Huile essentielle de citronnier

huile essentielle de citronnier

Le citronnier, de son nom scientifique Citrus limon, est un arbre principalement cultivé pour ses fruits : le citron. Outre ses intérêts en alimentation, en cosmétique et en parfumerie, il attire également de nombreux thérapeutes grâce à ses qualités curatives. Par ailleurs, en aromathérapie, on exploite de plus en plus les vertus d’une essence concentrée extraite de ses feuilles.

Son profil biochimique

L’huile essentielle de citronnier est riche en limonène, qui représente 60 à 75 % de ses composants. Elle contient également du citral.

Quant à ses caractéristiques organoleptiques, on la reconnaît facilement grâce à son odeur fraîche, douce et citronnée.

Principales indications thérapeutiques

L’huile essentielle de citronnier stimule les fonctions du système digestif. En favorisant la digestion, elle aide à lutter contre certains troubles comme les ballonnements ou encore l’indigestion. Elle améliore également les fonctions hépatiques, pancréatiques et rénales. Se faisant, elle favorise les fonctions purgatives de l’organisme. Elle participe également à l’évacuation des toxines et à l’élimination des calculs rénaux.

En outre, elle tend à stimuler la circulation sanguine et lymphatique. Elle participe, entre autres, à la diminution du taux de cholestérol et de triglycéride dans le sang. Elle contribue ainsi à réduire les risques de maladies cardiovasculaires tout en augmentant la tonicité veineuse.

Cette huile développe également des propriétés toniques. Elle permet de combattre efficacement les états de fatigue physique et de baisse d’énergie. Au niveau psychologique, elle est utile en cas de nervosité et de manque de concentration.

Ses autres indications en médecine naturelle sont les suivantes :

  • Affaiblissement des défenses immunitaires
  • Surpoids et obésité
  • Nausées et mal de transport
  • Affections dermatologiques : dermatite et eczéma
  • Infections d’origine virale, microbienne et bactérienne
  • Maladies inflammatoires : arthrite et tendinite
  • Problèmes capillaires : cheveux gras et pellicules

Recommandations d’utilisation et posologie

L’huile essentielle de citronnier s’administre à la fois en interne et en externe.

Voie orale :

Sur un morceau de sucre, ajouter 2 gouttes d’huile essentielle de citronnier. Cela permet de stimuler les fonctions digestives et aide à combattre les nausées.

Voie locale (cutanée et capillaire) :

Pour une huile de massage, prévoir une préparation huileuse faite de 2 gouttes d’huile essentielle et 8 gouttes d’huile végétale. En 2 à 3 fois par jour, appliquer délicatement le mélange directement sur les zones concernées.

Pour résoudre les problèmes capillaires, intégrer 1 goutte d’huile essentielle dans une petite quantité de shampooing.

En diffusion atmosphérique :

Déposer 2 à 3 gouttes dans le diffuseur. Renouveler l’opération toutes les heures selon vos besoins.

Précautions d’emploi, contre-indications et effets secondaires notoires

L’huile essentielle de citronnier est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans, sauf sur indication du médecin. Dans ce cas, l’usage thérapeutique doit obligatoirement se faire sous l’étroite surveillance d’un thérapeute.

En outre, l’application cutanée sous sa forme pure provoque des irritations plus ou moins graves de la peau. Afin de les éviter, il est préférable de toujours la diluer. L’exposition au soleil et aux rayons UV est également à éviter après chaque application.