Les dangers de l’hypertension : les effets connus et méconnus sur le corps

L’hypertension artérielle est un facteur de risque qui ne se limite pas aux maladies cardiaques. Voici les complications connues et méconnues que l’hypertension artérielle peut entraîner.

L’hypertension artérielle peut endommager votre corps pendant des années avant que les symptômes ne se manifestent. Une hypertension artérielle non contrôlée peut entraîner une invalidité, une mauvaise qualité de vie, voire une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral mortel. Des changements de mode de vie peuvent aider à contrôler votre hypertension afin de réduire le risque de complications pouvant mettre votre vie en danger.

Voici un aperçu des complications que l’hypertension non contrôlée peut entraîner.

Dommages à vos artères

Les artères saines sont souples, solides et élastiques. Leur paroi interne est lisse, de sorte que le sang circule librement, fournissant aux organes et aux tissus vitaux des nutriments et de l’oxygène.

L’hypertension augmente progressivement la pression du sang qui circule dans vos artères. Par conséquent, vous avez peut-être :

– Des artères endommagées et rétrécies. L’hypertension artérielle peut endommager les cellules de la paroi interne de vos artères. Lorsque les graisses de votre alimentation entrent dans votre circulation sanguine, elles peuvent s’accumuler dans les artères endommagées. Au final, les parois de vos artères deviennent moins élastiques, ce qui limite le flux sanguin dans tout votre corps.

– Anévrisme. Avec le temps, la pression constante du sang circulant dans une artère affaiblie peut entraîner l’élargissement d’une section de sa paroi et former un renflement (anévrisme). Un anévrisme peut potentiellement se rompre et provoquer une hémorragie interne mortelle. Les anévrismes peuvent se former dans n’importe quelle artère, mais ils sont plus fréquents dans la plus grande artère de votre corps (l’aorte).

Dommages à votre cœur

L’hypertension artérielle peut causer de nombreux problèmes cardiaques, notamment :

– La maladie des artères coronaires. Les artères rétrécies et endommagées par l’hypertension artérielle ont du mal à alimenter votre cœur en sang. Lorsque le sang ne peut pas circuler librement vers votre cœur, vous pouvez avoir des douleurs thoraciques (angine), un rythme cardiaque irrégulier (arythmies) ou une crise cardiaque.

– Cœur gauche hypertrophié. Une pression artérielle élevée oblige votre cœur à travailler plus fort pour pomper le sang vers le reste de votre corps. Une partie de votre cœur (ventricule gauche) s’épaissit alors. Un ventricule gauche épaissi augmente votre risque de crise cardiaque, d’insuffisance cardiaque et de mort cardiaque subite.

– Insuffisance cardiaque. Au fil du temps, la pression exercée sur votre cœur par l’hypertension artérielle peut entraîner un affaiblissement du muscle cardiaque et une diminution de son efficacité. Au bout d’un certain temps, votre cœur débordé commence à défaillir. Les dommages causés par les crises cardiaques aggravent encore ce problème.

Dommages au cerveau

Votre cerveau dépend d’un apport sanguin nourrissant pour fonctionner correctement. Mais l’hypertension artérielle peut causer plusieurs problèmes, notamment

– L’accident ischémique transitoire (AIT). Parfois appelé « mini-attaque », un AIT est une interruption brève et temporaire de l’apport sanguin au cerveau. Le durcissement des artères ou la formation de caillots sanguins causés par l’hypertension artérielle peuvent provoquer un AIT. L’AIT est souvent un avertissement que vous risquez de subir un accident vasculaire cérébral complet.

– Accident vasculaire cérébral (AVC). Un accident vasculaire cérébral se produit lorsqu’une partie de votre cerveau est privée d’oxygène et de nutriments, entraînant la mort des cellules du cerveau. Les vaisseaux sanguins endommagés par l’hypertension artérielle peuvent se rétrécir, se rompre ou fuir. L’hypertension artérielle peut également provoquer la formation de caillots de sang dans les artères menant au cerveau, bloquant le flux sanguin et pouvant provoquer un accident vasculaire cérébral.

