La betterave, pour voir la vie en rose

Bettrave
La betterave, pour voir la vie en rose

Le meilleur antidépresseur est celui que l’organisme fabrique lui-même. De récentes études indiquent qu’un extrait de betterave concentré, la bétaïne peut relancer la production naturelle par l’organisme des hormones du bien-être, de la stimulation et de la décontraction. En plus d’aider le corps à reprendre le dessus durant des phases dépressives, la bétaïne va aider le foie à accomplir sa fonction détoxifiante.

La betterave

La bétaïne, un soutien en cas de dépressionLa bétaïne, un soutien en cas de dépression

C’est la recherche scientifique appliquée à la physiologie des enfants autistes qui s’est penchée, il y a une dizaine d’années, sur les vertus de la bétaïne. Des scientifiques du groupe de recherche Down autism now, ont publié des études montrant que la bétaïne, un acide aminé naturellement présent dans certains légumes dont la betterave, était un anti-dépresseur de premier ordre. Bien meilleur que les anti-dépresseurs tricycliques utilisés dans la prise en charge médicamenteuse de l’hyperactivité et du déficit d’attention des enfants autistes car, tout comme pour les consommateurs réguliers, les effets secondaires sont catastrophiques et en limitent l’utilisation.

En effet, la bétaïne est un précurseur naturel de SAMe. L’organisme ne peut pas se passer de cette substance qu’il sécrète lui-même et qui disparaît avec l’âge ou faiblit en cas de maladies lourdes (cancer, maladies cardio-vasculaires) ou de dépression. Le SAMe est directement lié à la production de certaines hormones, et notamment de noradrénaline, qui est un stimulant naturel de dopamine, responsable du sentiment de bien-être et enfin de sérotonine qui est un calmant naturel permettant d’améliorer les fonctions émotives et de prendre de la distance avec les événements. La stabilisation de l’humeur, chez les dépressifs, espace d’une part les phases d’effrondement et d’autre part, neutralise les à-coups d’humeur (passages des rires aux larmes).
La bétaïne stimule la production naturelle du SAMe pour que l’organisme se remette en marche de lui-même et remonte le niveau des hormones du bien-être et de la décontraction.

La production naturelle de SAMe par l’organisme va également permettre de relancer la production de glutathion qui joue un rôle central dans le processus de détoxification hépatique. Un rapport récent commandé par le ministère de la Santé américaine a analysé plus de 40 études concernant les maladies du foie. Ce rapport conclut que le SAMe a un effet hépathoprotecteur confirmé et qu’il est recommandé en complémentation pour les sujets alcooliques. La bétaïne favorise la méthylation, un processus normal qui fabrique de nouvelles cellules, crée des antioxydants et décompose les produits chimiques nocifs.

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.