Incluez ces aliments crus dans votre quotidien ! Vous ne serez pas déçu.

Bien manger suppose la suppression de certains aliments, riche en gras et en cholestérol notamment, et l’augmentation de la consommation de fruits et légumes. Par conséquent, adopter les bonnes habitudes alimentaires semblent très optimales pour améliorer votre vitalité générale. Comme c’est le cas de l’alimentation crue. Il existe des aliments qui, en préférence, doivent être consommés crus parce qu’ils regorgent de nutriments dont le corps a besoin. De plus, ils conservent aussi l’enzyme alimentaire qui facilite leur digestion une fois ingurgités. Certaines personnes consomment que des aliments crus. On appelle cela le crudivorisme. Pour ceux qui s’intéressent de près à cette nouvelle tendance, nous avons sélectionné les meilleurs aliments à manger crus.

Quel est le principe du crudivorisme ?

D’une manière simple, le crudivorisme est le régime alimentaire adopté d’une personne qui ne consomme que des aliments crus. Cela ne signifie cependant pas qu’elle ne les cuisine pas ou encore qu’elle ne lave pas la nourriture et la mange comme telle. Quoi qu’il en soit, on n’a pas besoin de découper une pomme ou une poire pour la déguster. Il est même possible de les croquer avec la pulpe. Il existe diverses méthodes pour les préparer pour les rendre digestes et mangeables.

Les crudivoristes appellent cela la crusine, qui applique les mêmes principes que la cuisine classique, mais sans passer par l’étape de cuisson. Bien sûr, ils font quelques adaptations et improvisations pour donner du goût à leurs plats. On trouve facilement des recettes de crusine sur internet. Les bienfaits du crudivorisme sont nombreux : un meilleur apport en nutriment, une meilleure santé, un IMC équilibré…

Ce régime ne se limite pas non plus à la consommation d’aliments que l’on peut manger cru. Cela ne veut pas non plus dire que l’on va se nourrir exclusivement de fruits et de légumes. La viande, les céréales ou encore, les fruits de mer font aussi partie de ce type de régime alimentaire.

Les aliments à consommer crus.

Bien sûr, tous les fruits (au sens commun du terme) sont comestibles étant crus. Tel est le cas des pommes, des pêches, des amendes, des avocats, des oranges… On va uniquement voir certains aliments à manger crus, mais que l’on a l’habitude de cuire :

  • La tomate : première de la liste.

Ce fruit charnu rouge que l’on classe à tort parmi les légumes est un des ingrédients plus utilisés dans toutes les cuisines du monde. Cuit, il n’est pourtant pas bon pour la santé. Lorsqu’on en consomme trop, il peut favoriser les maladies comme la goutte. Par contre, lorsque ce fruit est mangé cru, il apporte au métabolisme un apport très important en lycopène et en vitamines (A, B et C). Ces vitamines sont pour la majorité évaporées lors de la cuisson. La tomate crue est facile à digérer et à assimiler par l’organisme. Le mieux c’est de s’en servir comme ingrédient pour une salade, que l’on assaisonne avec un peu de vinaigre, de sel et de poivre.

  • L’oignon : qui va de pair aussi avec la tomate.

L’oignon est aussi un légume très commun que l’on retrouve dans beaucoup de plats. Cru, il est difficile à avaler du fait qu’il pique la langue même s’il a un goût assez sucré. Il est prisé pour la saveur et pour l’appétissant arôme qu’il apporte aux autres ingrédients, surtout lorsqu’il est frit. On le consomme dans la plupart du temp cuit. Pourtant, cru, il contient beaucoup de flavonoïdes, de substances organo-soufrés et surtout des antioxydants. Or ceux-ci sont facilement détruits lorsqu’on les soumet à une température de plus de 30° C.

  • Le brocoli :

Peu appréciés par les tout-petits, le brocoli se mange aussi cru, en salade, il a une meilleure saveur. Sa richesse en myrosinase, en fortifiants et en fer, lui donne un superpouvoir de protéger les cellules du corps contre tout type de cancer.

  • La betterave

On peut très bien manger des betteraves cuites que crues sous forme d’ingrédient dans une salade de crudité. Cependant, dans ce second cas, il faut en limiter la quantité. Il apporte énormément de fer, de magnésium, de potassium et surtout de vitamines. Cuit, il peut favoriser l’hypertension artérielle.

  • Les graines de Chia :

Il suffit de trois cuillères à café de graines de chia pour obtenir la quantité de calcium contenue dans un demi-litre de lait. Celles-ci aussi contiennent une forte concentration de fer et de magnésium. Voilà pourquoi, on le considère comme le pilier de l’alimentation crue.

  • Le poisson et les fruits de mer :

Le poisson et les fruits de mer font partie des aliments les plus délicats que vous puissiez manger. S’ils sont cuits trop longtemps, ils deviendront caoutchouteux et secs ; s’ils ne sont pas cuits assez longtemps, ils risquent de provoquer une intoxication alimentaire. C’est pourquoi de nombreux chefs préfèrent servir le poisson et les fruits de mer crus, ou « à la manière des sushis ». Lorsqu’ils sont correctement préparés, les poissons et fruits de mer crus peuvent non seulement être consommés sans danger, mais aussi être extraordinairement délicieux. La clé est de commencer avec les ingrédients les plus frais possible. Recherchez le poisson qui est brillant et ferme au toucher, sans signe de meurtrissure ou de brunissement. Les fruits de mer doivent également être frais et d’une couleur vive. Si vous n’êtes pas sûr de la qualité du poisson, il est toujours préférable d’opter pour la prudence et de le cuire complètement. Toutefois, si vous parvenez à trouver des ingrédients de haute qualité, manger du poisson et des fruits de mer crus peut être une expérience culinaire vraiment mémorable.

Comment s’assurer de bien consommer les aliments crus sans risque d’intoxication ?

Il n’est secret pour personne que les fruits et légumes crus regorgent d’enzymes et de nutriments qui peuvent aider votre organisme à fonctionner au mieux. Cependant, il existe également un risque d’intoxication alimentaire si vous ratez certaines précautions nécessaires. Voici quelques pratiques essentielles à adopter lors de la préparation de vos repas et spécialement pour profiter des aliments crus sans craindre de tomber malade :

  1. Avant de manipuler tout aliment, une hygiène soigneuse est primordiale. Cela inclut le lavage des mains avant et après tout contact avec des surfaces susceptibles d’être contaminées, comme les poignées de porte ou les comptoirs.
  2. Assurez-vous que tous les fruits et légumes sont correctement lavés avant de les manger. Même si vous allez les éplucher, il est important de les laver d’abord pour éliminer toute saleté ou bactérie.
  3. Évitez la contamination croisée en séparant les aliments crus de ceux cuits. Utilisez des planches à découper, des couteaux et des récipients de stockage différents pour chaque type d’aliment.
  4. Si vous n’avez pas l’intention de manger les aliments crus immédiatement, conservez-les correctement au réfrigérateur ou au congélateur. Ne les laissez pas trop longtemps à température ambiante, car cela peut augmenter le risque de prolifération bactérienne.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -