Fatigue, somnolence après avoir mangé : Causes principales et comment l’arrêter

Pour éviter de vous sentir somnolent après avoir mangé, essayez de suivre ces quelques conseils qui marchent.

Si vous vous sentez souvent fatigué après avoir mangé, vous vous demandez probablement s’il y a quelque chose que vous devriez éviter ou manger spécifiquement afin d’augmenter votre énergie. La sensation de somnolence après un repas est un problème courant, que de nombreuses personnes rencontrent après le déjeuner (d’où le nom de « coup de pompe de l’après-midi »). C’est également à ce moment de la journée que les envies de sucre et de caféine ont tendance à se manifester, ce qui est tentant car cela peut compenser la fatigue de l’après-midi.
Plutôt que de masquer votre fatigue avec des sucreries et du café, une meilleure approche consiste à structurer vos repas de manière à soutenir votre énergie. Nous allons voir ci-dessous comment faire, et quels sont les aliments à limiter qui peuvent vous faire perdre votre énergie.

Pourquoi suis-je fatigué(e) après avoir mangé ?

Comment appelle-t-on le fait d’être fatigué après avoir mangé ? Une autre façon de décrire le fait d’être dans un « coma alimentaire » est la fatigue postprandiale, également appelée somnolence postprandiale. Il est plus probable que vous vous sentiez ainsi après avoir mangé un repas copieux, surtout s’il est riche en graisses, en glucides raffinés et/ou en sucre (une fois que l’effet du sucre s’est dissipé). Si vous constatez que votre motivation et votre concentration diminuent peu après la fin d’un repas, vous vous demandez probablement : « Pourquoi est-ce que je m’effondre après avoir mangé ? »

L’une des principales causes de la sensation de fatigue après un repas est une baisse de la glycémie (glucose).

Après avoir mangé des sucreries ou des glucides raffinés, les niveaux d’insuline augmentent, mais quelques heures plus tard, les niveaux chutent et la glycémie s’effondre. Ce phénomène peut provoquer des sensations de léthargie, de fatigue, de fringales et de brouillard cérébral, bien que la gravité de ces symptômes varie d’une personne à l’autre.

Le sucre et les glucides « blancs » transformés entraînent également la libération d’une plus grande quantité de sérotonine, qui est une « substance chimique du bonheur », mais qui peut également vous faire vous sentir détendu et somnolent. Parmi les autres raisons pour lesquelles vous vous sentez somnolent après avoir mangé, citons le fonctionnement de votre système nerveux parasympathique et votre rythme circadien.

Votre système nerveux parasympathique est la partie de votre système nerveux qui est en charge des processus de « repos et de digestion ». Il réagit à l’ingestion d’un repas en vous faisant sentir plus détendu. Les animaux, y compris les humains, ont des « signaux de vigilance » intégrés qui les maintiennent éveillés et alertes lorsqu’ils ont faim. Ces signaux les aident à localiser et à acquérir de la nourriture. Il s’ensuit que lorsqu’un animal (ou un humain) a beaucoup mangé, ces signaux de vigilance se dissipent et sont remplacés par des sensations de fatigue.

Manger provoque également un afflux de sang vers le système digestif pour faciliter la digestion. La décomposition des aliments demande en fait beaucoup de travail à votre corps, et ce processus consomme beaucoup d’énergie et peut faire chuter votre humeur et votre niveau d’éveil. Votre rythme circadien, ou « horloge interne », joue un rôle dans vos niveaux d’énergie tout au long de la journée, y compris après avoir mangé. Il est considéré comme naturel et « normal » de se sentir un peu fatigué dans l’après-midi, généralement entre 14 et 16 heures, soit quelques heures après l’heure du déjeuner de la plupart des gens. Il se peut que vous ayez sommeil en raison de votre cycle circadien normal plutôt qu’à cause de votre dernier repas.

Comment arrêter d’être fatigué après avoir mangé

Quels sont les aliments qui provoquent la fatigue ?

Vous devez éviter de consommer trop de glucides (en particulier les glucides raffinés) et de sucre en une seule fois, sans consommer suffisamment de protéines, de fibres et de graisses pour équilibrer le tout. Les repas copieux, lourds et riches en graisses (fritures, fast-foods et viandes transformées) peuvent également vous priver d’énergie, car votre corps met du temps à les digérer. Chez certaines personnes, une sensibilité alimentaire peut également contribuer à la somnolence post-prandiale. Les aliments sensibles ou allergènes potentiels peuvent inclure le blé/gluten, les produits laitiers, les noix ou les crustacés. Bien sûr, l’alcool peut aussi diminuer votre humeur et votre capacité à vous concentrer, alors évitez les boissons alcoolisées si vous savez que vous avez besoin d’être opérationnel.

Pourquoi est-on fatigué après un gros repas?

L’heure des repas est une question de préférence, car chaque personne est un peu différente. Certains préfèrent prendre deux ou trois repas par jour, par exemple s’ils pratiquent le jeûne intermittent, tandis que d’autres préfèrent manger toutes les trois ou quatre heures. Faites quelques essais pour voir quel horaire vous convient le mieux. Vous êtes peut-être une personne qui a intérêt à prendre trois petits repas et une ou deux collations par jour, car ces petits repas exercent moins de pression sur votre système digestif.

Quelle est la meilleure composition des repas pour prévenir la fatigue ?

Dans l’ensemble, essayez de trouver un équilibre en incluant des aliments riches en fibres, des graisses saines, des protéines et des légumes. Veillez à ne pas vous gaver de glucides raffinés comme les plats de pâtes, les céréales, les bols de céréales sans protéines, les plats de nouilles, les sucreries, etc. En cas de doute, ajoutez quelques légumes à un plat de protéines, comme du poulet ou du poisson sauté, et incorporez des matières grasses, comme de l’huile d’olive ou des tranches d’avocat, pour compléter le tout. Gardez cependant à l’esprit que l’excès de protéines provoque chez certaines personnes une sensation de léthargie, probablement due à une libération accrue de tryptophane, un acide aminé présent dans les aliments protéinés comme la dinde, le lait, la viande et les œufs, qui déclenche la production de sérotonine.

Quels sont les meilleurs aliments pour augmenter votre énergie ?

Essayez avant tout de manger suffisamment de protéines, comme par exemple:

– volaille
– viande nourrie à l’herbe
– œufs
– le poisson
– protéines végétales comme les haricots et les noix

Les glucides complexes, tels que les céréales complètes, les légumes et les fruits, peuvent également vous donner un apport rapide d’énergie, mais n’en abusez pas. Les aliments qui vous apportent des vitamines B, comme la B12 et la B6, de la vitamine D et du fer peuvent également vous aider à augmenter votre niveau d’énergie. Les vitamines B et le fer sont particulièrement importants pour favoriser la digestion et les processus métaboliques qui transforment les nutriments de votre alimentation en énergie utilisable.

Enfin, veillez à rester hydraté en buvant beaucoup d’eau (et pas trop de caféine, d’alcool ou de boissons sucrées), car l’hydratation est essentielle pour se sentir au mieux de sa forme.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -