Fenouil : en quoi la phytothérapie s’intéresse-t-elle à cette plante ?

le fenouil

Le fenouil, de son nom botanique Foeniculum vulgare, est une plante aromatique vivace de la famille des apiacées. Il possède des fleurs jaunes et à petites graines ovales striées, et peut atteindre jusqu’à 1,5 m de hauteur. Originaire du bassin méditerranéen, celui-ci est aujourd’hui cultivé dans toutes les régions tempérées du globe. La récolte des graines se fait en automne. La phytothérapie utilise particulièrement ses graines et son huile essentielle. Les graines recèlent 8 % d’huile essentielle (anéthole, fenchone, méthylchavicol), des flavonoïdes, des stérols et des coumarines.

En quoi la phytothérapie peut-elle l’indiquer ?

  • Le phytothérapeute peut prescrire les graines pour traiter les maux d’estomac, les ballonnements et des troubles digestifs tiers. Elles peuvent remédier contre la perte d’appétit. Les graines apportent également des vertus anti-inflammatoires et diurétiques.
  • Les irritations de la gorge peuvent être soulagées par l’infusion de feuilles. Ces dernières favorisent les sécrétions bronchiques, donc efficaces contre la toux sèche.
  • Les graines présentent une alternative pour remédier contre une insuffisance de lactation.
  • Les feuilles peuvent être utilisées avec de la compresse pour soulager l’inflammation de la conjonctive, des orgelets ou des paupières.

Sous quelle forme peut-on l’utiliser ?

La phytothérapie utilise cette plante sous forme d’infusion, d’extrait de liquide, d’huile essentielle, d’extrait liquide, de teinture mère et du sirop.

Comment l’utiliser pour profiter de ses propriétés médicinales ?

Pour les coliques chez les enfants, préparez une infusion avec les graines. Pour ce faire, portez à ébullition une tasse d’eau, laissez ensuite infuser une cuillère à café de graines pendant 10 min. Filtrez et buvez à l’état chaud.

Pour les problèmes digestifs et les inflammations des voies aériennes, vous pourrez choisir l’un de ces remèdes :

  • Avec les graines, prenez-en 1 à 2 g à l’état sec et broyez grossièrement. Vous pourrez le mélanger avec de l’eau, à raison de trois fois en un jour à chaque le repas.
  • Pour sa teinture, prenez 1 à 3 c. à thé, à raison de 2 à 3 fois en un jour entre les repas.

Pour traiter les rhumes, faites bouillir une poignée de feuilles dans une casserole d’eau. Inhalez la vapeur qui s’en dégage durant 3 min environ en se couvrant la tête d’un linge.

Pour la préparation d’une compresse oculaire, faites bouillir des feuilles dans une tasse d’eau pendant un quart d’heure. Versez la décoction obtenue sur une compresse stérile et laissez refroidir. Cela fait, appliquer la compresse au niveau de l’œil concerné pendant 5 à 10 min.

Quelle précaution faut-il retenir avant d’utiliser le fenouil ?

Les graines peuvent devenir toxiques si vous en consommez plus de 7 g par jour de façon prolongé (plus de 14 jours successifs). Il est donc préférable de demander l’avis d’un professionnel de santé ou d’un aromathérapeute compétent avant de les consommer.

Quelles sont les contre-indications qui concernent l’utilisation de cette plante ?

La phytothérapie contre-indique la prescription de cette plante chez les femmes enceintes et les personnes qui développent un cancer hormonodépendant. Il existe quelques personnes qui manifestent de l’allergie aux plantes de la famille des apiacées. Ces dernières doivent éviter le fenouil, autant que la coriandre, le céleri, la carotte…