Flatulence: 4 astuces pour diminuer les gaz incommodants

Les gaz sont parfaitement naturels, mais des flatulences excessives, accompagnées de ballonnements ou de distension, peuvent être douloureux, interférer avec les activités quotidiennes ou causer de l’embarras. Quelques mesures simples de mode de vie vont vous aider à vous en débarrasser.

Les gaz dans l’intestin: un problème de fermentation

Le gaz dans l’intestin grêle ou le côlon est généralement causé par la digestion ou la fermentation d’aliments non digérés, tels que les fibres végétales ou certains sucres (hydrates de carbone), par des bactéries présentes dans le côlon. Le gaz peut également se former lorsque votre système digestif ne décompose pas complètement certains composants d’aliments, comme le gluten ou le sucre dans les produits laitiers et les fruits.

D’autres sources de gaz intestinal peuvent inclure :

  • – Résidus alimentaires dans votre côlon
  • – Un changement dans les bactéries dans l’intestin grêle
  • – Une mauvaise absorption des glucides, ce qui peut perturber l’équilibre des bactéries utiles dans votre système digestif
  • – Constipation, plus des aliments restent dans votre côlon, plus il ont de temps pour fermenter
  • – Un trouble digestif, comme l’intolérance au lactose ou au fructose ou la maladie coeliaque

Pour prévenir l’excès de gaz, voici 4 astuces utiles :

1) Éliminer certains aliments.

Les principaux aliments qui causent les gaz sont: les haricots, les pois, les lentilles, le chou, les oignons, le brocoli, le chou-fleur, les aliments à grains entiers, les champignons, certains fruits, la bière et d’autres boissons gazeuses. Essayez d’enlever un aliment à la fois pour voir si la situation s’améliore.

2) Lire les étiquettes.

Si les produits laitiers semblent être un problème, vous pouvez avoir un certain degré d’intolérance au lactose. Faites attention à ce que vous mangez et essayez des variétés à faible teneur en lactose ou sans lactose. Certains glucides indigestes présents dans les aliments sans sucre (sorbitol, mannitol et xylitol) peuvent également entraîner une augmentation du gaz.

3) Mangez moins d’aliments gras.

La graisse ralentit la digestion, donnant aux aliments plus de temps pour fermenter.

4) Réduire temporairement les aliments riches en fibres.

La fibre a beaucoup d’avantages, mais beaucoup d’aliments à haute teneur en fibres sont également de grands producteurs de gaz. Après une pause, ajoutez lentement des fibres à votre alimentation.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.