Perte de poids, rallongez votre temps de sommeil et les kilos s’envolent

L'allongement de la durée du sommeil contribue à réduire l'apport calorique et à perdre du poids

Les experts de la santé se penchent depuis longtemps sur la relation entre le sommeil et l’apport calorique. Ils considèrent le manque de sommeil comme un facteur de risque d’obésité. Mais aucune recherche approfondie n’a été menée pour déterminer si le sommeil peut avoir une incidence directe sur la quantité de nourriture consommée. C’était le cas jusqu’à présent.

Une nouvelle étude publiée le 7 février 2022 dans JAMA Internal Medicine a voulu répondre à une question simple : Quel est l’effet de la prolongation du sommeil sur l’apport énergétique évalué objectivement chez des adultes en surpoids dans leur environnement domestique habituel ?

Au fil des ans, il a été montré que la restriction du sommeil a un effet sur la régulation de l’appétit qui conduit à une augmentation de la prise alimentaire, et donc expose à un risque de prise de poids au fil du temps. Plus récemment, la question que tout le monde se posait était la suivante : si c’est ce qui se passe avec la perte de sommeil, pouvons-nous prolonger le sommeil et inverser certains de ces résultats négatifs ?

Ce que les chercheurs ont découvert, c’est que, dans un contexte réel, l’allongement de la durée du sommeil a effectivement contribué à réduire l’apport calorique, et les experts espèrent examiner encore davantage la relation entre le sommeil et l’apport calorique.

Étude : Le sommeil et l’apport calorique

Pour explorer le lien entre le sommeil et l’apport calorique, des chercheurs de l’Université de Chicago et de l’Université du Wisconsin-Madison ont mené un essai clinique randomisé auprès de 80 jeunes adultes en surpoids (âgés de 21 à 40 ans) qui dormaient régulièrement moins de 6,5 heures par nuit. Les sujets ont été placés dans le groupe témoin ou ont bénéficié de séances de conseil personnalisées sur l’hygiène du sommeil après un examen de base de deux semaines.

Les sujets qui ont bénéficié des conseils d’intervention sur le sommeil avaient pour objectif d’augmenter leur temps de sommeil à 8,5 heures par nuit, tandis que les sujets du groupe de contrôle ont continué à dormir selon leurs horaires habituels. Les auteurs ont constaté que les sujets ayant bénéficié de conseils en matière de sommeil ont pu ajouter 1,2 heure de sommeil supplémentaire par nuit. Plus intéressant encore, ils ont consommé en moyenne 270 calories de moins par jour grâce à cette heure de sommeil supplémentaire.
Si ces personnes parvenaient à maintenir ces 1,2 heure de sommeil supplémentaire sur une période de trois ans, cela se traduirait par une perte de poids.

Améliorer sa durée de sommeil fait perdre du poids

Les résultats suggèrent que l’amélioration et le maintien d’une durée de sommeil adéquate pourraient réduire le poids et constituer une intervention viable pour la prévention de l’obésité et les programmes de perte de poids. Cet essai a révélé que la prolongation du sommeil réduisait l’apport énergétique et entraînait un bilan énergétique négatif dans des conditions réelles chez les adultes en surpoids qui réduisaient habituellement la durée de leur sommeil. L’amélioration et le maintien d’une durée de sommeil saine sur de plus longues périodes pourraient faire partie des programmes de prévention de l’obésité et de perte de poids.

La plupart des autres études sur ce sujet menées en laboratoire sont de courte durée, quelques jours, et l’apport alimentaire est mesuré par la quantité de nourriture que les participants consomment à partir d’un régime proposé. Dans cette étude, les chercheurs n’ont manipulé que le sommeil. Ils ont demandé aux participants de manger ce qu’ils voulaient, sans consignation des aliments ni rien d’autre pour suivre leur alimentation par eux-mêmes.

Après une seule séance de conseil sur le sommeil, les participants pouvaient modifier leurs habitudes de coucher suffisamment pour entraîner une augmentation de la durée du sommeil. Il sont simplement coaché chaque individu sur une bonne hygiène du sommeil, et discuté de leurs environnements de sommeil personnels, en fournissant des conseils sur mesure sur les changements qu’ils pouvaient apporter pour améliorer leur durée de sommeil.

Conseils pour améliorer le sommeil

Si vous êtes toujours fatigué et que vous vous sentez léthargique, un sommeil de meilleure qualité peut certainement vous aider. Il se trouve que cela peut aussi vous aider à manger moins.
Essayez ces aides naturelles au sommeil pour vous aider à dormir sept à neuf heures chaque nuit et améliorer pratiquement tous les aspects de votre santé :

– Consommez plus d’aliments qui favorisent le sommeil. Il s’agit notamment des aliments riches en calcium, des aliments riches en magnésium et des aliments qui contiennent du tryptophane.

– Essayez les huiles essentielles pour le sommeil, comme les huiles de bergamote, de lavande, de bois de santal, d’encens et de mandarine.

– Utilisez des suppléments à base de plantes pour dormir, comme la passiflore, la racine de valériane et le millepertuis.

Conclusion

Des chercheurs de l’Université de Chicago et de l’Université du Wisconsin-Madison ont voulu trouver la réponse à la question suivante : Quel est l’effet de la prolongation du sommeil sur l’apport énergétique évalué objectivement chez des adultes en surpoids dans leur environnement domestique habituel ? L’étude a révélé que lorsque de jeunes adultes en surpoids ont pu augmenter la durée de leur sommeil nocturne de 1,2 heure, ils ont consommé en moyenne 270 calories de moins par jour. Ces résultats montrent une relation prometteuse entre le sommeil et l’apport calorique. Pour vous aider à améliorer votre sommeil afin de dormir sept à neuf heures chaque nuit, mangez davantage d’aliments favorisant le sommeil, essayez les huiles essentielles pour le sommeil et utilisez des herbes qui induisent le sommeil.

Source

Effect of Sleep Extension on Objectively Assessed Energy Intake Among Adults With Overweight in Real-life Settings. A Randomized Clinical Trial

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.