Hypercholestérolémie : 6 signes qui montrent que vous en souffrez

Si vous présentez l’un des six symptômes suivants, il est possible que vous ayez un taux de cholestérol élevé. Lisez ce qui suit pour découvrir ce qu’ils sont et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Qu’est-ce que l’hypercholestérolémie ?

L’hypercholestérolémie est une affection caractérisée par un taux anormalement élevé de cholestérol dans le sang. Le cholestérol est une substance cireuse, semblable à une graisse, produite par le foie et présente dans certains aliments. Il est essentiel à la production des membranes cellulaires et des hormones, mais un excès de cholestérol peut avoir de graves conséquences sur la santé.

L’hypercholestérolémie peut entraîner la formation de plaques dans les artères, ce qui peut restreindre la circulation sanguine et augmenter le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Le traitement de l’hypercholestérolémie consiste généralement à modifier le mode de vie et pratiquer une activité physique. Dans certains cas, des médicaments peuvent également être nécessaires pour baisser le taux du mauvais cholestérol.

L’hypercholestérolémie peut se manifester subitement. En revanche, nous allons partager avec vous quelques signes qui montrent que vous pourriez en être atteint.

Une douleur ou une gêne au centre de votre poitrine (thorax) :

Les douleurs thoraciques sont l’un des premiers signes qui indiquent un excès de cholestérol dans le sang. Ces douleurs sont le résultat de l’accumulation de cholestérol dans les artères du cœur (coronaires), entraînant une mauvaise oxygénation du muscle cardiaque. Cette douleur thoracique peut se manifester uniquement pendant l’effort (en marchant, par exemple), ou même au repos.

Lorsque le cholestérol s’accumule dans les artères coronaires, il provoque une affection appelée athérosclérose. L’athérosclérose est une cause majeure des crises cardiaques. Si vous avez des douleurs thoraciques, il est important de consulter un médecin pour savoir si vous avez un taux de cholestérol élevé et si vous présentez un risque de crise cardiaque. Les traitements visant à réduire le taux de cholestérol peuvent contribuer à prévenir les douleurs thoraciques et à réduire votre risque de crise cardiaque.

Douleur ou gêne dans le dos, les bras, l’épaule, le cou et la mâchoire.

Cette douleur est causée par l’accumulation de plaque dans les artères, ce qui rétrécit les artères et réduit le flux sanguin. Dans la plupart des cas, la douleur est temporaire et disparaît au bout de quelques minutes. Toutefois, si la douleur s’aggrave, vous devez être conscient qu’il s’agit d’un sérieux problème de santé. Si vous ressentez une douleur ou une gêne dans ces zones, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic.

Essoufflement.

L’essoufflement est un symptôme courant de l’hypercholestérolémie. Cela signifie que votre cœur est en train de doubler ses efforts pour pomper le sang et subvenir aux besoins de votre organisme. Si vous ressentez de l’essoufflement accompagné à une fatigue subite ou des douleurs thoraciques, vous devez faire une prise de sang pour déterminer le taux du mauvais cholestérol LDL.

Engourdissement, picotement ou faiblesse dans les jambes.

Cela se produit parce que des dépôts de cholestérol peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins qui alimentent les jambes, limitant la circulation sanguine et provoquant des lésions nerveuses. Dans les cas graves, cela peut entraîner une paralysie. Parmi les autres symptômes de l’hypercholestérolémie, citons la douleur dans les jambes lors de la marche, la difficulté à monter les escaliers et les pieds froids. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est important de faire un test de cholestérol.

Gonflement de la partie inférieure de vos jambes.

Connu médicalement sous le nom d’œdème périphérique, ce phénomène fait partie des signes les plus répandus de l’hypercholestérolémie. En endommageant la paroi des vaisseaux sanguins, cela permet aux fluides de s’échapper des vaisseaux et de s’accumuler dans les tissus des jambes. En plus de provoquer un gonflement des jambes, l’hypercholestérolémie peut également entraîner d’autres problèmes tels que des retards dans la cicatrisation des plaies, des modifications de la peau et la perte de cheveux. Si vous avez un taux de cholestérol élevé, surveillez l’apparition de tout changement dans vos jambes ou vos pieds. Et si vous développez un œdème périphérique, n’oubliez pas de consulter votre médecin afin de commencer immédiatement un traitement.

Points jaunes sous forme de boutons autour des yeux.

L’un des signes les plus courants de l’hypercholestérolémie est la formation de taches jaunes autour des yeux. Ces taches sont en fait une accumulation de cholestérol et d’autres dépôts graisseux sous la peau. Avec le temps, ces dépôts peuvent durcir et former des boutons. Bien que ces boutons ne soient pas nécessairement douloureux, ils peuvent être inesthétiques et provoquer un sentiment de gêne. Malgré que des remèdes naturels pourraient être efficaces pour éliminer ces taches jaunes comme l’huile de ricin ou les graines de fenugrec. Il est toutefois recommandé de faire appel à un médecin traitant pour déterminer la cause sous-jacente et y mettre terme définitivement.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.