Fibromyalgie juvénile: que faire quand un enfant souffre de flbromyalgie?

La fibromyalgie est un trouble caractérisé par des douleurs musculo-squelettiques généralisées accompagnées de fatigue, de troubles du sommeil et de l’humeur. Les chercheurs pensent que la fibromyalgie amplifie les sensations douloureuses en affectant la façon dont le cerveau et la moelle épinière traitent les signaux douloureux et non douloureux. La fibromyalgie est généralement considérée comme une maladie qui touche les adultes. Cependant, la fibromyalgie se manifeste également chez les enfants et les adolescents. On estime que la fibromyalgie juvénile touche 2 à 6 % des écoliers, principalement des adolescentes. Elle est le plus souvent diagnostiquée entre 13 et 15 ans.

Symptômes de la flbromyalgie juvénile

Chez certains enfants, les symptômes commencent après un événement déclencheur. Comme un traumatisme physique, une opération chirurgicale, une infection ou un stress psychologique prolongé. Chez d’autres enfants, les symptômes s’accumulent progressivement au fil du temps sans qu’il y ait un seul événement déclencheur.

Chez les enfants atteints de fibromyalgie, les signes et les symptômes comprennent

Douleur généralisée

La douleur associée à la fibromyalgie est souvent décrite comme une douleur sourde qui dure depuis au moins trois mois. Pour être considérée comme généralisée, la douleur doit se manifester des deux côtés du corps et au-dessus et au-dessous de la taille.

Maux de tête

Des maux de tête fréquents se produisent chez la majorité des enfants atteints de fibromyalgie.

Troubles du sommeil

Malgré des plaintes de fatigue importante, ces enfants prennent souvent une heure ou plus pour s’endormir. Même lorsqu’ils s’endorment, beaucoup ont des difficultés à maintenir leur sommeil et se réveillent pendant la nuit.

Fatigue

Les personnes atteintes de fibromyalgie se réveillent souvent fatiguées, même si elles déclarent dormir pendant de longues périodes. De nombreux enfants atteints de fibromyalgie souffrent d’autres troubles du sommeil, tels que le syndrome des jambes sans repos.

Autres problèmes

Les enfants qui souffrent de fibromyalgie peuvent également avoir des douleurs ou des crampes dans le bas-ventre, accompagnées de constipation ou de diarrhée. Ils peuvent également avoir des difficultés d’attention ou de concentration. La dépression et l’anxiété sont courantes chez les personnes atteintes de fibromyalgie.

Causes possibles de la flbromyalgie juvénile

Les médecins ne savent pas pourquoi certaines personnes développent une fibromyalgie et d’autres pas. Il semble y avoir une composante génétique. Car cette maladie a tendance à se manifester dans les familles. Chez certaines personnes, elle peut être déclenchée par des événements, des blessures ou des maladies spécifiques.

Pourquoi la flbromyalgie fait-elle mal ?

Les chercheurs pensent que la stimulation répétée des nerfs entraîne des modifications du cerveau et de la moelle épinière des personnes atteintes de fibromyalgie. Ces changements comprennent une augmentation anormale des niveaux de certaines substances chimiques dans le cerveau qui signalent la douleur. En outre, les récepteurs de la douleur du cerveau semblent développer une sorte de mémoire de la douleur et se sensibiliser, ce qui signifie qu’ils peuvent réagir de manière excessive à des signaux douloureux et non douloureux.

Les facteurs de risque de la flbromyalgie juvénile

Les facteurs de risque de la fibromyalgie sont notamment les suivants:

Votre sexe

La fibromyalgie est plus souvent diagnostiquée chez les filles et les femmes.

Les antécédents familiaux

Vous pouvez être plus susceptible de développer une fibromyalgie si un parent, un frère ou une sœur en est également atteint.

Maladie rhumatismale

Si vous souffrez d’une maladie rhumatismale, telle que l’arthrite rhumatoïde ou le lupus, vous risquez davantage de développer une fibromyalgie.

Complications de la flbromyalgie juvénile

La douleur et le manque de sommeil associés à la fibromyalgie peuvent interférer avec la capacité de fonctionner à l’école ou à la maison. La frustration liée à la prise en charge d’une affection souvent mal comprise peut entraîner une dépression et de l’anxiété.

Diagnostic de la flbromyalgie juvénile

Autrefois, les médecins vérifiaient des points spécifiques du corps d’une personne pour voir combien d’entre eux étaient douloureux lorsqu’on les pressait fermement. Les nouvelles directives n’exigent plus d’examen des points sensibles.

En revanche, un diagnostic de fibromyalgie peut être établi, selon les directives pour adultes, si une jeune personne a ressenti des douleurs généralisées dans tout le corps pendant au moins trois mois. La douleur généralisée est définie comme une douleur des deux côtés du corps, ainsi qu’au-dessus et en dessous de la taille.

