Le saviez vous ?

Insectes, chaleur, soleil: 6 conseils pour rester en bonne santé pendant l’été

L'été comporte certains risques saisonniers pour la santé. Voici 6 conseils pour les éviter et profiter

L’été peut être une période de repos, de jeux et de longues journées de plaisir en plein air, mais il comporte également certains risques saisonniers pour la santé. En prenant de simples précautions, on peut les tenir à distance et rendre l’été plus agréable et plus sûr.

Avec les journées ensoleillées, le temps chaud et les activités de plein air, l’été s’accompagne de risques de coups de soleil, d’allergies, de piqûres d’insectes et d’autres problèmes potentiels qui peuvent affecter notre santé.

Voici quelques conseils pour passer un été sain et sans maladie.

1 L’été, le moment parfait pour sortir et être actif

L’été peut être une période idéale pour les personnes qui souhaitent pratiquer davantage d’activité physique et améliorer leur condition physique. Les journées plus longues et les vacances d’été offrent des possibilités supplémentaires d’activités de loisirs qui peuvent également stimuler notre santé. Malgré tout, dans les endroits où les températures estivales grimpent en flèche, il peut être tentant de rester à l’intérieur, parfois avec la climatisation.

Toutefois, lorsqu’il fait très chaud, le début de la matinée et la fin de l’après-midi peuvent être des moments parfaits pour sortir et se promener.

Voici quelques exemples d’activités de loisirs en plein air que l’on peut choisir pour stimuler leur activité physique en été :

– faire une promenade ou une randonnée de longue distance
– visiter un zoo ou un autre centre de loisirs en plein air
– explorer une réserve naturelle ou un parc
– faire du vélo le long de l’océan ou dans la forêt
– faire du jogging ou nager
La plupart d’entre nous savent que l’activité physique peut favoriser et améliorer notre santé mentale, prévenir ou combattre l’obésité, améliorer notre forme physique et la qualité de notre sommeil. De plus, on pense que l’activité physique réduit le risque de plusieurs cancers, de problèmes cardiaques et de psoriasis, et améliore la cognition des enfants et des personnes âgées.

2 Pensez toujours à la protection solaire

La lumière du soleil est une excellente source de vitamine D, et les gens ont besoin d’une petite exposition au soleil chaque jour pour rester en bonne santé. Néanmoins, une trop grande quantité d’UV provenant du soleil peut être dangereuse et contribuer aux lésions cutanées et au risque de cancer. En effet, les UVA et les UVB sont les deux formes différentes de lumière solaire dans l’atmosphère.

Les UVA pénètrent profondément dans la peau, endommageant les tissus conjonctifs et les vaisseaux sanguins. Une exposition excessive aux UVA peut entraîner une perte d’élasticité, des rides et un vieillissement prématuré de la peau. En revanche, les rayons UVB n’atteignent pas une couche profonde de la peau. Cependant, ils provoquent des rougeurs et des lésions cutanées immédiates que les gens associent aux coups de soleil.

De nombreux cancers de la peau peuvent se développer à la suite d’une surexposition aux rayons UVA, et les professionnels de la médecine recherchent encore les raisons exactes de ce phénomène. L’une des théories est que les UVA peuvent entraîner un stress oxydatif. Cet état dans le corps est un déséquilibre entre les molécules de radicaux libres qui contribuent à la maladie et les antioxydants qui protègent le corps.

Pour protéger la peau des rayons UVA, il faut utiliser un écran solaire à large spectre qui bloque à la fois les rayons UVA et UVB. Le produit que l’on choisit doit avoir un facteur de protection solaire(FPS) d’au moins 50. Le FPS indique le temps que met le soleil à brûler la peau. Un FPS de 50 signifie que la brûlure prendra 50 minutes si la personne applique correctement la crème solaire et qu’elle ne laisse passer que 2 % des rayons UVA et UVB.

Les personnes présentant un risque plus élevé de cancer de la peau doivent utiliser un écran solaire avec un FPS plus élevé. Les personnes de tous types de peau doivent veiller à réappliquer de la crème solaire après avoir nagé ou transpiré. Porter des vêtements de protection et rester à l’ombre sont également des moyens efficaces pour réduire le risque de coup de soleil.
Les écrans solaires sont disponibles dans les pharmacies et les drogueries, et il existe une large gamme disponible à l’achat en ligne.

3 S’hydrater est vital par temps chaud.

Par temps chaud, il est essentiel de rester hydraté pour reconstituer les fluides que le corps perd par la transpiration. Les boissons qui contiennent de l’alcool ou de la caféine ne sont pas efficaces contre la déshydratation. En fait, elles peuvent augmenter la production de liquide du corps, ce qui rend plus difficile pour une personne de rester correctement hydratée.

Les signes de déshydratation sont les suivants

– la bouche sèche
– maux de tête
– étourdissements
– vertiges
– peu ou pas de miction
– constipation
– crampes musculaires
Il faut éviter la déshydratation, car elle peut entraîner un certain nombre de complications dangereuses, comme des lésions rénales, une insuffisance rénale et un choc.

4 Restez au frais

L’épuisement dû à la chaleur par temps étouffant peut provoquer les symptômes suivants :

– peau fraîche et humide avec chair de poule lorsqu’il fait chaud
– transpiration abondante
– évanouissement
– étourdissements, nausées et maux de tête
– fatigue
– pouls faible et rapide et pression artérielle basse en position debout
– crampes musculaires
– maux de tête
Toute personne victime d’un épuisement dû à la chaleur doit s’arrêter et se reposer, s’abriter à l’abri du soleil et dans un endroit frais, et boire beaucoup d’eau ou de boissons pour sportifs. S’il n’est pas traité, l’épuisement par la chaleur peut évoluer vers un coup de chaleur, un état qui peut être fatal.

Le coup de chaleur survient lorsque la température corporelle dépasse 40°C et que le corps ne peut plus se refroidir. Il s’agit d’une urgence médicale qui peut entraîner la mort.

Les mesures suivantes peuvent aider à réduire le risque d’épuisement par la chaleur et de coup de chaleur :

– porter des vêtements légers
– éviter les rayons directs du soleil
– utiliser l’air conditionné
– boire beaucoup d’eau
– éviter les repas lourds
Des crises peuvent se produire si l’organisme d’une personne ne dispose pas d’une quantité suffisante d’un produit chimique que les scientifiques appellent électrolytes. Les électrolytes envoient des signaux électriques entre les cellules. Lorsque les niveaux d’électrolytes deviennent trop faibles, ces signaux ne fonctionnent pas correctement. Un déséquilibre électrolytique peut entraîner les contractions musculaires involontaires qui se produisent lors des crises.

Un œdème cérébral peut également se produire lorsqu’une personne boit après avoir été déshydratée. Le corps envoie de l’eau aux cellules après son passage dans le système digestif. Cependant, cette réaction peut en envoyer trop, ce qui provoque le gonflement et la rupture des cellules. Si cela se produit dans le cerveau, cela peut être extrêmement dangereux.

Lorsque l’on fait de l’exercice, il est judicieux de toujours avoir sur soi une gourde contenant de l’eau.

5 Se protéger contre les insectes

L’application d’un spray anti-moustiques peut aider à éloigner les insectes piqueurs. Les insectes qui piquent pendant l’été sont les abeilles, les guêpes et les frelons.
Une personne qui passe beaucoup de temps à l’extérieur, surtout dans les climats chauds, peut utiliser répulsif à insectes.

Les piqûres et les morsures peuvent entraîner des réactions allergiques et des infections.

Les conseils pour prévenir les piqûres d’insectes sont les suivants:

– Gardez les fenêtres et les portes fermées.
– Jetez les ordures aussi souvent que possible.
– Portez toujours des chaussures à bout fermé.
– Évitez d’utiliser trop de parfum.
– Évitez de porter des couleurs sombres ou des imprimés floraux qui peuvent attirer les guêpes.

Si un insecte pique une personne qui fait ensuite une réaction allergique, celle-ci doit immédiatement consulter un médecin.

L’application d’une poche de glace ou d’un linge froid et la prise d’ibuprofène ou d’un autre analgésique en vente libre peuvent également atténuer la gêne occasionnée par une piqûre d’insecte. Un antihistaminique peut réduire les démangeaisons et l’enflure.

Les barbecues dans la cour, les sucreries et les protéines peuvent attirer les guêpes et les frelons.

6 Chaleur et feu

La chaleur et le feu peuvent être des facteurs de risque pour les personnes qui pratiquent des activités estivales en plein air.

Voici une liste de conseils de sécurité pour réduire le risque d’accidents liés à la chaleur et au feu pendant les vacances d’été.

Il est recommandé comme mesures de sécurité:

– Garder les barbecues loin de tout ce qui peut être inflammable. Vérifier que le gril ne présente pas de fuites, de bosses ou de fissures
– Lors des feux d’artifice organisés pour les célébrations estivales, comme la fête Nationale, restez à au moins 300 mètres du feu d’artifice. Tenir les enfants éloignés des feux d’artifice ou des cierges utilisés.
– En cas de surchauffe du radiateur de la voiture, attendre que le moteur refroidisse avant de retirer le bouchon.

En conclusion, pour rester en bonne santé pendant la chaleur de l’été tout en s’amusant, il suffit de bien se préparer et d’être attentif. Il suffit de se rappeler de rester en sécurité au soleil, de s’hydrater et de ne pas se faire mordre, dans la mesure du possible.

Sources

Hot weather safety for older adults. (2016).

Heat-related illnesses. (2017).

Kenny, G. P., et al. (2018). Heat exhaustion 

Linos, E., et al. (2011). Hat, shade, long sleeves, or sunscreen? Rethinking US sun protection messages based on their relative effectiveness [Abstract].

The known health effects of UV. (n.d.)

 

Articles similaires