Fruits, légumes et de céréales complètes diminuent drastiquement le risque de diabète

Une plus grande consommation de fruits, de légumes et d’aliments à base de céréales complètes est associée à un risque moindre de développer le diabète de type 2, selon deux études publiées récemment par le BMJ.  Même une augmentation modeste de la consommation de ces aliments  contribue à prévenir le diabète de type 2.

Vitamine C et caroténoïdes diminuent de 25% ème risque de diabète de type 2

Dans une première étude, une équipe de chercheurs européens a examiné l’association entre les taux sanguins de vitamine C et de caroténoïdes (pigments présents dans les fruits et légumes colorés) et le risque de développer un diabète de type 2. Les taux de vitamine C et de caroténoïdes sont des indicateurs  fiables de l’apport en fruits et légumes.

Leurs conclusions sont basées sur 9 754 adultes ayant développé un diabète de type 2 d’apparition récente comparé à un groupe de 13 662 adultes qui n’ont pas eu de diabète pendant le suivi. Cette observation s’est déroulée parmi les 340 234 participants à l’étude EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition)-InterAct dans huit pays européens.

Après ajustement des facteurs de risque de diabète liés au mode de vie, à l’alimentation, des taux sanguins plus élevés de vitamine C et de caroténoïdes, ainsi que leur somme lorsqu’ils sont combinés en un « score composite de biomarqueurs », ont été associés à un risque plus faible de développer un diabète de type 2. Les chercheurs ont calculé que chaque augmentation de 66 grammes par jour de la consommation totale de fruits et légumes était associée à une réduction de 25 % du risque de développer un diabète de type 2.

Le bénéfice des céréales complète dans la prévention du diabète de type 2

Dans la seconde étude, des chercheurs américains ont examiné les associations entre la consommation totale et individuelle de céréales complètes et le diabète de type 2.

Leurs conclusions sont basées sur 158 259 femmes et 36 525 hommes qui n’étaient pas atteints de diabète, de maladies cardiaques et de cancer. Après ajustement des facteurs de risque de diabète liés au mode de vie et à l’alimentation, les participants de la catégorie la plus élevée pour la consommation totale de céréales complètes présentaient un taux de diabète de type 2 inférieur de 29 % à celui des participants de la catégorie la plus basse. Pour les aliments individuels à base de céréales complètes, les chercheurs ont constaté que la consommation d’une ou plusieurs portions par jour de céréales complètes pour le petit-déjeuner ou de pain complet était associée à un risque plus faible de diabète de type 2 (19 % et 21 % respectivement) par rapport à la consommation de moins d’une portion par mois. Ces réductions du risque semblent se stabiliser à environ deux portions par jour pour la consommation totale de céréales complètes, et à environ une demi-portion par jour pour les céréales complètes pour le petit-déjeuner et le pain complet.

Ainsi, les deux équipes de recherche affirment que leurs résultats viennent étayer les recommandations actuelles visant à augmenter la consommation de fruits, de légumes et de céréales complètes dans le cadre d’une alimentation saine afin de prévenir le diabète de type 2. En ce qui concerne les fruits et légumes, les résultats suggèrent également que la consommation d’une quantité, même modérément accrue, parmi les populations qui en consomment généralement peu pourrait contribuer à prévenir le diabète de type 2.

Source

-Association of plasma biomarkers of fruit and vegetable intake with incident type 2 diabetes: EPIC-InterAct case-cohort study in eight European countries, BMJ (2020). DOI: 10.1136/bmj.m2194 , www.bmj.com/content/370/bmj.m2194

– Intake of whole grain foods and risk of type 2 diabetes: results from three prospective cohort studies, BMJ (2020). www.bmj.com/content/370/bmj.m2206