Insuffisance rénale chronique : symptômes, prévention et accompagnement

Vous êtes soucieux de vos reins? Tout savoir sur l'insuffisance rénale chronique, notamment ses causes, ses symptômes et ses traitements.

L »insuffisance rénale chronique est une perte lente et progressive de la fonction rénale sur plusieurs années. C’est une maladie répandue qui touche environ 1 adulte sur 7. À terme,  une personne peut développer une insuffisance rénale. Lorsque la maladie rénale progresse, des niveaux dangereux de déchets peuvent rapidement s’accumuler dans l’organisme. Le traitement vise à arrêter ou à ralentir la progression du dysfonctionnement rénal en contrôlant la cause sous-jacente. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur l’IRC, notamment ses causes, ses symptômes et ses traitements.

Symptômes de l’insuffisance rénale chronique

Les personnes qui présentent un risque élevé de développer une IRC doivent se soumettre à des contrôles réguliers de leur fonction rénale. Une détection précoce peut aider à prévenir des lésions rénales graves.

Qu’est-ce que l’IRC ?

L’IRC est une maladie lente et progressive qui entraîne un dysfonctionnement des reins. Toutefois, si un rein cesse de fonctionner correctement, l’autre peut encore assurer des fonctions normales. Un rein peut se détériorer jusqu’à un certain niveau de dysfonctionnement et ne pas s’aggraver. Parfois, cependant, l’affection peut évoluer vers une insuffisance rénale. La plupart des personnes atteintes d’IRC ne le savent pas, car les symptômes ne se manifestent généralement pas aux premiers stades de la maladie. En général, lorsqu’une personne remarque des symptômes, la maladie est à un stade avancé. À ce stade, les lésions rénales sont irréversibles.

Comment reconnaître l’IRC

Les symptômes de l’IRC sont les suivants:

– l’hypertension, ou haute pression sanguine
– anémie
– œdème, ou gonflement des pieds, des mains et des chevilles
– fatigue, ou lassitude
– diminution du débit urinaire
– urine sanguinolente, dans certains cas
– urine foncée, dans certains cas
– une diminution de la vivacité d’esprit, lorsque l’affection est grave
– une perte d’appétit
– démangeaisons persistantes de la peau, lorsque l’affection est grave
– des mictions plus fréquentes, surtout la nuit, dans certains cas.

Traiter les symptômes et les effets secondaires

Les dommages subis par les reins d’une personne atteinte de IRC sont généralement permanents. Cependant, certains traitements peuvent aider à contrôler les symptômes, à réduire le risque de complications et à ralentir la progression de l’affection.

Voici quelques-unes des affections causées par l’IRC qui nécessitent un traitement.

L’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle peut être la cause ou un symptôme de l’IRC. Il est important d’abaisser la pression artérielle pour protéger les reins et, par la suite, ralentir la progression de l’IRC. Une personne souffrant d’hypertension artérielle peut avoir besoin de prendre certains médicaments. En outre, des changements dans le mode de vie, comme une alimentation saine et la pratique régulière d’un exercice physique, peuvent contribuer à réduire la pression artérielle d’une personne.

L’anémie

L’hémoglobine est la substance contenue dans les globules rouges qui transporte l’oxygène vital dans le corps. Si le taux d’hémoglobine est faible, la personne est probablement anémique.
Les injections d’agents stimulant l’érythropoïèse (ASE) sont le traitement le plus courant de l’IRC et de l’anémie. Les ASE imitent la protéine érythropoïétine, qui est sécrétée par les reins pour stimuler la production de globules rouges.

Équilibre des phosphates

L’organisme des personnes atteintes de maladie rénale peut ne pas être en mesure d’éliminer correctement le phosphate. Le traitement consiste à réduire l’apport en phosphate nutritionnel. Cela signifie généralement une réduction de la consommation de produits laitiers, de viande rouge, d’œufs et de poisson.

Démangeaisons cutanées

Les démangeaisons sont un problème courant chez les personnes aux stades avancés de l’IRC ou qui souffrent d’insuffisance rénale et sont sous dialyse. Il peut être difficile de contrôler les démangeaisons, et une personne peut trouver qu’elle a du mal à dormir. Une personne peut essayer de parler de ses démangeaisons à un dermatologue. Le dermatologue peut fournir à la personne des médicaments ou des crèmes hydratantes pour aider à réduire les démangeaisons.

