Fracture du nez: que faire si vous avez le nez cassé

Une fracture du nez, également appelée fracture nasale, est une cassure ou une fissure d’un os du nez, souvent l’os situé au-dessus de l’arête du nez. Les causes courantes d’une fracture du nez sont les sports de contact, les bagarres physiques, les chutes et les accidents de voiture qui entraînent un traumatisme facial. Un nez cassé peut provoquer des douleurs, ainsi qu’un gonflement et des ecchymoses autour de votre nez et sous vos yeux. Votre nez peut avoir l’air tordu et vous pouvez avoir du mal à respirer. Le traitement d’une fracture du nez peut comprendre des procédures qui permettent de réaligner votre nez. La chirurgie n’est généralement pas nécessaire pour un nez cassé.

Après un choc, avez-vous le nez cassé?

Signes et symptômes d’une fracture du nez :

Douleur ou sensibilité, en particulier lorsque vous touchez votre nez
Gonflement du nez et des zones environnantes
Saignement de nez
Contusions autour du nez ou des yeux
Nez tordu ou déformé
Difficulté à respirer par le nez
Écoulement de mucus par le nez
Sentiment d’obstruction d’une ou des deux voies nasales

Quand consulter un médecin

Si vous avez une blessure au nez accompagnée d’un traumatisme, demandez une assistance médicale d’urgence :

Une blessure à la tête ou au cou, qui peut se manifester par de violents maux de tête, des douleurs au cou, des vomissements ou une perte de conscience

Difficulté à respirer

Une hémorragie que l’on ne peut pas arrêter

Un changement notable de la forme de votre nez qui n’est pas lié à un gonflement, comme une apparence tordue

Un liquide clair et aqueux s’écoule de votre nez

Causes d’une fracture du nez

Les causes les plus fréquentes d’une fracture du nez sont les suivantes :

Blessure due à des sports de contact
Altercations physiques
Accidents de véhicules à moteur
Chutes
Une fracture du nez peut même être causée par le fait d’entrer dans un objet fixe, comme une porte ou un mur, ou lors d’un jeu de lutte brutal.

Facteurs de risque

Toute activité qui augmente votre risque de blessure au visage augmente votre risque de fracture du nez. Ces activités peuvent inclure :

la pratique de sports de contact en particulier sans casque muni d’un masque facial
Engager un combat physique
Faire du vélo
Conduite d’un véhicule à moteur, notamment sans ceinture de sécurité

Complications d’un fracture du nez

Les complications ou les blessures liées à une fracture du nez peuvent inclure :

– Déviation de la cloison nasale

Une fracture du nez peut entraîner une déviation de la cloison nasale. Un état qui se produit lorsque la fine paroi qui sépare les deux côtés de votre nez (cloison nasale) est déplacée, ce qui rétrécit vos voies nasales. Des médicaments, tels que les décongestionnants et les antihistaminiques, peuvent vous aider à gérer une cloison nasale déviée, mais une intervention chirurgicale est nécessaire pour corriger la situation.

– Sang coagulé

Parfois, du sang coagulé se forment dans un nez cassé, ce qui crée une condition appelée hématome septal. Un hématome septal peut bloquer une ou deux narines. L’hématome septal nécessite un drainage chirurgical rapide pour prévenir les lésions du cartilage.

– Fracture du cartilage

Si votre fracture est due à un coup violent, par exemple lors d’un accident de voiture, vous pouvez également subir une fracture du cartilage. Si votre blessure est suffisamment grave pour justifier un traitement chirurgical, le chirurgien doit s’occuper à la fois de vos blessures osseuses et cartilagineuses.

Prévention

Vous pouvez aider à prévenir une fracture du nez grâce à ces directives :

Portez votre ceinture de sécurité lorsque vous voyagez dans un véhicule motorisé, et gardez les enfants attachés dans des sièges de sécurité pour enfants adaptés à leur âge.

Mettez l’équipement de sécurité recommandé, tel qu’un casque avec un masque facial, lorsque vous pratiquez des sports de contact.

Pensez toujours à mettre un casque lors des promenades à vélo ou à moto.

Diagnostic

Votre médecin peut appuyer doucement sur l’extérieur de votre nez et ses environs. Il ou elle peut regarder à l’intérieur de vos voies nasales pour vérifier s’il n’y a pas d’obstruction et d’autres signes de fractures. Votre médecin peut utiliser des anesthésiques pour vous soulager pendant l’examen.

Les radiographies et autres examens d’imagerie sont généralement inutiles. Toutefois, votre médecin peut recommander une tomographie assistée par ordinateur (CT) si la gravité de vos blessures rend impossible un examen physique approfondi ou si votre médecin soupçonne que vous avez d’autres blessures.

Que faire si vous avez le nez cassé

Si vous pensez vous être cassé le nez, prenez les mesures suivantes pour réduire la douleur et le gonflement avant de consulter votre médecin :

– Agissez rapidement

Lorsque la fracture se produit pour la première fois, respirez par la bouche et penchez-vous en avant pour réduire la quantité de sang qui s’écoule dans votre gorge.

– Utilisez de la glace

Appliquez des blocs de glace ou des compresses froides immédiatement après la blessure, puis au moins quatre fois par jour pendant les 24 à 48 premières heures pour réduire le gonflement. Gardez la glace ou les compresses froides pendant 10 à 15 minutes à la fois. Enveloppez la glace dans un gant de toilette pour éviter les gelures. Essayez de ne pas appliquer trop de pression, ce qui peut provoquer des douleurs supplémentaires ou endommager votre nez.

– Soulagez la douleur

Prenez des analgésiques en vente libre, si nécessaire.

– Gardez la tête haute

Relevez la tête, surtout pendant le sommeil, afin de ne pas aggraver les gonflements et les pulsations.

– Limitez vos activités

Pendant les deux premières semaines suivant le traitement, ne faites pas de sport. Évitez les sports de contact pendant au moins six semaines après votre blessure.