La cohérence cardiaque dans sa définition

cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque assure la santé du cœur et produit une pulsation normalisée. Elle se définit comme un état d’équilibre (émotionnel, physiologique et psychologique). Elle induit notamment un renforcement, un recentrage et un ressourcement de tous ces domaines. C’est une pratique personnelle qui a pour but d’augmenter la capacité à gérer les émotions et le stress. Et cela quelles que soient les situations ou les circonstances. C’est-à-dire, joie, tristesse, peine, angoisse, peur, anxiété, bonnes ou mauvaises surprises…Il suffit d’apprendre à réguler et à contrôler sa respiration. Le principe se base alors sur les exercices respiratoires et la fameuse règle du 365.

Les premières découvertes et pratiques de la cohérence cardiaque

Longtemps considéré comme une simple pompe à sang, les neurosciences mettent actuellement le cœur au centre du système nerveux autonome. La théorie de la cohérence cardiaque se développait déjà depuis l’antiquité dans la médecine chinoise. Le Dr Huangdi NEI étudiait la variabilité de la fréquence du rythme cardiaque. C’est entre 1666 et 1723 que Antonio VALSALVA découvre la synchronisation de la santé du cœur avec la respiration. Le procédé s’effectue par une inspiration accélérée et une expiration ralentie.

La cohérence cardiaque notamment pour la santé du cœur

Un bon équilibre entre le cœur et le cerveau favorise un excellent état de la santé cardiaque. En effet, l’harmonie et l’équilibre du rythme cardiaque influent favorablement le bon fonctionnement du cerveau. La cohérence cardiaque régule et répare tous les systèmes en relation avec le cœur. Elle réduit les dépressions, les risques des accidents cardiovasculaires, d’hypo ou d’hypertension. Ce qui favorise directement ou indirectement la santé en général. En effet, elle prouve également son utilité en cas de diverses pathologies : problèmes post-traumatiques et troubles digestifs. Elle montre aussi ses performances dans le traitement des fatigues physiques et mentales.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Si on veut pratiquer la cohérence cardiaque, comment faire ?

La cohérence cardiaque réclame particulièrement des apprentissages progressifs et réguliers. Parlez avec un professionnel qui saura vous guider et vous accompagner. Différentes techniques et méthodes physiologiques s’offrent à vous pour parvenir à contrôler votre stress et vos émotions. La plus simple, la plus pratique et la plus efficace se résume par la respiration guidée. Cette technique nécessite six respirations lentes de cinq minutes à réaliser trois fois par jour. C’est-à-dire, trois séances par jour : matin au lever, midi avant le repas et vers la fin de l’après-midi). La posture idéale est de rester assise avec le dos bien droit. Elle peut se pratiquer n’importe où : à la maison, au bureau, dans les jardins publics ou transports en commun.

Elle permet l’affermissement du système immunitaire et la protection de l’organisme contre les pathologies diverses et offre une sensation d’apaisement. De plus, elle augmente raisonnablement l’amplitude de la variabilité cardiaque et agit sur les neurotransmetteurs comme la sérotonine, l’ocytocine et la dopamine. Elle régule également le taux de sucre dans le sang, favorise un bon sommeil et améliore la concentration.