La danse : est-ce une formule de thérapie naturelle ?

la danse-thérapie

Il faut avoir une certaine discipline si vous rêvez d’une belle apparence physique. Plusieurs formes de cure sont maintenant accessibles. Le but n’est pas seulement de perdre ou de gagner de poids, mais notamment de savoir ce qui est vraiment meilleur pour l’organisme. La danse fait partie de l’art-thérapie, qui est une discipline favorisant la remise en forme et la santé. C’est un outil qui aide les humains à s’exprimer et à avoir confiance en soi. En pratiquant cette danse-thérapie, on peut également obtenir une meilleure connaissance de soi. Elle assure l’instauration d’un meilleur dialogue entre l’individu et son corps. La thérapie considère la danse comme une sorte de médication naturelle. Elle vise les émotions souvent difficiles à partager verbalement (frustrations, angoisses, colères, manque de confiance en soi, sentiments d’isolement).

Comment le principe de la danse-thérapie se développe ?

Depuis la nuit des temps jusqu’à aujourd’hui, la danse et le mouvement font partie des modes de guérison traditionnelle. La danse-thérapie trouve son envol essentiellement vers les années 1940. Elle vise davantage la libération des blocages refoulés dans le souvenir du corps et réduit la baisse du moral. Avec une approche non verbale, elle soigne notamment les patients qui ont des troubles psychiatriques.

Esprit apaisé et corps en bonne santé avec la danse-thérapie

La danse-thérapie augmente l’estime de soi, optimise la créativité et stimule une meilleure conscience. Elle assure une vraie compréhension des messages de l’organisme et facilite l’expression émotionnelle. Le bien-être, l’apaisement et le plaisir s’ajoutent aux multiples bienfaits de ce type de thérapie. Physiquement, elle a pour rôle d’améliorer : le tonus musculaire, la circulation et la coordination. En fait, elle vous rend fort et renforce le développement de la souplesse. Mentalement, son objectif est de renforcer les capacités intellectuelles et l’affirmation de soi.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La danse-thérapie produit certainement des effets intéressants sur l’espérance de vie. Elle protège également la peau, les cellules et les tissus du vieillissement. Elle solutionne les troubles de l’orientation sexuelle, contrôle les poids en excès, réduit les graisses et élimine les toxines. Elle peut être bénéfique en rééducation thérapeutique ou dans la récupération après une maladie.

Danse-thérapie : approche, pratique et durée de séance

Les thérapeutes utilisent la parole, la relaxation, le mouvement authentique, les approches somatiques et les exercices de respiration. C’est-à-dire, tout ce qui peut aider la personne à exprimer ce qu’elle ressent vraiment. L’atelier dépend de chaque praticien mais les bases sont la structuration psychocorporelle, l’improvisation et l’expressivité. Certains utilisent des objets et des accessoires particuliers. En pratique, la durée parfaite d’une séance en groupe ou individuelle est de 30 minutes à 1h. Elle se déroule dans un endroit calme et spacieux qui permet aux patients de se sentir à l’aise. On note par exemple les salles de fitness, les cabinets thérapeutiques ou les studios de danse.