Carence en vitamine D

Les personnes atteintes d’IRC présentent un risque élevé de carence en vitamine D. La vitamine D est essentielle à la santé des os. Les reins activent la vitamine D obtenue du soleil ou des aliments avant que l’organisme puisse l’utiliser. De faibles niveaux de vitamine D peuvent entraîner une perte de densité osseuse, ce qui peut conduire à l’ostéoporose ou à des fractures.
Les personnes présentant une carence en vitamine D peuvent avoir besoin d’une supplémentation. Toutefois, les preuves de son efficacité sont limitées, de sorte que les médecins décident généralement en fonction des besoins et de l’état de santé de la personne.

Rétention d’eau

Les personnes atteintes d’IRC doivent faire attention à leur consommation de liquides et limiter leur consommation de sel. Si les reins ne fonctionnent pas correctement, une personne est beaucoup plus susceptible d’accumuler et de surcharger des liquides. La consommation d’une grande quantité de sel peut également amener le corps à retenir encore plus de liquide. La rétention de liquide due au sodium peut conduire à l’hypertension, qui peut entraîner la progression d’une maladie rénale et de graves problèmes cardiaques.

Régime alimentaire

Suivre un régime alimentaire approprié est un élément essentiel du traitement de l’insuffisance rénale. La restriction de la quantité de protéines dans l’alimentation peut contribuer à ralentir la progression de l’affection, car une consommation excessive de protéines peut entraîner une surcharge des reins. Cependant, la quantité spécifique de protéines qu’une personne doit consommer dépend de sa taille, de son état de santé général et de son régime d’exercice. Il convient de consulter un médecin ou un diététicien pour connaître les meilleures sources de protéines et la quantité à consommer. Un changement de régime alimentaire peut également contribuer à atténuer les symptômes des nausées. Une personne atteinte doit contrôler sa consommation de sel avec soin pour maîtriser l’hypertension. Une personne peut également avoir besoin de limiter le potassium et le phosphore, car ils peuvent être dangereux pour les personnes atteintes d’IRC.

La dialyse rénale

La dialyse est l’élimination mécanique des déchets et des liquides excessifs du sang lorsque les reins ne peuvent plus assurer cette fonction. La dialyse comporte des risques sérieux, notamment d’infection.

 

Causes principales d’une insuffisance rénale chronique

Les reins assurent le système complexe de filtration de notre organisme. Il s’agit d’éliminer les déchets et les liquides en excès dans le sang et de les excréter de l’organisme.

Les reins filtrent les toxines et les déchets du sang d’une personne. Cependant, des problèmes peuvent survenir:

– si le flux sanguin n’atteint pas correctement les reins
– si les reins ne fonctionnent pas correctement en raison d’une lésion ou d’une maladie
– si une obstruction empêche l’écoulement de l’urine

L’IRC est souvent le résultat d’un diabète ou d’une hypertension.

Lorsqu’une personne souffre de diabète non contrôlé, le sucre (glucose) s’accumule dans le sang et peut endommager les reins. L’hypertension artérielle, quant à elle, peut endommager les glomérules. Il s’agit de parties du rein qui filtrent les déchets.

Facteurs de risque

La plupart des causes de l’IRC sont également des facteurs de risque de cette maladie. Outre le diabète et l’hypertension artérielle, les facteurs de risque sont les suivants

– avoir des antécédents familiaux de maladie rénale
– être plus âgé, car l’IRC est beaucoup plus fréquente chez les personnes de plus de 60 ans
– l’obésité
– avoir une maladie cardiaque
– avoir subi des lésions rénales antérieures.

Prévention et gestion

Certaines maladies, comme le diabète, augmentent le risque d’IRC. Le contrôle du diabète peut réduire le risque de développer une insuffisance rénale. Les personnes concernées doivent suivre les instructions, les conseils et les recommandations de leur médecin.

Régime alimentaire

Une alimentation saine peut aider une personne à réduire sa tension artérielle. Parmi les aliments bons pour le cœur, citons:

– les fruits et légumes
– les céréales complètes
– les viandes maigres
– le poisson

Activité physique

Pratiquer une activité physique régulière est idéal pour maintenir des niveaux de pression artérielle sains. Elle aide également à contrôler les maladies chroniques, telles que le diabète et les maladies cardiaques. Les personnes doivent consulter un médecin pour savoir si un programme d’exercice est adapté à leur âge, leur poids et leur état de santé.

Éviter certaines substances

La consommation excessive d’alcool et de drogues, ainsi que l’exposition à long terme à des métaux lourds comme le plomb, les carburants, les solvants et autres produits chimiques toxiques peuvent contribuer aux maladies rénales.

Les personnes inquiètes devraient consulter un médecin pour passer des tests. Adopter un mode de vie sain en suivant un régime alimentaire et en faisant de l’exercice peut contribuer à prévenir l’IRC.

 

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -