Hirsutisme: quand les femmes ont autant de poils que les hommes

L’hirsutisme est un état chez les femmes qui se traduit par une croissance excessive de poils foncés et/ou abondants selon un schéma masculin: visage, poitrine et dos.

Dans l’hirsutisme, la croissance excessive des poils est souvent due à un excès d’hormones mâles (androgènes), principalement la testostérone. Les femmes qui souhaitent traiter l’hirsutisme ont à leur disposition des méthodes d’autogestion et des options de traitement efficaces.

Symptômes de l’hirsutisme

L’hirsutisme est une forme de pilosité corporelle rigide ou foncée, apparaissant sur le corps où les femmes n’ont généralement pas de poils:  le visage, la poitrine, le bas du ventre, l’intérieur des cuisses et le dos. Les opinions sur ce qui est considéré comme excessif varient considérablement d’une personne à l’autre.

 

Lorsque des niveaux élevés d’androgènes provoquent l’hirsutisme, d’autres signes peuvent se développer au fil du temps, un processus appelé virilisation. Les signes de virilisation peuvent inclure :

Voix qui s’approfondit
Calvitie
Acne
Diminution de la taille des seins
Augmentation de la masse musculaire
Élargissement du clitoris

Quand consulter un médecin

Si vous pensez avoir trop de poils  sur le visage ou le corps, parlez à votre médecin des possibilités de traitement.

L’excès de pilosité sur le visage ou le corps est souvent le symptôme d’un problème médical sous-jacent. Consultez votre médecin pour une évaluation si, sur quelques mois, vous présentez une pilosité importante ou rapide sur votre visage ou votre corps ou des signes de virilisation. Vous pouvez être orienté vers un médecin spécialisé dans les troubles hormonaux (endocrinologue) ou les problèmes de peau (dermatologue).

Causes de l’hirsutisme

L’hirsutisme peut être causé par :

Le syndrome des ovaires polykystiques

Cette affection, qui débute souvent à la puberté, entraîne un déséquilibre des hormones sexuelles. Au fil des ans, ce syndrome peut lentement entraîner une croissance excessive des cheveux, des règles irrégulières, l’obésité, l’infertilité et parfois de multiples kystes sur les ovaires.

Le syndrome de Cushing

Ce syndrome se produit lorsque votre corps est exposé à des niveaux élevés de l’hormone cortisol. Il peut se développer lorsque vos glandes surrénales produisent trop de cortisol ou lorsque vous prenez certains médicaments sur une longue période.

Hyperplasie congénitale des surrénales

Cette affection héréditaire se caractérise par une production anormale d’hormones stéroïdes, dont le cortisol et les androgènes, par vos glandes surrénales.

Des tumeurs

Rarement, une tumeur sécrétant des androgènes dans les ovaires ou les glandes surrénales peut provoquer un hirsutisme.

Médicaments

Certains médicaments peuvent provoquer l’hirsutisme. Il s’agit notamment de médicaments  utilisés pour traiter les femmes atteintes d’endométriose. De la testostérone ou de la déhydroépiandrostérone (DHEA). Si votre partenaire utilise des produits topiques contenant des androgènes, vous pouvez également être affectée par le contact de peau à peau.

Souvent, l’hirsutisme se produit sans cause identifiable.

Facteurs de risque de l’hirsutisme

Plusieurs facteurs peuvent influer sur la probabilité de développer l’hirsutisme, notamment

Les antécédents familiaux

Plusieurs conditions qui provoquent l’hirsutisme, y compris l’hyperplasie congénitale des surrénales et le syndrome des ovaires polykystiques, sont présentes dans les familles.

Ancêtres

Les femmes d’origine méditerranéenne, moyen-orientale et sud-asiatique sont plus susceptibles que les autres femmes d’avoir une pilosité corporelle sans cause identifiable.

L’obésité

L’obésité entraîne une augmentation de la production d’androgènes, ce qui peut aggraver l’hirsutisme.

Complications de l’hirsutisme

L’hirsutisme peut être émotionnellement pénible. Certaines femmes se sentent gênées d’avoir des poils non désirés. Certaines développent une dépression. De plus, bien que l’hirsutisme ne provoque pas de complications physiques, la cause sous-jacente d’un déséquilibre hormonal peut en provoquer.

Si vous souffrez d’hirsutisme et avez des règles irrégulières, vous pouvez être atteinte du syndrome des ovaires polykystiques, qui peut inhiber la fertilité. Les femmes qui prennent certains médicaments pour traiter l’hirsutisme doivent éviter de tomber enceinte en raison du risque de malformations congénitales.

Prévention

Perdre du poids, si vous êtes en surpoids, peut aider à réduire l’hirsutisme. En particulier si vous souffrez du syndrome des ovaires polykystiques.