Votre médecin peut également demander des analyses de sang ou des radiographies pour aider à écarter d’autres problèmes qui pourraient être à l’origine des symptômes.

Traitement de la flbromyalgie juvénile

Le traitement de la fibromyalgie juvénile peut comprendre des programmes d’exercice et des conseils d’hygiène de vie

Thérapie par l’exercice physique graduée

De nombreux enfants atteints de fibromyalgie évitent de faire de l’activité physique de peur de souffrir davantage. Il peut être utile de commencer par des exercices de musculation pour améliorer la démarche, la posture et l’équilibre. Des activités telles que le vélo, la natation ou l’aquagym peuvent être ajoutées progressivement.

Conseils

La thérapie cognitivo-comportementale est un type de thérapie par la parole qui a été bien étudié dans le traitement de la douleur chronique chez les enfants. Elle vise à les aider à gérer leur douleur en utilisant des techniques telles que les traitements basés sur la relaxation et la méditation Ces techniques peuvent contribuer à réduire les handicaps et la dépression. La combinaison d’un programme d’exercices et d’une thérapie cognitivo-comportementale peut apporter des avantages considérables.

L’autogestion des soins est essentielle dans la gestion de la de la flbromyalgie juvénile :

La gestion du stress

Élaborer un plan pour éviter ou limiter le surmenage et le stress émotionnel. Accordez-vous du temps chaque jour pour vous détendre. Cela peut signifier apprendre à dire non sans culpabilité. Essayez des techniques de gestion du stress, telles que des exercices de respiration profonde ou la méditation.

Hygiène du sommeil

La fatigue étant l’une des principales composantes de la fibromyalgie, il est essentiel de dormir suffisamment. En plus d’allouer suffisamment de temps au sommeil, il faut adopter de bonnes habitudes de sommeil, comme se coucher et se lever à la même heure chaque jour, limiter les siestes pendant la journée et limiter l’utilisation d’écrans numériques la nuit.

Faites de l’exercice régulièrement

Au début, l’exercice peut augmenter la douleur. Mais le faire progressivement et régulièrement diminue souvent les symptômes. Les exercices appropriés peuvent comprendre la marche, la natation, le vélo et l’aquagym. Un physiothérapeute peut vous aider à élaborer un programme d’exercices à domicile. Les étirements, une bonne posture et des exercices de relaxation sont également utiles.

Faites les choses à son rythme

Maintenez une activité à un niveau homogène. Si vous en faites trop dans les bons jours, il risque d’y avoir plus de mauvais jours. La modération signifie ne pas en faire trop les bons jours, mais aussi ne pas s’auto-limiter ou en faire trop peu les jours où les symptômes se manifestent.

Maintenez un mode de vie sain pour l’enfant

Mangez des aliments sains. Limitez votre consommation de caféine. Faites quelque chose que vous trouvez agréable et satisfaisant chaque jour.

Médecine alternative

Le yoga, le tai chi et le qigong combinent la méditation, les mouvements lents, la respiration profonde et la relaxation. Chez les adultes atteints de fibromyalgie, ces pratiques peuvent diminuer les problèmes de sommeil, la fatigue et la dépression. Il peut en être de même pour les enfants.

Parmi les autres stratégies connexes, on peut citer le massage et l’acupuncture. Ces pratiques peuvent également contribuer à diminuer la douleur, à améliorer la fatigue, à réduire l’anxiété et à favoriser un sommeil de meilleure qualité.

Sources

Zemel L, et al. Juvenile fibromyalgia: A primary pain, or pain processing, disorder. Seminars in Pediatric Neurology. 2016; doi:10.1016/j.spen.2016.10.007.

De Sanctis V, et al. The juvenile fibromyalgia syndrome (JFMS): A poorly defined disorder. Acta BioMedica. 2019; doi:10.23750/abm.v90i1.8141.

Ting TV, et al. 2010 American College of Rheumatology adult fibromyalgia criteria for use in an adolescent female population with juvenile fibromyalgia. The Journal of Pediatrics. 2016; doi:10.1016/j.jpeds.2015.10.011.

Kimura Y, et al. Fibromyalgia in children and adolescents: Clinical manifestations and diagnosis. https://www.uptodate.com/contents/search. Accessed Aug. 10, 2020.

Kimura Y, et al. Fibromyalgia in children and adolescents: Treatment and prognosis overview. https://www.uptodate.com/contents/search. Accessed Aug. 10, 2020.

Wolfe F, et al. 2016 revisions to the 2010/2011 fibromyalgia diagnostic criteria. Seminars in Arthritis and Rheumatism. 2016; doi:10.1016/j.semarthrit.2016.08.012.