.

Défiez la police de la nourriture.

Remettez en question les messages qui vous entourent et les voix dans votre tête qui vous disent que vous êtes « mauvais » de manger certains aliments ou « bon » d’en éviter d’autres. Cette façon de penser associe votre valeur morale à vos choix alimentaires. Au lieu de cela, rappelez-vous qu’un seul aliment ne fera ni ne détruira votre santé et que tous les aliments peuvent s’intégrer dans un mode de vie sain. La police de l’alimentation peut également être constituée par des voix extérieures qui vous donnent l’impression que vous « devriez » ou « ne devriez pas » manger d’une certaine façon.

Sentez votre satiété.

Les régimes nous incitent à manger à certaines heures et ne tiennent pas toujours compte de notre faim et de notre satiété réelle. Prenez votre temps lorsque vous mangez et écoutez vraiment votre corps. Vous serez ainsi en mesure de reconnaître le moment où vous commencez à vous sentir rassasié.

Découvrez le facteur de satisfaction.

Le facteur de satisfaction, c’est quand vous appréciez pleinement ce que vous mangez et le savourez, sans culpabilité. Il est possible de se sentir physiquement rassasié, mais pas satisfait. Si vous ressentez des sentiments négatifs, comme la culpabilité ou la honte, lorsque vous mangez certains aliments, vous serez moins satisfait et plus susceptible d’avoir envie d’autres aliments par la suite.

Gérez vos émotions sans recourir à la nourriture.

Nous mangeons souvent pour de nombreuses raisons autres que la faim. Nous mangeons par ennui, stress, anxiété, dépression, ou même pour passer le temps. La première étape consiste à le reconnaître, sans culpabilité ni honte. La deuxième étape consiste à apprendre des stratégies d’adaptation plus saines pour remplacer ces habitudes, afin de ne plus utiliser la nourriture comme une béquille.

Respectez votre corps.

Traitez votre corps avec respect et soyez-en fier. Éteignez les voix intérieures qui critiquent votre corps et apprenez à l’accepter tel qu’il est. Nous sommes tous nés avec des formes et des tailles différentes, et nous ne pouvons rien y faire. Une fois que vous aurez développé une image plus positive de votre corps, vous serez en mesure de rejeter la mentalité du régime avec plus de facilité.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -