MaladieScience

Hypotension : Quand la pression artérielle est trop basse

Certaines personnes souffrent naturellement d’hypotension. Cependant, lorsque l’hypertension devient soudainement une hypotension, elle peut être préoccupante.

L’hypotension peut être le signe d’une bonne santé et d’un risque réduit de maladie cardiaque. Mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, une pression artérielle continuellement basse ou une chute soudaine de la tension artérielle peut entraîner des symptômes inquiétants et même de graves problèmes de santé.

Qu’est-ce que l’hypotension

Une lecture de la pression artérielle comporte deux chiffres : la pression systolique et la pression diastolique. La pression systolique est le premier chiffre de votre tension artérielle. Elle indique la pression dans vos artères lorsque votre cœur pompe le sang. La pression diastolique est le chiffre du bas. Elle indique la pression dans vos artères lorsque votre cœur se remplit de sang.

Si votre pression artérielle est égale ou inférieure à 120/80 millimètres de mercure (mm Hg), elle est considérée comme normale. En général, si la pression artérielle est inférieure à 90/60 mm Hg, elle est anormalement basse et on parle alors d’hypotension. Certains adultes ont régulièrement une tension artérielle de l’ordre de l’hypotension mais ne présentent aucun symptôme et ne nécessitent pas de traitement. Dans les cas graves, cependant, l’hypotension peut entraîner une diminution de l’apport d’oxygène et de nutriments au cerveau et à d’autres organes essentiels. Ce qui peut éventuellement avoir de graves conséquences.

Tout un chacun peut développer une hypotension, mais certains groupes de personnes sont plus susceptibles d’en souffrir. Il en existe différents types. Par exemple, l’hypotension orthostatique (positionnelle), qui se produit lorsque vous vous levez après vous être assis ou couché, est plus fréquente chez les personnes âgées. En général, votre corps dispose de certains mécanismes de compensation pour empêcher la chute de votre pression artérielle lorsque vous vous levez. Mais,l’hypotension orthostatique est un problème pour certaines personnes car ces réflexes qui devraient se produire, ne se produisent pas. La déshydratation ou la perte de sang peuvent également provoquer une hypotension orthostatique.

Symptômes de l’hypotension

La plupart des médecins ne considèrent pas l’hypotension comme un problème, sauf si elle est associée à certains signes et symptômes :

Étourdissements
Évanouissement
Fatigue
Problèmes de concentration
Une vision floue
Nausées
Peau moite et pâle
L’essoufflement

Qu’est-ce qu’un chiffre de tension artérielle dangereusement bas ?

Il n’existe pas de chiffre précis à partir duquel la pression artérielle quotidienne est considérée comme trop basse. Toutefois, lorsque l’hypotension s’accompagne de l’un des symptômes dangereux énumérés ci-dessus, il est temps de consulter un médecin.

Quand l’hypotension artérielle peut-elle frapper?

Certaines personnes ont une tension artérielle naturellement basse, et ne présentent aucun symptôme. Mais pour ceux qui sont habitués à avoir une pression artérielle élevée, une baisse soudaine de la pression artérielle peut signaler un problème et provoquer les symptômes énumérés ci-dessus.

Un épisode d’hypotension est plus susceptible de se produire dans ces conditions :

– Reprendre une posture verticale après un long repos au lit
– Être dans les 24 premières semaines de la grossesse
– Perte d’une grande quantité de sang
– Être déshydraté
– La prise de certains médicaments. Tels que les médicaments pour abaisser la tension artérielle, les médicaments pour le cœur, les médicaments pour la maladie de Parkinson, les antidépresseurs tricycliques ou les médicaments pour traiter les troubles de l’érection.
– Avoir un problème cardiaque, comme un rythme cardiaque très lent, des problèmes de valvules cardiaques, une crise cardiaque ou une insuffisance cardiaque
– Un problème endocrinien, tel que l’hypothyroïdie, une maladie parathyroïdienne, la maladie d’Addison (un trouble des glandes surrénales), l’hypoglycémie ou le diabète

– Une infection grave qui pénètre dans votre sang
– L’anaphylaxie, une réaction allergique mortelle
-Avoir un trouble neural qui affecte votre tension artérielle
-Avoir une carence en nutriments, par exemple un faible taux de vitamine B12 et d’acide folique

L’hypotension artérielle peut-elle vous fatiguer ?

L’hypotension peut provoquer de la fatigue. Une sensation de fatigue accablante et de manque d’énergie. Il existe un lien entre l’hypotension et le syndrome de fatigue chronique, un état caractérisé par une fatigue profonde, des douleurs et des troubles du sommeil qui sont souvent aggravés par l’effort.

Il n’existe pas de remède pour ce type de fatigue. Mais les médecins peuvent suggérer de traiter les causes sous-jacentes, comme les troubles du sommeil ou les problèmes de santé mentale. Le traitement de l’hypotension par des modifications du régime alimentaire et une activité physique appropriée peut également aider.

Quand avez-vous besoin de soins médicaux pour l’hypotension ?

Si votre tension artérielle est toujours basse et que vous ne présentez aucun des symptômes dangereux, il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter. De même, si vous avez une seule mesure de tension artérielle à domicile qui est anormalement basse sans aucun symptôme, vous n’avez probablement pas besoin de consulter votre médecin. Il est normal que votre pression artérielle augmente et diminue avec le temps. Votre corps est généralement capable de la ramener à la normale.

Mais lorsque vous sentez qu’il y a un problème récurrent, ou qu’il n’y a pas d’explication claire à ce qui s’est passé, vous devez consulter un médecin. Si votre pression artérielle chute soudainement et que vous ressentez des symptômes comme des vertiges, il est temps de consulter.

Mesures immédiates en cas de chute de tension

Le traitement de l’hypotension dépendra de la cause de l’hypotension. Les mesures immédiates peuvent comprendre les éléments suivants :

s’allonger avec les pieds au-dessus du cœur

Boire de l’eau

Éviter les déclencheurs d’hypotension comme la station debout prolongée

Après évaluation, un médecin peut faire ces recommandations :

Évitez l’alcool.

Adaptez votre régime alimentaire.

Adaptez vos médicaments (éventuellement en diminuant les doses des médicaments qui font baisser la tension artérielle).

Prenez des médicaments qui augmentent la tension artérielle

Portez des bas de compression.

Les personnes qui subissent une chute de tension auront besoin d’un traitement d’urgence pour rétablir le flux sanguin vers leurs organes et faire remonter leur tension artérielle à la normale. Il est important de déterminer si votre hypotension est « un problème primaire ou secondaire. Un problème primaire signifie que les réflexes du corps ne fonctionnent pas comme ils le devraient. Les causes secondaires signifient que l’hypotension est le résultat d’éléments comme la déshydratation ou les effets de certains médicaments.

Gardez une trace de vos mesures de tension artérielle. Même si vous n’avez pas de problèmes de santé. Ceci afin de savoir quelles sont vos mesures normales personnelles. Et si votre pression artérielle est surveillée, demandez à votre médecin quelle est la fourchette de pression artérielle cible qui vous convient le mieux.

Source

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5772628/

Articles similaires