Irrigation nasale: 6 conseils pour nettoyer les sinus et prévenir les sinusites

Voici 6 conseils d’irrigation nasale intelligente pour promouvoir la santé des sinus et minimiser les infections des sinus.

Apprenez les moyens sûrs et les plus pratiques de rincer vos voies nasales pour soulager la sinusite et aider à prévenir les infections des sinus. Cela semble être une bonne idée : vos sinus sont susceptibles de se boucher, alors pourquoi ne pas faire couler de l’eau pour que le mucus continue à circuler ? En fait, irriguer vos sinus régulièrement à la maison peut effectivement être un moyen efficace de soulager l’inflammation des sinus et d’aider à prévenir les infections sinusales récurrentes.

Qu’est-ce que la sinusite et comment se manifeste-t-elle ?

La sinusite, ou inflammation des sinus, a tendance à se produire lorsqu’une trop grande quantité de mucus s’accumule dans les cavités situées derrière votre visage. Une ou plusieurs de ces cavités deviennent alors enflées ou enflammées. Lorsque l’inflammation est importante cela entraîner des infections bactériennes. Chez certaines personnes, en particulier celles qui souffrent d’allergies ou d’asthme, cela se reproduit régulièrement. Entraînant une pression constante autour du nez, un écoulement nasal de mauvais goût, des maux de tête, de l’épuisement ou d’autres symptômes.

Qu’est-ce que l’irrigation des sinus?

L’irrigation nasale est un type d’hygiène personnelle. Elle consiste essentiellement à utiliser des solutions d’eau salée pour chasser les bactéries et autres germes qui se trouvent dans les sinus derrière le visage. On parle aussi pour cette pratique de : lavage nasal ou douche nasale. Cette pratique ancienne a probablement débuté dans la tradition médicale indienne de l’Ayurveda.

Comment l’irrigation nasale fonctionne pour aider à stopper les symptômes et les infections des sinus

Les experts ne sont pas sûrs de la manière exacte dont fonctionne l’irrigation nasale. Certains se demandent si ce n’est pas la composition de la solution utilisée qui fait la différence. Cela peut jouer un rôle, mais c’est très probablement l’action mécanique du liquide se déversant dans les sinus qui est responsable de son efficacité. Le liquide sous pression dans les sinus aide à ramollir et à déloger une partie de la muqueuse. De plus, le pollen et les autres substances étrangères présentes dans ces passages responsables des réactions allergiques peuvent être évacués.

6 conseils pratiques sur l’irrigation nasale pour plus de confort et d’efficacité

1. Pensez à ajouter du sel à votre rinçage nasal

Comme vos voies nasales sont naturellement salées, l’utilisation d’une solution saline plutôt que de l’eau pure peut vous faire sentir mieux. Mélangez 3 cuillères à café de sel non iodé (l’iodure peut irriter la muqueuse nasale), et 1 cuillère à café de bicarbonate de soude avec 1 tasse d’eau stérilisée.

2. Utilisez les bons outils pour vous mettre du sérum physiologique dans le nez pour l’irrigation nasale

Il y a plusieurs façons d’amener l’eau dans les passages derrière votre nez. Vous pouvez utiliser un flacon pulvérisateur ou un récipient avec un long bec.

3. Trouvez la technique de rinçage nasal qui vous convient

Il suffit de remplir l’appareil avec la solution, puis de se pencher sur le lavabo (ou, encore plus facilement, de le faire debout sous la douche). Inclinez votre tête sur le côté, le front et le menton à peu près au même niveau. En respirant par la bouche, placez le récipient dans votre narine supérieure et laissez l’eau s’écouler naturellement.

4. Essayez de rincer à nouveau les sinus si nécessaire

Répétez jusqu’à ce que vos sinus vous semblent plus clairs, puis tournez la tête dans l’autre sens et travaillez de l’autre côté.

5. Continuez à tourner la tête pour atteindre les passages sinusaux profonds

Certains experts pensent qu’il est préférable de tourner la tête plus loin pour qu’elle soit presque à l’envers. Comme les ouvertures des passages sinusaux profonds se trouvent tout en haut de la cavité nasale, c’est le meilleur moyen de s’assurer que l’eau pénètre dans ces tubes dorsaux.

6. Parlez à votre médecin du lavage des sinus

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant l’utilisation d’un rinçage nasal salin, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Vous devez également le faire si vous ressentez des douleurs ou des problèmes après avoir utilisé ce traitement.