Guérison du diabète de type 2 : quand perdre du poids permet la rémission

Une perte de poids de 10% dans les cinq ans qui suivent le diagnostic de diabète peut permettre d’enclencher une rémission de la maladie. Et ceci sans un très gros effort.

Une rémission chez 9 personnes sur 10

Il avait déjà été démontré qu’une restriction calorique extrême pendant les deux mois après le diagnostic de diabète de type 2 aboutissait à une rémission chez quasiment neuf personnes sur dix. Mais cette approche est particulièrement contraignante et difficile à suivre au quotidien. Une équipe britannique (université de Cambridge) a testé une autre méthode : l’amaigrissement sur la durée.

10% de poids en mois: 30% de rémission à 5 ans

Elle a suivi un millier d’adultes (40 – 69 ans), diabétiques récemment diagnostiqués. Ils ont été intégrés dans un programme de sensibilisation à la perte de poids, reposant sur le comportement alimentaire et l’exercice physique. Le résultat montre qu’une perte de poids de 10% durant la première année, avec ensuite une stabilisation, double la probabilité d’une rémission à cinq ans.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Un amaigrissement plus progressif est également bénéfique. La rémission a concerné 30% des participants à cette étude, ce qui n’est pas rien. Cet objectif a été atteint « sans une intervention intensive sur le mode de vie ou une restriction calorique extrême ». En fait, l’adaptation réfléchie des habitudes alimentaires et physiques permet, dans une proportion significative de cas, d’affronter efficacement le diabète.

Source

Diabetic Medicine (https://onlinelibrary.wiley)