Helicobacter pylori : 5 remèdes naturels pour se soigner

Helicobacter pylori dans l estomac
Helicobacter pylori : 5 remèdes naturels pour se soigner
L’helicobacter pylori (H.pylori) peut entraîner plusieurs problèmes de santé allant de la gastrite chronique en passant par le cancer de l’estomac et de nombreux autres systèmes organiques. Le traitement de cette infection peut nécessiter la prise d’antibiotiques, pourtant, cela ne suffira pas  forcément à éradiquer les bactéries. Si vous souffrez de cette maladie, nous vous proposons ci-dessous un plan de traitement naturel efficace.

Qu’est-ce que l’Helicobacter pylori ?

L’Helicobacter pylori fait partie des bactéries pouvant provoquer des ulcères d’estomac ou des ulcères duodénaux. Ils peuvent ainsi causer d’autres troubles d’estomac comme la brûlure dans l’abdomen, les ballonnements, la nausée, la perte d’appétit, les rots fréquents et la perte de poids inexpliquée. On estime que ces germes qui infectent la muqueuse de l’estomac sont responsables de 50% des ulcères gastro-duodénaux dans le monde.  Cela signifie que H. pylori peut atteindre un grand nombre d’individus. En France, il touche 15 à 30% de la population.

Les 5 traitements naturels à privilégier

L’usage de traitements antibiotiques peut être difficile pour certaines personnes. De plus, il est possible d’éprouver des effets secondaires indésirables tels que les vomissements, la diarrhée, la constipation…. Par conséquent, l’intérêt pour les traitements naturels augmente.  Plusieurs études sur les remèdes naturels de cette bactérie ont été déjà effectuées. La plupart des cures ont permis de réduire le nombre de bactéries dans l’estomac.

Les probiotiques

Les probiotiques sont des microorganismes vivants contribuant à l’équilibre de la flore intestinale et au maintien d’une bonne santé. Autrement dit, ils aident à maintenir l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries intestinales. Les antibiotiques tuent les bonnes et les mauvaises bactéries dans votre estomac tandis que les probiotiques contribuent à reconstituer les bonnes bactéries…De nombreuses personnes utilisent les probiotiques présents dans les produits laitiers et les produits fermentés afin de prévenir les infections gastro-intestinales.

Le thé vert

Une étude réalisée sur des souris a révélé que le thé vert pouvait tuer et ralentir la croissance de la bactérie H. pylori. Cette étude a démontré que la consommation de cette boisson la plus saine et la plus consommée au monde prévient l’inflammation de l’estomac. Consommer le thé durant une infection réduit la gravité de la gastrite. En effet, le thé vert contient de nombreux antioxydants et nutriments.

Le miel

Le miel possède des propriétés antibactériennes que l’on utilise depuis très longtemps comme médicament. Une étude a montré que le miel de Manuka inhibait la prolifération de Helicobacter pylori dans les cellules épithéliales gastriques.

L’aloe vera

L’aloe vera est un médicament à base de plantes utilisé en vue de traiter diverses maladies comme la constipation et le trouble digestif. Lors d’une étude, le gel des feuilles d’une plante d’aloe vera était efficace pour freiner la croissance de H.pylori. Cette plante pourra donc fournir de meilleurs résultats contre cette bactérie lorsqu’elle est utilisée en association avec des antibiotiques.

Le chou de brocoli

Un composé qui se trouve dans les pousses de brocoli appelé sulforaphane peut être efficace contre H.pylori. La recherche sur les souris et les humains suggère que cela réduit l’inflammation gastrique. Le sulforaphane pourrait ainsi réduire la prolifération bactérienne et ses effets. Une étude sur des individus atteints de Helicobacter pylori a démontré que la poudre de germes de brocoli luttait contre les bactéries. Les sulforaphanes constituent alors des ingrédients nutritionnels les plus prometteurs pour combattre contre les formes d’Helicobacter résistantes aux antibiotiques.

D’autres conseils incontournables pour se soigner naturellement

Voici d’autres méthodes qui peuvent vous aider dans le traitement de la maladie issue de la bactérie Helicobacter.

Respecter des règles d’hygiène saines

Dans le but de réduire le risque d’infection due au H.pylori, il va falloir suivre les règles d’hygiène saine. En effet, comme il s’agit d’une maladie provenant d’une bactérie, l’hygiène devient si importante au même titre que votre alimentation. Gardez vos mains propres avant de cuisiner ou manger. Pour faire des vaisselles, utilisez de l’eau chaude et du savon. N’oubliez pas de laver les fruits et les légumes avec de l’eau ou un produit spécial.

Boire abondamment de l’eau

Pour bien hydrater votre corps, il est fortement conseillé de boire beaucoup d’eau au minimum deux litres par jour. Vous pouvez boire encore plus si vous exercez une activité physique régulière qui vous fait transpirer. Il faut donc renouveler l’eau de votre corps.

Les aliments à éviter

Pour ne pas aggraver la maladie due à l’infection de Helicobacter, vous devez supprimer certains aliments. Tous les aliments transformés ou conditionnés sont à proscrire. En effet, ces types de nourritures ne vous procurent pas les nutriments dont vous avez le plus besoin. En général, un aliment transformé contient plusieurs ingrédients et d’autres substances chimiques. Privilégiez plutôt les alimentations « fait maison » ou les repas avec des produits naturels comme les haricots secs, les fruits et légumes frais, le riz brun…Les aliments non transformés sont tellement conseillés afin de vous apporter les substances nécessaires à la stimulation de votre système immunitaire.

Quand appeler un médecin ?

Avant de suivre un traitement naturel, assurez-vous de consulter votre médecin. Avec l’approbation de votre docteur, vous pouvez utiliser ces remèdes comme un traitement adjuvant. Les symptômes de l’infection à Helicobacter pylori incluent la douleur abdominale, les ballonnements, la nausée, le reflux et la manque d’appétit. Toute personne qui présente ces symptômes devrait contacter son médecin. Ne remplacez pas les traitements conventionnels contre cette bactérie par des médicaments naturels sans en avoir discuté avec votre professionnel de santé.Vous savez d’autres remèdes naturels efficaces pour résister à ce germe ? N’hésitez pas à nous partager votre expérience et vos connaissances en la matière ! 

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide