Fibromyalgie: les aliments à éviter pour diminuer les symptômes

Des recherches suggèrent que la fibromyalgie chronique pourrait être lié à la santé digestive

Des recherches suggèrent que la fibromyalgie chronique pourrait être lié à la santé digestive. Certaines modifications du régime alimentaire pourraient contribuer à atténuer les symptômes de la fibromyalgie.

Si vous souffrez de fibromyalgie et que vous avez également des problèmes digestifs, vos problèmes intestinaux pourraient être plus qu’une coïncidence. Il existe maintenant une corrélation certaine entre la santé intestinale et la fibromyalgie. Bien que les estimations des chercheurs varient, l’incidence du syndrome du côlon irritable (SCI) est plus élevée chez les personnes atteintes de fibromyalgie. Certains rapports disent qu’environ 60 % des personnes atteintes de fibromyalgie ont un SII, et inversement, 60 ou 70 % des personnes atteintes de SII ont également une fibromyalgie. Une étude publiée en mars 2015 dans la revue Medicine a révélé que les personnes atteintes de fibromyalgie étaient 1,5 fois plus susceptibles que les autres de souffrir du SII, dont les symptômes comprennent des douleurs abdominales chroniques, de la constipation, de la diarrhée et des nausées.

Outre le SCI, la fibromyalgie a été associée à la prolifération des bactéries de l’intestin grêle (appelée SIBO), une affection aux symptômes similaires dans laquelle l’intestin grêle est colonisé par des bactéries du côlon. Si certaines études ont établi un lien entre le SIBO et l’augmentation de la douleur dans la fibromyalgie, les preuves du lien entre les deux maladies sont encore un peu faibles. Toutefois une étude dans laquelle 42 des 42 participants atteints de fibromyalgie présentaient des tests fortement évocateurs du SIBO. La grande question est de savoir si ces résultats peuvent être généralisés à la population plus large des personnes atteintes de fibromyalgie. Les réponses claires ne sont pas encore tout à fait là.

Cette étude impliquait des personnes très malades atteintes de fibromyalgie qui ont été testées pour le SIBO, l’échantillon était donc probablement faussé. EN général, les personnes atteintes de fibromyalgie et présentant des symptômes intestinaux ont souvent un SIBO, dans 20 à 30 % des cas.

Un lien entre la fibromyalgie et les « fuites intestinales » ?

Une autre étude qui indique que le SIBO augmente la douleur de la fibromyalgie dans des zones autres que l’intestin. Cela pourrait être dû à une condition quelque peu controversée appelée « fuite intestinale ». L’intestin est une barrière entre le monde extérieur et nos organes internes. Dans le cas du SIBO, cette barrière devient perméable, de sorte que les substances chimiques libérées ou traitées par les bactéries passent dans notre système sanguin. Bien que les recherches soient encore très préliminaires, il est possible que ces substances puissent activer le système immunitaire ou le système nerveux. Cela pourrait entraîner les symptômes que les personnes atteintes de fibromyalgie rapportent souvent à leur médecin.

Ces fuites intestinales restent un concept théorique qui n’est pas largement accepté par la médecine occidentale. La théorie, largement promue par les praticiens de la médecine alternative, est que les allergènes provoquent une fuite de protéines, qui à leur tour provoquent une inflammation qui transcende l’intestin vers d’autres parties du corps. Cette théorie n’a pas encore été prouvée de manière irréfutable. Cela dit, sur le plan conceptuel, c’est assez logique. L’hypersensibilité à certains aliments peut déclencher une inflammation, mais la manière exacte dont cela se produit est inconnue. Il n’est pas improbable que cela puisse donner lieu à des symptômes de fibromyalgie.

Fibromyalgie: un mécanisme naturel de la douleur qui s’emballe

La fibromyalgie peut être considérée comme un trouble de la sensibilisation centrale à la douleur. En présence d’une douleur chronique, quelle qu’en soit la raison, le cerveau commence à se recâbler de manière à donner la priorité à la douleur. On pense qu’il s’agissait à l’origine d’un mécanisme de survie destiné à alerter le cerveau en cas de blessure. Mais à l’époque, les gens vivaient très peu de temps et la douleur chronique n’existait pas. Le lien entre une mauvaise santé intestinale et la fibromyalgie ajoute une nouvelle dimension à ce phénomène. Peut-être que la fibromyalgie liée à une mauvaise santé intestinale est due à ce même mécanisme de survie qui alerte le cerveau que quelque chose se passe dans l’intestin.