– La démence. Des artères rétrécies ou bloquées peuvent limiter le flux sanguin vers le cerveau, ce qui peut entraîner un certain type de démence (démence vasculaire). Un accident vasculaire cérébral qui interrompt le flux sanguin vers le cerveau peut également provoquer une démence vasculaire.

– Déficience cognitive légère. Cet état est une étape de transition entre les changements de compréhension et de mémoire qui accompagnent généralement le vieillissement et les problèmes plus graves causés par la démence. Des études suggèrent que l’hypertension artérielle peut entraîner des troubles cognitifs légers.

Dommages aux reins

Les reins filtrent l’excès de liquide et les déchets de votre sang, un processus qui nécessite des vaisseaux sanguins sains. L’hypertension artérielle peut endommager les vaisseaux sanguins qui se trouvent dans vos reins et qui y mènent. Le fait d’être diabétique en plus d’une tension artérielle élevée peut aggraver les dommages.

Les problèmes rénaux causés par l’hypertension artérielle sont notamment les suivants

– Les cicatrices rénales (glomérulosclérose). Ce type de dommage rénal survient lorsque de minuscules vaisseaux sanguins à l’intérieur du rein deviennent cicatrisés et incapables de filtrer efficacement les liquides et les déchets de votre sang. La glomérulosclérose peut entraîner une insuffisance rénale.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

– Insuffisance rénale. L’hypertension artérielle est l’une des causes les plus fréquentes de l’insuffisance rénale. Des vaisseaux sanguins endommagés empêchent les reins de filtrer efficacement les déchets de votre sang, ce qui permet à des niveaux dangereux de liquide et de déchets de s’accumuler. Vous pourriez finalement avoir besoin d’une dialyse ou d’une transplantation rénale.

Dommages aux yeux

L’hypertension artérielle peut endommager les minuscules et délicats vaisseaux sanguins qui alimentent les yeux en sang, provoquant ainsi des lésions :

– des lésions de la rétine (rétinopathie). L’endommagement du tissu photosensible à l’arrière de l’œil (rétine) peut entraîner des saignements dans l’œil, une vision floue et une perte totale de la vue. Le risque est encore plus grand si vous souffrez de diabète en plus de l’hypertension.

– Accumulation de liquide sous la rétine (choroïdopathie). La choroïdopathie peut entraîner une vision déformée ou parfois des cicatrices qui altèrent la vision.

– Lésions nerveuses (neuropathie optique). Un blocage de la circulation sanguine peut endommager le nerf optique, entraînant des saignements dans l’œil ou une perte de vision.

Dysfonctionnement sexuel

L’incapacité d’avoir et de maintenir une érection (dysfonctionnement érectile) devient de plus en plus fréquente chez les hommes à l’âge de 50 ans. Mais les hommes souffrant d’hypertension artérielle sont encore plus susceptibles de souffrir de dysfonctionnement érectile. En effet, la circulation sanguine limitée causée par l’hypertension peut empêcher le sang de circuler vers le pénis.

Les femmes peuvent également souffrir de dysfonctionnement sexuel en raison de leur tension artérielle élevée. Une diminution du flux sanguin vers le vagin peut entraîner une diminution du désir sexuel ou de l’excitation, une sécheresse vaginale ou des difficultés à atteindre l’orgasme.

Urgences liées à l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est généralement une maladie chronique qui provoque des dommages graduels au fil des ans. Mais parfois, la pression artérielle augmente si rapidement et si fortement qu’elle devient une urgence médicale nécessitant un traitement immédiat, souvent avec une hospitalisation.

Dans ces situations, l’hypertension artérielle peut provoquer :

– des pertes de mémoire, des changements de personnalité, des difficultés de concentration, de l’irritabilité ou une perte de conscience progressive

– AVC

– Lésions graves de l’artère principale du corps (dissection aortique)

– Douleurs thoraciques

– Crise cardiaque

– Pompage soudain du cœur altéré, entraînant un refoulement des liquides dans les poumons, ce qui provoque un essoufflement (œdème pulmonaire)

– Perte soudaine de la fonction rénale

– Complications de la grossesse (prééclampsie ou éclampsie)

– Cécité

Il existe plusieurs solutions naturelles et de changement de style de vie pour baisser et maintenir basse sa tension artérielle. Consultez les nombreux articles que nous avons fait à ce sujet dans pressesante.com.