Graisse du ventre : comment booster votre Irisine, l’hormone brûle graisse

Bien que l’alimentation ait un impact très important sur votre poids, l’activité physique est un élément important de l’équation. C’est le facteur équilibrant ultime d’une santé optimale. L’activité physique influence votre biologie de tant de façons qu’il est impossible de résumer ses bienfaits en un seul point.

Ceci dit, une recherche récente suggère qu’une hormone brûleuse de graisse, libérée pendant l’activité physique, joue un rôle. Cette hormone, l’irisine (ou FNDC5), aide votre corps à éliminer les graisses et les empêche avant tout de se former. L’irisine semble booster l’activité de gènes et d’une protéine qui sont essentiels à la transformation des cellules graisseuses blanches en cellules brunes. Elle augmente aussi de façon significative la quantité d’énergie utilisée par ces cellules, ce qui indique qu’elle joue un rôle dans le brûlage des graisses. Les tests montrent que l’irisine est capable de freiner la formation de cellules graisseuses de 20 à 60%. En temps normal, votre corps ne produit que de petites quantités d’irisine. L’activité physique est la clé qui en accélère la production.L’hormone brûleuse de graisse améliore aussi, entre autres, la fonction cardiaque.

Les bienfaits de l’Irisante sur la santé

L’irisine est également classée comme myokine, c’est à dire une cytokine, ou messager chimique, produit par les muscles. Elle présente de nombreux bienfaits pour la santé, notamment, elle :
– réduit la formation de plaques d’athérome en empêchant l’accumulation de cellules inflammatoires, diminuant ainsi votre risque d’athérosclérose
– augmente votre rythme métabolique et la dépense énergétique dans le myocarde (la couche la plus épaisse de votre muscle cardiaque),
– favorise la biogénèse mitochondriale
– provoque l’élongation des télomères dans les cellules. Chez les humains, la longueur des télomères et leur intégrité joue un rôle dans les maladies, la prédisposition aux maladies et le vieillissement. Des télomères courts sont un facteur de risque de développer de nombreuses maladies, notamment un affaiblissement du système immunitaire, le diabète, des maladies neurodégénératives, des lésions athéroscléreuses et des dommages de l’ADN.

Comme indiqué précédemment, l’irisine est un type de myokine, ou messager chimique d’origine musculaire, ou encore un type de protéine. Les myokines sont très anti-inflammtoires, et la recherche suggère que les myokines pourraient jouer un rôle important dans la lutte contre le syndrome métabolique et le cancer, mais aussi, elle augmente:

la sensibilité à l’insuline
l’utilisation du glucose par les muscles
la libération de graisse par les cellules adipeuses
la combustion des graisses, et bloque la graisse corporelle indépendamment de l’apport calorique
Inhibe la libération et l’effet des cytokines inflammatoires produites par la graisse corporelle

Attention aux aliments pro-inflammatoires

Votre alimentation est l’un des principaux outils par lequel vous pouvez donner l’avantage soit aux bons, soit aux mauvais tissus. Si vous consommez des aliments inflammatoires tels que du sucre ou du fructose, des céréales ou autres aliments riches en glucides nets, des gras trans et des aliments transformés en général, votre corps va générer des cytokines inflammatoires. Et malheureusement, il n’est pas possible de compenser une mauvaise alimentation par le sport. Vous ne pourrez jamais faire suffisamment de sport pour fabriquer les myokines nécessaires pour surpasser les cytokines inflammatoires produites par une mauvaise alimentation…

Augmenter son taux d’Irisine et perdre de la graisse

Ceci étant dit, l’une des façons les plus efficaces de booster les myokines est de pratiquer la musculation de haute intensité, combinée à une alimentation saine brûleuse de graisse. On peut aussi choisir le HIIT classique (entrainement fractionné de haute intensité), mais la musculation est plus efficace pour booster les myokines. La musculation de haute intensité vous procure les bienfaits cardiovasculaires. Elle provoque également une fatigue musculaire rapide et profonde. L’activité physique est clairement une stratégie gagnante si vous cherchez à perdre du poids ou améliorer votre santé globale. Souvenez-vous par contre que vous ne pouvez pas compenser tout ce que vous mangez par le sport. La véritable clé pour éliminer des graisses est votre alimentation.

L’HEURE des repas est un autre facteur puissant. Si vous avez des problèmes de poids et/ou de résistance à l’insuline ou à la leptine,essayer le jeûne intermittent. Quant à la question de QUOI manger, les deux clés pour éliminer des graisses sont de réduire votre consommation de glucides nets et d’augmenter la quantité de graisses saines dans votre alimentation. Ce qui fera pencher votre métabolisme dans la bonne direction, permettant à votre corps d’avoir accès et de brûler des graisses corporelles comme carburant.