Graisse du ventre chez les hommes : d’où elle vient? comment la perdre ?

La graisse du ventre n’est pas qu’une question d’esthétique. C’est à prendre aussi sérieux du point de vue de la santé. Découvrez les causes de la graisse abdominale, les risques pour la santé des hommes et ce que vous pouvez faire pour perdre les kilos superflus.

Si vous avez quelques kilos en trop, vous n’êtes pas seul. Mais sachez que porter du poids supplémentaire, surtout de la graisse au niveau du ventre, peut être risqué.
La graisse du ventre est une graisse dangereuse.

La graisse du ventre: les risques sérieux pour la santé

Le problème avec la graisse du ventre est qu’elle ne se limite pas à la couche de rembourrage située juste sous la peau (graisse sous-cutanée). Elle comprend également la graisse viscérale, qui se trouve dans votre abdomen, autour de vos organes internes.

Quel que soit votre poids total, le fait d’avoir une grande quantité de graisse abdominale augmente votre risque de :

Maladies cardiovasculaires
Résistance à l’insuline et diabète de type 2
Cancer colorectal
L’apnée du sommeil
Décès prématuré, quelle qu’en soit la cause
L’hypertension artérielle
L’âge et la génétique peuvent contribuer à l’augmentation de la masse grasse du ventre

Votre poids est largement déterminé par trois facteurs principaux :

Le nombre de calories que vous consommez dans la journée
Combien de calories vous brûlez en faisant de l’exercice quotidien
Votre âge

Si vous mangez trop et faites trop peu d’exercice, vous risquez de prendre des kilos en trop, y compris de la graisse au niveau du ventre.

Le vieillissement joue également un rôle. En vieillissant, vous perdez du muscle, surtout si vous n’êtes pas physiquement actif. La perte de masse musculaire diminue la vitesse à laquelle votre corps utilise les calories, ce qui peut rendre plus difficile le maintien d’un poids santé. Pour repère, les hommes dans la cinquantaine ont besoin d’environ 200 calories de moins par jour que ceux dans la trentaine en raison de cette perte de muscle.

Vos gènes peuvent également contribuer à augmenter vos chances d’être en surpoids ou obèse ainsi qu’influer sur l’endroit où vous stockez les graisses. Cependant, équilibrer les calories que vous consommez avec l’activité physique peut aider à prévenir la prise de poids, malgré votre âge et vos gènes.

Les calories de l’alcool contribuent au « ventre à bière »

La consommation d’alcool en excès peut vous donner un « ventre à bière », mais la bière seule n’est pas à blâmer. Boire trop d’alcool, quel qu’en soit le type, peut augmenter la graisse du ventre, car l’alcool contient des calories. Si vous buvez de l’alcool, ne le faites qu’avec modération.

Pour les hommes de 65 ans et moins, la modération signifie jusqu’à deux verres par jour. Pour les hommes de plus de 65 ans, cela signifie jusqu’à un verre par jour. Moins vous buvez, moins vous consommez de calories et moins vous risquez de prendre de la graisse au niveau du ventre.

Avez-vous un gros ventre? Déterminer la taille de votre ventre

Alors comment savoir si vous avez trop de graisse dans le ventre ? Mesurez votre taille :

Mettez-vous debout et placez un mètre ruban autour de votre ventre nu, juste au-dessus de votre hanche.
Tirez sur le mètre jusqu’à ce qu’il soit bien ajusté autour de vous, mais ne le serrez pas trop. Assurez-vous que le ruban à mesurer est bien à niveau sur tout le pourtour.
Détendez-vous, expirez et mesurez votre taille, en résistant à l’envie d’aspirer votre ventre.
Pour les hommes, un tour de taille supérieur à 102 centimètres indique une concentration malsaine de graisse au niveau du ventre et un risque accru de problèmes de santé.

En perdant du poids et en faisant de l’exercice, votre taille se rétrécira

Vous pouvez tonifier les muscles abdominaux avec des exercices d’abdominaux ciblés, mais le simple fait de faire ces exercices ne vous débarrassera pas de la graisse du ventre. Cependant, la graisse viscérale répond aux mêmes stratégies de régime et d’exercice qui peuvent vous aider à réduire votre masse grasse totale.

Pour lutter contre le gonflement :

Adoptez un régime alimentaire sain. Privilégiez les aliments d’origine végétale, tels que les fruits, les légumes et les céréales complètes. Choisissez des sources de protéines maigres, comme le poisson et les produits laitiers à faible teneur en matières grasses.

Limitez les graisses saturées, présentes dans la viande et les produits laitiers riches en graisses, tels que le fromage et le beurre. Limitez également les viandes transformées. Choisissez plutôt des quantités modérées de graisses monoinsaturées et polyinsaturées, que l’on trouve dans le poisson, les noix et certaines huiles végétales.

Contrôlez la taille des portions. Même lorsque vous faites des choix sains, les calories s’accumulent. À la maison, réduisez la taille de vos portions. Au restaurant, partagez vos repas ou mangez la moitié de votre repas et emportez le reste à la maison.
Remplacez les boissons sucrées. Buvez plutôt de l’eau.

Intégrez l’activité physique dans votre routine quotidienne. Pour la plupart des adultes en bonne santé, une activité aérobique modérée, comme la marche rapide, pendant au moins 150 minutes par semaine est conseillée.  Ou une activité aérobique vigoureuse, comme la course, pendant au moins 75 minutes par semaine.

En outre, des exercices de musculation sont recommandés au moins deux fois par semaine. Si vous souhaitez perdre du poids ou atteindre des objectifs spécifiques de remise en forme, vous devrez peut-être faire plus d’exercice.

La perte de graisse abdominale demande des efforts et de la patience. Pour perdre l’excès de graisse et l’empêcher de revenir, visez une perte de poids lente et régulière.