Faut-il porter un masque lorsque l’on fait son jogging?

Le port d’un masque peut sembler assez oppressante et favoriser la claustrophobie. Se promener dans un commerce en respirant sa propre haleine chaude n’est pas une sensation agréable.

Maintenant, imaginez que vous courez avec. Nous savons maintenant qu’il est important de porter un masque dans certaines circonstances. L’académie de Médecine recommande actuellement le port d’un masque en tissu dans les lieux publics où les mesures de distanciation sociale sont difficiles à maintenir pour en finir avec la propagation du virus. Mais les coureurs doivent-ils porter un masque à l’extérieur ? La réponse : cela dépend.

Tout d’abord, évaluez votre environnement. La chose la plus importante que vous puissiez faire lorsque vous courez est de garder une distance de sécurité. Il est recommandé aux coureurs de garder une distance de 3 m avec les autres. Il est logique qu’une distance plus grande soit plus sûre, et cela laisse également une marge de manœuvre si vous devez dépasser quelqu’un. Si vous êtes capable de garder ce genre de distance, le port d’un masque peut ne pas être nécessaire.

Puis-je attraper le virus à l’extérieur ?

Il existe un certain nombre de variables qui rendent le risque de transmission du virus à l’extérieur relativement faible. Même s’il est vrai que ce risque n’a pas été définitivement mesuré. Des facteurs tels que le vent, le soleil, la pluie, l’humidité et la température peuvent influer sur contagiosité et la transmissibilité du virus.

Ces facteurs rendant l’extérieur plus sûr qu’un environnement intérieur. Tant que vous ne faites pas d’exercice en groupe et que vous restez à distance de sécurité des autres, votre risque d’attraper ou de transmettre le virus à l’extérieur est faible.

Dois-je donc porter un masque ?

Si vous courez dans une zone densément peuplée, la meilleure chose à faire est de changer d’itinéraire ou de modifier les horaires de course pour éviter la foule. Il vous sera ainsi plus facile de faire de l’exercice en plein air sans vous soucier de porter un masque.

Si cela est impossible, vous pouvez courir avec un masque, mais cela comporte certains risques. Une tactique de plus en plus populaire chez certains coureurs consiste à garder un masque autour du cou et à le remonter lorsqu’ils passent ou s’approchent d’une autre personne.

Cette tactique n’est pas efficace car elle risque d’augmenter la transmission des germes en raison de tous les contacts avec le visage. Si vous choisissez de porter un masque, faites-le pendant toute la course. Veillez à porter un masque qui évacue l’humidité. Les masques humides perdent leur efficacité antimicrobienne et ne contribuent pas à prévenir la propagation du virus.

Le port d’un masque peut-il être préjudiciable au coureur ?

Il est important de mentionner que le port d’un masque pendant que vous courez peut être inconfortable, mais il n’est pas dangereux. Des informations sur des personnes souffrant d’hypercapnie alors qu’elles portaient un masque ont circulé sur Internet, effrayant les gens. L’hypercapnie survient lorsqu’il y a un excès de dioxyde de carbone dans le sang. Les symptômes comprennent des étourdissements, de la somnolence, des maux de tête, de la désorientation et de la fatigue. Les cas graves peuvent présenter des symptômes tels que des convulsions, une perte de conscience et même la mort.

Cependant, les causes de l’hypercapnie sont notamment les maladies pulmonaires, une respiration inadéquate (comme une crise d’asthme) ou l’exposition à des environnements riches en dioxyde de carbone (comme une éruption volcanique). L’une des causes n’inclut pas le port d’un masque.

Les masques peuvent réduire la propagation du COVID-19 car les particules sont suffisamment grandes pour être piégées par le masque et ne pas passer à travers. Il n’en va pas de même pour les gaz tels que le dioxyde de carbone et l’oxygène, qui passent librement à travers le masque, empêchant ainsi l’apparition de l’hypercapnie.

Bien qu’il ne semble pas y avoir de raison médicale de porter un masque pour courir avec la distance sociale appropriée, il y a certainement des raisons sociales.