Hypothyroïdie: ces 7 symptômes qui indiquent que vous êtes peut-être atteinte

Publicité

Identifier l’hypothyroïdie et ses causes est une affaire compliquée. Nombre des symptômes de l’hypothyroïdie sont vagues et correspondent également à d’autres maladies. Les médecins passent souvent à côté d’un problème de thyroïde parce qu’ils se fient uniquement à quelques analyses traditionnelles, et manquent d’autres indices. La façon la plus sensible de détecter ce genre de problème, c’est d’écouter votre corps.

Voici certains signes évidents d’une fatigue liée au fonctionnement de la thyroïde :

1 Un état léthargique

La fatigue et le manque d’énergie sont des signes typiques d’un dysfonctionnement de la thyroïde. Un lien a également été établi entre cette maladie et la dépression. Si vous souffrez d’une dépression, veillez à ce que votre médecin vérifie vos taux d’hormones thyroïdiennes. Il est essentiel de souligner que la fatigue et le manque d’énergie ne doivent pas toujours être mis sur le compte d’un dysfonctionnement de la thyroïde. La fatigue liée à un problème de thyroïde commence à se manifester lorsque votre niveau d’énergie s’épuise vite, en particulier en comparaison à votre forme physique ou vos capacités habituelles. Si votre thyroïde est faible, il vous sera difficile de maintenir un niveau d’énergie normal. Vous remarquerez que vous n’avez plus la même énergie que d’habitude.

2 Fatigue intense et permanente

Vous avez l’impression de ne pas avoir suffisamment d’énergie pour faire du sport, et vous n’en faites pas régulièrement. Vous vous sentez fatigué, ou la tête lourde, en particulier l’après-midi. Votre tête est un indicateur très précis du fonctionnement de la thyroïde. Vous vous endormez dès que vous vous asseyez si vous n’êtes pas occupé.

3 Une prise de poids

Une prise de poids rapide ou une difficulté à perdre du poids, en dépit d’un programme sportif intensif et alors que vous surveillez votre alimentation, est un autre signe.

4 Une peau rêche et squameuse et/ou des cheveux secs

Si vous avez constamment la peau sèche, et que les crèmes et lotions hydratantes n’y changent rien, une hypothyroïdie pourrait en être responsable.

5 Une perte de cheveux

Les femmes, en particulier, doivent se préoccuper de leur thyroïde en cas de perte inexpliquée des cheveux. Heureusement, si votre perte de cheveux est due à un mauvais fonctionnement de votre thyroïde, ils repousseront rapidement avec un traitement approprié de votre thyroïde.

6 Une sensibilité au froid

Le fait d’avoir constamment froid est également le signe d’un ralentissement de la thyroïde. Les personnes souffrant d’hypothyroïdie ont du mal à se réchauffer, même dans un sauna, et ne transpirent pas lorsqu’elles pratiquent une activité physique modérée.

7 Faible température basale

Une faible température basale du corps, moins de 36,4°C en moyenne, pendant au moins trois jours, est également un signe révélateur d’hypothyroïdie.

N’importe lequel de ces symptômes peut faire penser à une thyroïde fonctionnant au ralenti. Plus vous présentez de symptômes, parmi ceux ci-dessus, plus il est probable que vous souffriez d’hypothyroïdie.

Les facteurs héréditaires de l’hypothyroïdie

De plus, si un membre de votre famille présente l’un quelconque des troubles ou signes suivants, vos risques de présenter des problèmes de thyroïde sont plus élevés :

Goître
Diabète
Sclérose en plaques (SEP)
Cheveux gris à un âge précoce
Maladies auto-immunes (telles que polyarthrite rhumatoïde, lupus, sarcoïdose, Syndrome de Sjögren)
Taux élevés de cholestérol
Le fait d’être gaucher
La maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse
Fonction thyroïdienne élevée ou faible

Plus vous serez attentif à vos propres symptômes et facteurs de risque, et plus vous présenterez un tableau complet à votre médecin, plus vous aurez de chances d’obtenir un traitement adapté.