Fesses galbées, jambes toniques, …, un des pouvoirs du yoga

Le yoga est souvent associé à une activité qui équilibre l’esprit, mais ses bienfaits physiques sont sous-estimés. Il est idéal pour faire travailler l’ensemble du corps, le yoga peut également être un excellent outil de tonification si les bonnes zones sont ciblées.

Il existe un certain nombre de postures qui visent à tonifier les cuisses et à sculpter des jambes fortes et minces. S’il est pratiqué correctement, le yoga ne fait pas que tonifier et raffermir vos fessiers, il vous donne des fesses rondes, définies et soulevées. Prêt à obtenir des fesses d’acier et des cuisses toniques ? Découvrez ci-dessous les meilleures postures. Maintenez chaque posture pendant cinq respirations, ou dix si vous voulez augmenter l’intensité !

  1. CHIEN TÊTE EN BAS (URDHVA MUKHA SVANASANA).

  • Mettez-vous sur le ventre, avec les jambes tendues derrière vous.
  • Pliez les bras, en ramenant les paumes de vos mains vers l’arrière pour encadrer vos côtes et rentrez vos coudes.
  • Pressez les paumes de vos mains ensemble pour dégager votre poitrine du plancher et étirer vos bras.
  • Pressez sur le haut de vos pieds pour stimuler vos cuisses et affiner vos fesses.

Ce qu’il cible : Les poignets, les épaules, les jambes et les fesses.

Comment cela fonctionne-t-il ? Le fait d’appuyer sur les pieds tonifiera l’ensemble de vos jambes et de vos fessiers (et vous empêchera de vous tordre le bas du dos).

  1. FENTE BASSE (ANJANEYASANA).

  • En partant de la position du chien tête en bas, avancez votre pied droit entre les deux mains.
  • Appuyez le bout de vos doigts sur le sol afin d’éloigner vos épaules de vos oreilles et de soulever votre sternum.
  • Appuyez fermement sur le talon arrière et rapprochez l’intérieur de vos cuisses.
  • Inspirez pour élargir le haut du dos, expirez pour rentrer et remonter le ventre.

Ce qu’il cible : Le tronc, les fesses et les cuisses.

Comment cela fonctionne-t-il ? Anjaneyasana allonge les quadriceps et les ischio-jambiers et renforce le tronc. Remarque : veillez à serrer l’intérieur des cuisses l’une contre l’autre pour profiter pleinement des avantages de cette pose.

  1. POSE DE LA DÉESSE (UTKATA KONASANA).

  • Tenez-vous debout, les pieds bien écartés, les gros orteils tournés vers l’extérieur.
  • Faites remonter vos rotules le long de vos cuisses et faites travailler votre plancher pelvien.
  • Inspirez pour rapprocher le nombril de la colonne vertébrale, puis expirez pour plier les genoux et faire descendre les os du bassin vers le sol.
  • Les mains sont appuyées sur les cuisses ou posées avec le bout des doigts devant le cœur. Restez en position pendant cinq respirations.

Ce qu’il cible : Le tronc et les cuisses.

Comment cela fonctionne-t-il ? La pose de la déesse est à la fois énergisante et ancrée dans le sol. Elle nous relie à la terre par la plante des pieds, active nos cuisses et apporte du feu au ventre.

  1. PLANCHE LATÉRALE (VISISTHASANA).

  • Commencez par la pose de la planche, avec les épaules empilées sur les poignets et le sommet de votre tête s’éloignant de votre queue.
  • Appuyez fortement sur vos talons et transférez votre poids sur votre main gauche.
  • Passez sur le bord extérieur de votre pied gauche, en plaçant votre pied droit par-dessus.
  • Rentrez votre ventre pour stabiliser votre centre et inspirez le bout de vos doigts droits vers le ciel.
  • Serrez l’intérieur de vos cuisses l’une contre l’autre et remontez vos hanches.

Ce qu’il cible : Poignets, bras, épaules, ventre, fesses et cuisses.

Comment cela fonctionne-t-il ? Se tenir en équilibre sur une main favorise l’activation de la zone centrale. De plus, en appuyant le bord de la lame de vos pieds sur le sol et en soulevant les hanches, vous activez les muscles des jambes.

  1. POSE DE LA CHAISE (UTKATASANA).

  • Placez-vous debout, les pieds rapprochés, les gros orteils en contact.
  • Inspirez tout en levant les bras vers le haut et en rapprochant les aisselles entre elles.
  • Expirez et pliez les genoux, en faisant descendre les os de votre siège vers le sol.
  • Inspirez pour rapprocher les cuisses et allonger le coccyx vers le bas, expirez pour rentrer le ventre.

Ce qu’il cible : Les pieds, les jambes, les fesses et le tronc.

Comment cela fonctionne-t-il ? En vous ancrant dans vos pieds et en serrant vos genoux et vos cuisses, vous tonifiez les muscles des jambes et des fessiers.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.