Jeûne intermittent: comment le mettre en pratique et le réussir

Le jeûne intermittent consiste à alterner une période de jeûne et la reprise d’un régime alimentaire normal. Plusieurs méthodes de jeûne intermittent existent. Bien choisir celle qui nous convient est la meilleure garantie de succès. Si on fixe la barre trop haute dès le début, on va à l’échec. Prenez le temps voir quelle méthode peut le mieux s’adapter à votre vie et ainsi vous redonner la forme tout en perdant du poids.

Le jeûne intermittent est un jeûne interrompu, connu également sous le nom de jeûne par intervalles. Il ne s’agit pas d’un régime, mais d’une réorganisation au niveau du mode d’alimentation. Il permet de jeûner de façon raisonnable en respectant des heures déterminées ou un rythme défini à l’avance.

Le fait d’alterner les phases de jeûne avec les phases de prises alimentaires normales permet de baisser la consommation énergétique, de réduire le processus métabolique et la sécrétion d’insuline qui joue un rôle dans le stockage des graisses. Outre la perte de poids, le jeûne intermittent prolongerait l’espérance de vie tout en limitant les risques de maladies chroniques et dégénératives.

4 méthodes de jeûne intermittent :

– Le fasting ou méthode 16/8, consiste à manger pendant 8 heures et faire une pause de 16 heures. Le rythme serait par exemple de manger de midi à 20h et de jeûner ensuite.

– Le jeûne de 24 heures se traduit par 24 heures d’alimentation normale suivie de 24 heures de jeûne. Seules l’eau et les boissons sans calories sont conseillées pendant les périodes de restriction.

– Une autre variante de cette formule existe. Il s’agit du jeûne partiel où au lieu de jeûner totalement pendant 24 heures, il ne faudra consommer que 25% des apports caloriques habituels. Une alimentation normale est ensuite prise le jour suivant et ainsi de suite.

– Le régime 5 : 2 consiste à ne pas dépasser les 600 calories pendant deux jours de la semaine. Ces jours peuvent être choisis selon la convenance de chacun. Les autres jours se caractérisent par le retour à un régime d’alimentation normale.

Bien réussir son jeûne intermittent

Si le jeûne intermittent est moins contraignant que la plupart des régimes, il n’en demeure pas pour aussi difficile. Le corps doit s’habituer à un nouveau rythme et il est conseillé de demander l’avis d’un médecin avant de s’y mettre.

Pour commencer, le mieux serait d’adopter la méthode la moins contraignante, le jeûne de 16 heures. Mais chacun est libre de choisir la formule qui lui plaît étant donné que plus la période de jeûne est longue, plus la méthode sera efficace.

Dans un premier temps, il est possible de choisir un ou deux jours par semaine et d’augmenter progressivement le rythme une fois que l’organisme s’y habitue. Certaines personnes font une cure ponctuelle d’une à deux semaines avant de s’arrêter tandis que d’autres arrivent à adopter ce mode d’alimentation toute l’année.

Pour rester en meilleure santé, il faudra penser à beaucoup boire pendant les périodes de jeûne et privilégier l’eau. Pour le premier repas de la journée, les aliments difficiles à digérer sont à proscrire,  il est préférable de manger des légumes cuits et des fruits pour casser le jeûne.