La menthe verte et ses valeurs en phytothérapie

utilisation de la menthe verte

La menthe verte est une plante aromatique originaire des pays tempérés d’Asie occidentale et du sud-est de l’Europe. Elle appartient à la famille des Lamiacées. Son nom scientifique est Mentha spicata. Ses fleurs rosées disposées en longs épis terminaux lui confèrent également le nom de menthe en épi. Ses principaux composants chimiques sont le carvone et le limonène.

Propriétés médicinales

En plus de son odeur caractéristique rappelant celle du chewing-gum à la chlorophylle, la menthe verte est également connue en phytothérapie pour ses nombreux avantages à la santé et au bien-être. Ceci est principalement dû à la présence de la carvone et du limonène dans l’huile essentielle de menthe verte. La menthe en épi est notamment réputée pour ses propriétés :

  • Anti-catarrhale et expectorante : facilite l’expulsion des mucus hors des voies respiratoires
  • Tonique digestive : stimule la motricité des fonctions digestives et lutte contre les ballonnements, les gaz et les digestions difficiles
  • Anti-inflammatoire
  • Cicatrisante cutanée : favorise la cicatrisation des plaies superficielles

En bien-être, la menthe verte a un effet calmant. Elle permet, en effet, de calmer les angoisses et tout autre signe de nervosité. En cas de fatigue passagère, elle peut également faire bénéficier au corps d’un effet « coup de fouet ». Cela augmente considérablement l’énergie et la vitalité.

Différentes formes d’utilisation

En phytothérapie, la menthe verte peut être consommée sous différentes formes. On distingue :

  • Huile essentielle
  • Tisane ou infusion

Comment l’utiliser ?

Afin de profiter au mieux des bienfaits de la menthe verte, il est primordial de suivre quelques conseils d’utilisation. Respecter les doses prescrites est également essentiel.

Pour les applications cutanées, il est conseillé de diluer quelques gouttes d’huile essentielle de menthe verte dans de l’huile végétale. Ce mélange peut servir d’huile de massage ou être appliqué sur la peau avec des compresses. Il est nécessaire de bien cibler les zones à masser selon le résultat recherché. En cas de toux, par exemple, il suffit de masser la zone du dos.

Pour traiter les cas de sinusite et pour calmer les angoisses, il est possible d’opter pour une inhalation. Pour cela, verser 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de menthe verte dans une bassine d’eau bouillante et inhaler ensuite la vapeur. Verser les gouttes sur un mouchoir est également une option. Il suffit alors de respirer dedans afin de dégager les voies nasales.

Pour toutes administrations par voie interne, il est préférable de consulter au préalable un médecin.

Contre-indications et précautions d’emploi

L’utilisation de la menthe verte dans un cadre thérapeutique doit se faire uniquement sous la recommandation d’un professionnel de santé. Consulter l’avis d’un médecin permet, en effet, d’avoir un traitement adapté à l’âge et à la situation médicale de chacun.

La menthe en épi est également proscrite chez les femmes enceintes et allaitantes. Ingérée à forte dose, elle peut conduire à une fausse-couche à cause de la présence du carvone. Chez les enfants de moins de 6 ans, seule une administration par olfaction est conseillée.