Huile essentielle de gingembre (Zingiber officinalis)

huile essentielle de gingembre

Le gingembre est une plante condimentaire à rhizome charnu. On l’emploie, en général, comme épice afin de rehausser la saveur des préparations culinaires. Du fait de ses propriétés pharmacologiques, il constitue également une solution naturelle à de nombreux problèmes de santé. D’ailleurs, que ce soit en phytothérapie ou en aromathérapie, ses effets bénéfiques sur la santé ne sont plus à prouver. Découvrons dans cet article les propriétés et l’utilisation de son huile essentielle. Notons que celle-ci s’obtient par la distillation complète des souches rhizomateuses.

Caractéristiques biochimiques

L’huile essentielle de gingembre contient de nombreux agents actifs qui sont à l’origine de ses qualités thérapeutiques. Ses principaux composants sont l’alpha-zingibérène et le béta-sesquiphéllandrène. Ils représentent respectivement 30 % et 10 % du taux des composants bioactifs. On note également la présence d’autres composés comme l’ar-curcumène, le camphène et le béta-bisabolène.

Au niveau organoleptique, elle dégage une odeur chaude, épicée, piquante avec une note citronnée.

Propriétés et usages en médecine naturelle

Santé :

L’huile essentielle de gingembre favorise la digestion et aide à lutter contre l’inappétence. Elle intervient principalement dans le traitement des troubles digestifs comme la constipation, les coliques, le météorisme et les digestions difficiles. Elle permet également de combattre les maux de ventre, les nausées et le mal de transport.

En outre, on lui attribue des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Ainsi, elle permet d’améliorer le confort articulaire et musculaire. Ses principales indications sont les arthrites, les arthroses et les rhumatismes. Elle atténue également les douleurs musculaires ainsi que celles survenant à la ménopause et pendant la période prémenstruelle.

Enfin, elle favorise le confort respiratoire.

Bien-être :

Cette huile stimule les fonctions du système nerveux central. Elle agit majoritairement comme tonique général, nerveux et sexuel. En effet, on lui prête des effets aphrodisiaques. Elle est également efficace contre le stress, l’angoisse, l’asthénie physique et la fatigue intellectuelle.

Beauté :

Cette essence constitue l’ingrédient de plusieurs parfums. Sur le plan capillaire, elle favorise la tonicité des cheveux. Elle stimule également leur pousse et limite les chutes.

Voie d’administration

Application locale :

Par voie cutanée, diluer 1 goutte d’huile essentielle (HE) de gingembre dans 4 gouttes d’huile végétale. Ensuite, utiliser le mélange pour masser les parties à traiter.

Pour un bain aromatique, ajouter 4 à 5 gouttes d’HE dans une préparation pour le bain.

Afin d’optimiser les soins capillaires, déposer 1 ou 2 gouttes d’HE dans du shampooing, lotion ou crème pour les cheveux.

Diffusion :

Cette voie d’administration convient aux femmes enceintes et aux bébés. Utiliser 1 à 2 gouttes d’HE pour une plage de diffusion de 30 minutes.

Inhalation ou olfaction :

Respirer directement au-dessus du flacon ou opter pour une inhalation sèche ou humide.

Voie orale :

Sur indication médicale uniquement.

Motifs de prudence

Sauf sous la recommandation d’un médecin, l’usage de l’huile essentielle de gingembre n’est pas adapté aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans.

Enfin, pour prévenir les risques d’irritations cutanées, son utilisation sous sa forme pure pour une application externe est à éviter.