Il a en effet des personnes dont les symptômes de fibromyalgie s’intensifient lorsque leurs symptômes intestinaux s’intensifient. C’est un phénomène connu, mais il n’est pas généralisé. Il existe probablement des sous-ensembles de personnes pour lesquelles la santé intestinale joue un rôle dans la causalité de la fibromyalgie, et le traitement doit être orienté dans cette direction. Il peut y avoir d’autres types pour lesquels la fibromyalgie n’est pas forcément due à l’intestin.

Traiter les symptômes digestifs pour lutter contre la fibromyalgie

Si vous souffrez de fibromyalgie et présentez également des symptômes intestinaux, demandez une consultation avec un gastroentérologue, en particulier un gastroentérologue ayant une certaine expertise du SIBO. Travailler sur les problèmes intestinaux est bon pour la santé globale. Et l’inverse est-il également vrai ? Les personnes atteintes du SIBO et du syndrome du côlon irritable doivent-elles vérifier si elles souffrent de fibromyalgie ? Oui, elles devraient être évaluées par des médecins de soins primaires. La fibromyalgie se traite en grande partie par la physiothérapie et en s’attaquant aux causes profondes de la sensibilisation centrale à la douleur. Identifier la fibromyalgie peut rendre les plans de traitement plus ciblés et guidés.

Le traitement des problèmes intestinaux peut améliorer les symptômes digestifs. Comme il y a de nombreuses raisons différentes d’avoir un SIBO, il est essentiel de travailler avec les médecins pour élaborer une approche thérapeutique complète et personnelle. Même s’il n’améliore pas nécessairement les autres symptômes de la fibromyalgie, en réduisant les douleurs abdominales, le traitement du SIBO peut améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de fibromyalgie concomitante.

Le rôle que peuvent jouer le régime et les habitudes alimentaires

Le premier pas consiste en une attention soutenue à son régime alimentaire, qui est extrêmement important. Les aliments que nous mangeons ne nourrissent pas seulement notre corps, mais aussi les millions de bactéries qui vivent dans notre intestin. Ainsi, les types d’aliments que vous mangez peuvent améliorer ou aggraver le SIBO.

Adoptez un régime pauvre en FODMAP si vous souffrez d’un intestin irritables. Les FODMAP (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles) sont des glucides naturellement présents dans les aliments et particulièrement attrayants pour les bactéries qui peuvent se multiplier et provoquer le SIBO. Le problème, est que vous pourriez restreindre excessivement ou inutilement votre alimentation, ce qui vous empêcherait d’obtenir les nutriments nécessaires. Et les changements de régime doivent être maintenus sur le long terme, sinon le SIBO risque de réapparaître.

Aliments riches en FODMAP (à limiter ou à éviter)

Artichauts
Asperge
Chou-fleur
Ail
Pommes
Mûres
Cerises
Mangue
Nectarines
Poires
Pastèque
Lait de vache
Lait de soja
Yogourt
Haricots
Lentilles
Blé
Pâtes alimentaires
Seigle
Orge
Miel
Noix de cajou
Pistaches

Aliments à faible teneur en FODMAP (à consommer)

Aubergines
Haricots verts
Bok choy
Poivron
Carottes
Concombre
Tomates
Pommes de terre
Raisins
Kiwi
Orange
Banane
Ananas
Fraises
Lait d’amande
Fromage brie
Feta
Fromages à pâte dure
Œufs
Tofu ferme
Viandes cuites nature (non marinées)
Poissons et fruits de mer
Maïs soufflé
Avoine et flocons d’avoine
Pain au levain et pain d’épeautre au levain
Chocolat noir
Cacahuètes
Olives

Ne négligez pas le lien entre santé intestinale et douleur chronique

La fibromyalgie est bien plus qu’une simple douleur chronique. Bien qu’il y ait encore beaucoup d’inconnues à son sujet. C’est plus qu’une simple maladie des muscles et des articulations. Elle peut être affectée par un grand nombre d’autres systèmes organiques, comme l’intestin. Si vous êtes atteint de fibromyalgie et que vous pensez avoir des problèmes intestinaux, ou vice versa, vous devrez peut-être vous faire votre propre avocat. Les personnes atteintes de fibromyalgie ne sont parfois pas prises très au sérieux par les médecins alors qu’il peut y avoir d’autres problèmes qui compliquent le diagnostic. La reconnaissance croissante d’un lien entre le SIBO et la fibromyalgie en est un excellent exemple.

 

Sources

Risk for Irritable Bowel Syndrome in Fibromyalgia Patients

A link between irritable bowel syndrome and fibromyalgia may be related to findings on lactulose breath testing

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -