Nutrition

Jus de betterave: une meilleure santé buccale, cardiaque et cognitive

De nouvelles recherches soulignent les bienfaits du jus de betterave pour la santé. Les bactéries de la bouche et de l’intestin aident à convertir le nitrate inorganique des légumes en oxyde nitrique, ce qui est vital pour la santé cardiovasculaire et cognitive.

Une nouvelle étude chez les personnes âgées suggère que la consommation de jus de betterave, riche en nitrate inorganique, favorise la croissance des bactéries buccales associées à ces bienfaits. Ces bactéries semblent prometteuses comme moyen de réduire les baisses de la santé cardiovasculaire et cognitive liées à l’âge. Des recherches antérieures avaient déjà montré que la communauté de bactéries et d’autres micro-organismes qui vit dans notre intestin, connue sous le nom de microbiote intestinal, pouvaient affecter notre santé et notre bien-être de multiples façons, dont beaucoup sont positives.

Cependant, une grande partie des informations sur les bactéries qui vivent dans notre bouche se concentre sur les maladies des gencives et leurs effets inflammatoires sur tout le corps. Le rôle des bactéries orales dans la production d’oxyde nitrique, qui est bénéfique pour la santé cardiovasculaire et cognitive, est beaucoup moins connu.

Les bonnes bactéries aiment la betterave

De nombreuses espèces de bactéries buccales convertissent le nitrate inorganique dans les légumes en nitrite. Le nitrite est un précurseur de l’oxyde nitrique, une molécule de signalisation qui dilate les vaisseaux sanguins et transmet des messages entre les neurones du cerveau. Chez les personnes âgées, une disponibilité réduite d’oxyde nitrique peut contribuer à l’hypertension (pression artérielle élevée) et à un déclin des fonctions cognitives. Une nouvelle étude suggère que boire du jus de betterave, riche en nitrate inorganique, peut altérer l’équilibre des bactéries dans la bouche au profit d’espèces favorisant une meilleure santé cognitive et cardiovasculaire.

Les résultats de cette étude aident à expliquer les avantages prouvés du jus de betterave pour abaisser la tension artérielle chez les personnes souffrant d’hypertension. D’autres légumes qui contiennent beaucoup de nitrates, y compris le chou, la laitue, les épinards et le céleri, pourraient offrir des avantages similaires. Des scientifiques de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni ont dirigé cette recherche, publiée dans la revue Redox Biology. Ces résultats ont des implications importantes pour un vieillissement en bonne santé. Le maintien de ce microbiome buccal sain à long terme pourrait ralentir les changements vasculaires et cognitifs négatifs associés au vieillissement.

Jus avec ou sans nitrate

L’étude portait sur 26 personnes âgées de 70 à 80 ans. Les chercheurs ont assigné au hasard ces participants à l’un des deux groupes. Alors qu’ils ont demandé aux deux groupes de boire 140 millilitres de jus de betterave par jour pendant 10 jours, le groupe expérimental a bu un jus riche en nitrates, tandis que le groupe témoin a bu un jus appauvri en nitrates. L’odeur et le goût des deux boissons étaient les mêmes. Après une période de lavage de 3 jours, les groupes ont changé et les participants ont consommé l’autre boisson pendant 10 jours. Les chercheurs ont demandé aux participants de ne pas utiliser de rince-bouche pendant l’étude.

Avant, pendant et après l’expérience, ils ont administré une batterie de tests physiologiques et cognitifs. Ils ont également identifié des espèces bactériennes en séquençant le matériel génétique dans les échantillons de salive des participants. Par rapport à la condition placebo, les sujets qui buvaient du jus de betterave ordinaire présentaient un plus grand nombre de bactéries orales associées à une bonne santé vasculaire et cognitive. Leur salive contenait également un plus petit nombre de bactéries liées à l’inflammation. En moyenne, la pression artérielle systolique des participants a chuté de 5 millimètres de mercure après 10 jours de consommation de jus de betterave riche en nitrate.

De plus, les tests ont indiqué une plus grande disponibilité d’oxyde nitrique dans leur sang. Ceux qui buvaient le jus riche en nitrates ont également obtenu de meilleurs résultats aux tests d’attention soutenue.

Colonies d’espèces de bonnes bactéries

Les chercheurs ont utilisé une technique statistique pour identifier deux groupes distincts d’espèces bactériennes qui fleurissaient dans la bouche des participants lorsqu’ils buvaient du jus de betterave ordinaire. Ces deux groupes ou «modules» (étiquetés MM5 et MM6) avaient non seulement tendance à coexister dans la même bouche, mais étaient également associés à des améliorations de la fonction cognitive et de la pression artérielle. Les auteurs suggèrent que ces bactéries orales sensibles aux nitrates feraient des probiotiques appropriés pour corriger les baisses liées à l’âge de la santé cardiovasculaire et cognitive.

Un troisième groupe d’espèces, que des recherches antérieures ont associé à l’inflammation, n’a pas réussi à se développer dans la bouche des participants buvant du jus de betterave ordinaire à haute teneur en nitrate. Cette grappe comprenait diverses espèces pathogènes, dont Clostridium difficile.

Sources

Rôle du microbiote intestinal dans la nutrition et la santé

Dietary inorganic nitrate: From villain to hero in metabolic disease?

Network analysis of nitrate-sensitive oral microbiome reveals interactions with cognitive function and cardiovascular health across dietary interventions

Articles similaires