La vitamine D protège du déclin cognitif

Des niveaux élevés de vitamine D à l’âge adulte sont associés à de meilleures performances cognitives plus tard dans la vie.

L’étude avait pour objectif d’évaluer les performances cognitives de 1009 personnes 13 ans après leur contribution à l’étude randomisée française SU.VI.MAX, menée de 1994 à 2002. A cette époque, les participants étaient âgés de 45 à 60 ans. Les recherches portaient sur l’association entre les taux de vitamine D ingérés par les participants et leur performance cognitive en vieillissant.

De meilleurs résultats cognitifs chez les personnes avec un taux de vit D important

La performance cognitive a été évaluée par des tests menés par des neuropsychologues. Les chercheurs ont remarqué que chez les personnes peu instruites vieillissantes, plus leur taux en vitamine D avait été important durant l’étude, moins la performance cognitive était altérée. Tandis qu’aucune association n’était significative parmi les participants ayant bénéficié de l’enseignement secondaire. Toutefois, ceux-ci ont montré une meilleure capacité à la distinction des sons où, là encore, les individus avec les taux de vitamine D les plus élevés présentaient les meilleurs résultats.

La vitamine D à tout âge

Les chercheurs ont néanmoins reconnu l’absence d’évaluation cognitive au début de l’étude SU.VI.MAX. Ils n’ont pu suivre le déclin cognitif alors qu’ils auraient éventuellement pu remarquer une moins bonne performance cognitive chez les personnes à faible statut en vitamine D. Cependant, ils insistent sur le rôle préventif que la vitamine D peut avoir à tout âge de la vie.

Source

Assmann K Midlife plasma vitamin D concentrations and performance in different cognitive domains assessed 13 years later

British Journal of Nutrition