La viande végétale est-elle bonne pour la santé?

Selon l’OMS, la viande présente des effets bénéfiques reconnus sur la santé. Mais un grand nombre de recommandations insistent cependant pour consommer de façon modérée la viande rouge et la viande transformée. En effet, ces aliments seraient liés à un risque plus important de cancer, notamment colorectal, de décès et de maladie cardiaque.

Des inquiétudes relatives à la consommation de viande mais aussi pour des raisons écologiques émergent dans la société. En conséquence, de nouveaux produits conçus à partir de plantes, mais fabriqués de manière à retrouver la même texture, la même couleur et le même goût que la viande, commencent à apparaître et à se multiplier sur le marché. Mais ces viandes végétales, aussi appelées substituts de viande, ou viandes d’imitation, sont-elles réellement plus bénéfiques pour la santé ?

Une alternative à la viande L’apparition de viande végétale offre aux consommateurs une alternative à la viande d’origine animale tout en leur permettant d’en limiter la consommation. Ces aliments sont composés principalement d’isolat de protéine de pois, d’eau, d’huile de noix de coco raffinée, d’huile de colza et d’autres ingrédients.

Même si les protéines végétales montrent un bienfait reconnu comparé aux protéines animales, il n’y a pas encore assez d’études et de données prouvant que ces aliments sont plus sains compte tenu du grand nombre d’ingrédients qu’ils contiennent.

Viande végétale, attention au sel

La viande faite à partir de végétaux offre l’avantage d’être plus écologique comparée à celle issue d’élevage. Elle permet également de limiter la consommation de viande. Ce qui réduit le risque de maladies chroniques et de décès prématurés. Il faut cependant faire attention à ne pas abuser de ces produits puisqu’il s’agit avant tout d’aliments transformés. En effet, les ingrédients ajoutés pour leur procurer leur texture, leur couleur et leur saveur pourraient avoir le même effet négatif que celui d’une viande classique. La teneur en sel et en gras saturé de ces produits soulève de nombreux questionnements. Certains scientifiques estiment qu’ils contiennent plus de calories que la viande.

Par ailleurs, le choix d’un burger végétarien n’est pas forcément meilleur pour la santé. Surtout si les consommateurs ajoutent le pain et les sauces, étant donné que sa teneur en sodium risque d’être encore plus élevée.

La « léghémoglobine » pour une couleur de viande est un OGM

C’est la « léghémoglobine » qui procure à la viande de type végétal, sa couleur proche de la viande d’origine animale. Il s’agit, à la base, d’un ingrédient extrait du soja. Cependant, celle bien souvent utilisée ne proviendrait pas directement de la plante. Mais d’une levure génétiquement modifiée contenant la même séquence d’ADN que celle utilisée par le soja pour fabriquer la protéine. Ce choix, bien que dicté par le coût, ne fait pas l’unanimité. Car l’introduction de ce gène dans la levure en fait un OGM.

Plus nutritifs et plus sains si fait à la maison

La viande végétale peut être plus nutritive et plus saine. Surtout si elle est préparée avec des ingrédients naturels comme de l’avoine, du quinoa, des haricots noirs ou des lentilles. L’idéal serait de manger moins de viande d’origine animale. Et d’essayer de préparer soi-même une viande à base de plante, avec moins de sel, de matière grasse et d’OGM.