La vitamine B9 : cette source naturelle est responsable de notre existence.

Saviez-vous que sans la vitamine B9, notre existence serait impossible ? Cette vitamine hydrosoluble est responsable de la réalisation de nombreux processus biochimiques dans l’organisme, dont la production d’ADN. En fait, une carence en ce nutriment peut entraîner des anomalies congénitales et d’autres problèmes de santé. Heureusement que notre corps peut l’octroyer de certains aliments. Découvrons de près les importantes caractéristiques de cette vitamine.

Vitamine B9 ou acide folique : qu’est-ce que c’est ?

La vitamine B9, porte aussi le nom d’acide folique, est une vitamine hydrosoluble. On la trouve dans les légumes verts à feuilles, les légumineuses, les noix et les aliments enrichis. Elle joue un rôle important dans le développement du tube neural. Comme elle peut aider à prévenir les anomalies congénitales du cerveau et de la colonne vertébrale.

L’acide folique est connu par sa participation à prévenir l’anémie et nécessaire à la production de globules rouges. La vitamine B9 est importante pour la croissance cellulaire et la synthèse de l’ADN, ce qui la rend essentielle à la réparation des tissus et à la division cellulaire. Bien que notre corps n’ait besoin que d’une petite quantité d’acide folique, il est important de s’assurer que nous en obtenons suffisamment par le biais de notre alimentation ou de suppléments.

Une carence en vitamine B9 peut entraîner des difficultés de concentration, un essoufflement et de la fatigue. Dans les cas graves, elle peut entraîner des problèmes neurologiques, voire la mort. Heureusement, les carences en acide folique sont relativement rares dans les pays développés. Cependant, il est conseillé aux femmes enceintes et à celles qui essaient de concevoir un enfant de prendre un supplément quotidien pour aider à prévenir les malformations congénitales.

Quelles sont les caractéristiques de la vitamine B9 ?

On l’appelle également « folate », acide ptéroylmonoglutamique, acide pteroyl-L-glutamique ou encore pteroyl-L-glutamate. Dans la séquence métabolique de la formation et de la division cellulaire, cette vitamine est le précurseur du tétrahydrofolate (FH4 ou THF4). Ce dernier est une coenzyme contribuant à la formation de la sérine, de la méthionine, des pyrimidines, des bases nucléiques et surtout des acides désoxyribonucléiques et ribonucléiques.

Il est vrai que l’organisme ne peut pas produire de vitamine B9. Même s’il est révélé que certaines bactéries intestinales arrivent tout de même à en synthétiser, mais d’une quantité assez limitée. La vitamine B9 est absorbée dans l’intestin grêle et stockée dans le foie.

Récemment, les scientifiques ont découvert que la vitamine B9 pouvait par ailleurs jouer un rôle dans la prévention de la maladie d’Alzheimer, des maladies cardiaques et de certains types de cancer.

L’utilité de la vitamine B9 selon les stades de la vie.

Pour un nourrisson :

La vitamine B9 contribue à la formation des globules rouges et de l’ADN, et joue pareillement un rôle dans le système nerveux. Les nourrissons ont besoin d’une dose plus élevée qui atteint 65 µg en raison de leur croissance rapide. Certains aliments, que nous allons définir par la suite, constituent la meilleure source de vitamine B9, mais de nombreux nourrissons n’en consomment pas suffisamment. C’est pourquoi de nombreux médecins recommandent de prendre un supplément de vitamine B9.

Pour un enfant :

Les enfants entre 13 et 36 mois leur faut une dose qui atteint 150 µg par jour de vitamine B9. D’où provient son utilité dans le développement de leur croissance et leurs capacités cérébrales.

Pour un adolescent :

Leur apport en vitamine b9 par jour varie entre 200 et 300 µg, La vitamine B9 est importante pour les adolescents, car elle aide à produire des globules rouges et à prévenir l’anémie. Elle joue de plus un rôle dans la croissance cellulaire. Ce qui est important à l’adolescence, lorsque le corps grandit et se développe rapidement. En outre, la vitamine B9 a été liée à un risque plus faible de certaines anomalies congénitales. Pour ces raisons, il est important pour les adolescents de s’assurer qu’ils consomment suffisamment de vitamine B9 dans leur alimentation.

Pour un adulte :

L’apport nutritionnel conseillé (ANC) est plafonné à 400 µg. La vitamine B9 joue un rôle dans le métabolisme de l’homocystéine, un acide aminé qui a été associé à un risque accru de maladie cardiaque. C’est la raison pour laquelle les adultes entre 18 et 60 ans doivent respecter ce plafond en introduisant des aliments riches en vitamine b9 dans leur alimentation.

Pour les personnes âgées :

Il est conseillé aux personnes âgées de 65 ans et plus, de consommer entre 400 et 600 µg de vitamine B9 par jour. En vieillissant, l’organisme devient moins efficace pour absorber les nutriments présents dans les aliments. C’est pourquoi il est important que les personnes âgées fassent régulièrement des analyses de sang pour vérifier l’absence de carences. Si vous avez plus de 65 ans, votre médecin peut vous recommander de prendre un supplément de vitamine B9.

Pour les femmes enceintes et allaitantes :

Cette vitamine est importante pour les femmes enceintes et celles qui allaitent, car elle aide à prévenir les anomalies du tube neural chez les bébés en développement. Les anomalies du tube neural sont des malformations congénitales graves du cerveau et de la colonne vertébrale. L’acide folique peut également contribuer à prévenir d’autres anomalies congénitales du cœur, de la colonne vertébrale et des membres. Pour les femmes enceintes, il est recommandé de prendre 400 µg par jour. Cet apport peut être pris sous forme de supplément ou en consommant des aliments riches en cette vitamine.

La vitamine B9 est présente dans ces aliments.

Bien qu’une majorité prenne des suppléments de vitamine B9, il est aussi important d’obtenir ce nutriment à partir de sources alimentaires. La vitamine B9 se trouve dans les légumes verts à feuilles, les légumineuses, les noix et les aliments enrichis. Les légumes verts à feuilles comme les épinards et le chou frisé sont particulièrement riches en vitamine B9. Les pois à œil noir, les lentilles et les cacahuètes en sont ainsi de bonnes sources. Les aliments enrichis, tels que les céréales et le pain, peuvent par ailleurs constituer un bon moyen d’obtenir votre dose quotidienne de vitamine B9. Si vous souhaitez augmenter votre apport en ce nutriment important, ajoutez ces aliments à votre alimentation.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -