Jeûne intermittent : est-ce un programme adapté pour perdre du poids ?

Jeûner pour des raisons diverses, nous l’avons tous expérimenté. Mais est-ce une bonne idée pour perdre du poids?

Jeûner pour des raisons diverses, nous l’avons tous expérimenté. Toutefois est ce que ça rime toujours avec perte de poids ? Les avis médicaux sont très nombreux là-dessus et seraient plutôt penchés sur un programme méthodique et scientifique. Ces derniers parlent plus de jeûne intermittent ou à moitié pour garder un certain équilibre alimentaire et obtenir des résultats visibles. Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en avant ? Est-ce une bonne thérapie pour maigrir ? Quelles sont les conséquences du jeûne intermittent sur la santé ?

Le jeûne intermittent, une thérapie inconnue ?

Très répandu dans le milieu médical, le jeûne intermittent consiste à s’abstenir de consommer de la nourriture une partie de la journée pendant une durée déterminée. C’est d’ailleurs pourquoi il serait important d’avoir un avis médical et un programme structuré pour éviter les effets négatifs sur la santé. Comme nous le savons, toutes les personnes n’ont pas la faculté de jeûner, et le jeûne intermittent ne serait pas une exception à cette règle. Par contre les objectifs derrière cette pratique sont différents et il est important de savoir comment jeûner et quels bénéfices en tirer.

Le jeûne intermittent, comment en tirer profit ?

Les bienfaits du jeûne sur la santé en général auraient été expérimentés sur plusieurs sujets malades. Selon la tranche d’âge, les motifs sont divers et variés, chaque personne le pratique en fonction de ses objectifs. Malgré la pléthore de régime alimentaire proposée, un avis médical suivant un programme bien défini serait de rigueur pour en tirer le plus grand avantage. D’ailleurs les experts de la santé ont mis l’accent sur ce dérivé assez particulier pour en tirer des résultats plus objectifs. Le jeûne intermittent consiste à pratiquer une diète ou restriction complète. Cependant le début ne doit pas être brusque.

Jeûner progressivement et habituer son organisme a cette nouvelle manière de s’alimenter serait un incontournable pour commencer. En commençant par supprimer son petit déjeuner, l’équilibre sera retrouvé sans pour autant agresser l’organisme. Donc le premier repas de la journée sera le déjeuner. Et pendant une journée de jeûne, un régime alimentaire drastique doit être suivi pour répondre aux objectifs fixés. C’est tout l’avantage des menus spéciaux qui seraient fortement recommandés pour avoir des résultats concrets.

En dehors du menu de préparation et de coupure, une seule exception serait permise pendant ce moment de diète ; boire des solutions liquides afin d’éviter la déshydratation. Nous pouvons noter principalement l’eau, le thé et les jus naturels sans colorants. Ce menu permet non seulement de maigrir facilement, de garder un bon équilibre alimentaire, des résultats rapides mais aussi de réduire les dangers sur la santé.
Il est aussi important de manger à votre faim en dehors des moments de jeûne pour permettre à l’organisme de puiser des aliments et d’éviter toutes sortes de crampes. Il existe plusieurs jeûnes intermittents et chacun avec ses avantages suivant l’objectif fixé.

En gros quel est l’avantage de pratiquer ce type de jeûne particulier ?

Plusieurs études scientifiques ont mis en valeur les avantages purificateurs du jeûne intermittent sur la santé. Facilite la perte de poids, permet de guérir les maladies chroniques, améliore la digestion et purifie le sang. Il est important de noter que la plupart des personnes qui pratique ce type de jeûne serait sujet à une graisse viscérale très importante et l’utiliserait pour s’en débarrasser et perdre du poids. Avoir un gros ventre n’est pas esthétique et la plupart des personnes veulent se débarrasser de cette graisse viscérale, perdre des kilos et avoir une plus grande confiance en elles.

Quels dangers finalement sur la santé ?

Les avis médicaux sont stricts là-dessus : sans programme et sans durée précise, il ne faudrait prendre aucun risque pour ne pas s’exposer à des dangers à court, moyen et long terme. La santé physique de la personne qui souhaite le pratiquer est un critère déterminant et majeur. Nous avons précisément le cas de la femme enceinte chez qui cette pratique serait fortement interdite. Par conséquent, il est primordial d’avoir un avis médical et un suivi régulier pendant quelques jours pour mesurer ses conséquences sur la santé de façon générale.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.