Historique et spécificités du millepertuis

spécificités du millepertuis

Le millepertuis ou hypericum perforatum (non scientifique) est un remède thérapeutique naturel du monde entier. En effet, on peut le trouver presque partout sauf dans les zones désertiques et les pays arctiques. Son nom veut intégralement dire : mille trous, car si on examine de plus près ses feuilles, on a l’impression qu’elles sont vêtues de très nombreuses petites perforations qui ressemblent à des glandes translucides. Sous-classe dilleniidaie et du genre hypericum, il appartient à la famille des hypericaceae (hypéricacées). Depuis plus de 2000 ans, il est fréquemment employé sous l’aspect d’huile rouge (une macération des jeunes feuilles dans de l’huile d’olive). Cet arbuste de 5 à 10 m de haut abrite des magnifiques fleurs avec une nuance de couleur jaune et des fruits en capsules sèches. Il renferme richement une huile essentielle, ainsi que de l’hypéricine, de la résine molle, du germacrène-D et des acides phénols.

Le millepertuis pour améliorer la santé

Les vertus de cette plante thérapeutique sont essentiellement utilisées pour son effet antidépresseur et sa fonction bonne mine. En effet, elle règle efficacement les stress importants, troubles de l’humeur et tous les problèmes liés à la dépression (légère ou modérée). Ce végétal est aussi un antalgique naturel, un anti-inflammatoire puissant, un cicatrisant fiable et légèrement anti-infectieux. Il soigne les bosses, les contusions, les infections urinaires et rénales.

Le millepertuis en phytothérapie (forme et usage)

Après la transformation des sommités florales, les produits phytothérapiques à base du millepertuis sont fabriqués sous forme :

  • de liquide huileux plein d’arômes,
  • d’extrait sec, solide ou liquide,
  • de teinture-mère des feuilles,
  • de poudre de plante,
  • et des infusions.

Quelles sont les autres raisons qui doivent nous pousser à le prendre ?

Le millepertuis agit efficacement sur les brûlures ou les irritations cutanées, les douleurs articulaires et musculaires. Son huile présente une propriété ultra apaisante qui traite les troubles du sommeil ou les soucis traumatiques et inflammatoires. De plus, elle peut soulager les vergetures, voire même les éliminer. Idéal pour optimiser la cicatrisation des muqueuses et des chéloïdes. Le millepertuis assure le confort psycho-émotionnel et le bien-être énergétique. Il peut vraisemblablement aider dans le sevrage tabagique. Cette herbe de Saint-Jean est aussi accessible en officine.

Risques et contre-indications connues

Pour utiliser sereinement le millepertuis, il faut :

  • le tenir hors de portés des jeunes enfants ;
  • réduire de manière progressive les doses lors d’une cure (au lieu d’arrêter soudainement) ;
  • éviter le contact avec les yeux ;

L’usage de cette plante n’est pas conseillé chez les allergiques à cette espèce de plante, les femmes enceintes ou allaitantes et les petits gamins (- 6 ans). Il est aussi interdit chez les individus qui ont des problèmes de fertilité et qui souffrent de certaines maladies (Alzheimer, troubles bipolaires ou schizophrènes). Il a aussi des interactions pharmacologiques. Donc, à ne pas utiliser lors d’une cure contraceptive orale.